Les raëliens s’acharnent contre «L’Express»

Secte: les raëliens s'acharnent contre «L'Express»
Une quinzaine de raëliens – disciples de Raël, qui affirme être entré en contact avec des extraterrestres – ont manifesté mercredi 29 mai de 14h30 à 17h devant les locaux de l’hebdomadaire L’Express, situés 29, rue de Châteaudun.

Pancartes à la main, ils sont venus exprimer leur solidarité avec les trois mouvements sectaires mis en cause par Christophe Barbier. Le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire a dénoncé dans un éditorial, datant du 22 février 2013, une décision de la Cour européenne des droits de l’homme. L’institution strasbourgeoise a condamné la France à verser 4 millions d’euros à ces trois mouvements (le Mandarom, l’Eglise évangélique missionnaire et Salaûn) jugés sectaires par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes ).[…]

Danemark – Conférence anti-sectes prévu dans la cour de la Scientologie

Peter Stanners
29 mai 2013 – 18:17
des groupes de soutien de la famille se réunissent à Copenhague jeudi pour discuter de la façon d’aborder les cultes et de soutenir les familles et amis des personnes touchées par des groupes de contrôle
L’Église de Scientologie a son siège européen à Copenhague (Photo: Tobias vl / flickr)

L’organisateur d’une conférence anti-sectes qui se tiendra le jeudi a appelé le gouvernement à faire davantage pour protéger les citoyens contre la menace des organisations manipulatrices.

La conférence est organisée par la FECRIS, une organisation parapluie pour les groupes européens de soutien aux familles dont les membres d’aider les familles et amis des membres de la secte.

Président FECRIS Tom Sackville dit The Copenhagen Post que peu de gouvernements européens ont adopté des lois pour protéger les citoyens de contrôler les groupes qui eux-mêmes religions appellent.

«Ces organisations épave vit dans une mesure qui serait normalement amener les gouvernements à prendre des mesures», a déclaré Sackville. « Mais en se posant comme religions, ils réussissent à convaincre les fonctionnaires et les politiciens de faire marche arrière et de ne pas prendre une position de principe. »

Sackville a particulièrement critiqué le gouvernement danois pour permettre à l’Eglise de Scientologie, qui a débuté par la science-fiction L. Ron Hubbard en 1952, d’établir son siège européen à Copenhague.

L’organisation est connue pour ses pratiques controversées qui incluent exhortant ses membres à «déconnecter» de leurs amis et la famille qui ne sont pas membres.

« La scientologie est une escroquerie massive qui profite des gens au sommet, tandis que ceux au bas souffrent. Nous avons vu maintes et maintes fois que les familles sont ruinées lorsque les membres sont aspirés dans ces organisations», a déclaré Sackville. «Ils prennent les gens dans, leur laver le cerveau, prennent ce qu’ils veulent et ensuite les recracher. »

La Scientologie est traitée différemment à travers l’Europe. France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ne classent pas comme une religion tandis que l’Espagne, la Suède et le Portugal font.

Bien qu’ayant son siège à Copenhague, la Scientologie n’est pas classée comme une religion au Danemark. La ville est également le lieu de travail du projet de réhabilitation de l’organisation (FPR), où les membres qui ont dévié des enseignements de la Scientologie sont envoyés.

Septembre dernier, cependant, le FPR a été accusé de fonctionnement en tant que camp de travail et « prison privée » de la scientologie critique et chercheur Ursula Caberta, qui a récemment pris sa retraite du Groupe de travail de l’Autorité Hambourg Intérieur Scientologie.

Dans une interview avec tabloïd BT, elle a demandé pourquoi le gouvernement danois n’était pas intervenu. Mais la Scientologie porte-parole Anette Refstrup a répondu que les dix personnes qui participaient au programme à l’époque étaient là volontairement.

Sackville fait toutefois valoir qu’une législation spécifique est nécessaire pour aider les gens groupes de sortie comme la Scientologie.

« Parce que le gouvernement ne prend pas position, il est difficile pour les nombreux ex-membres qui sont mentalement endommagés par leurs expériences à chercher de l’aide auprès du service de santé », a déclaré Sackville. « Nous organisons une conférence sur le seuil de la scientologie pour faire le signaler que si le gouvernement danois ne le fera pas quelqu’un doit se lever aux organisations vils « .

Près de 100 participants provenant de 20 pays sont attendus à la conférence de demain, qui se tiendra au Centre de Conférence Kosmopol.

Ni le ministère de l’Intégration et des Affaires sociales, ni l’Eglise de Scientologie a renvoyé une demande de commenter cet article.
Traduction Google

Russie – La condamnation à 11 ans de réclusion du chef de la secte de yoga Ashram Shamballa confirmée

 

14:35 27/05/2013NOVOSSIBIRSK, le 27 mai (Rapsi) – Le tribunal régional de Novossibirsk a rejeté un appel interjeté par Konstantin Roudnev, l’ancien chef de l’Ashram Shambala culte religieux, confirmant ainsi sa condamnation à 11 ans de prison, le juge Larisa Goretaya déclaré lundi.

Roudnev a été condamné par un tribunal de district à Novossibirsk le 7 février.

Roudnev a été reconnu coupable sous quatre articles du Code criminel pour fonder une association religieuse qui porte atteinte aux droits humains et civils, les viols, les agressions sexuelles et la vente de drogues. Ses avocats ont fait appel de cette sentence, affirmant que la culpabilité de Roudnev n’a pas été prouvé.

«Le comité judiciaire a décidé de maintenir la peine de Rundev, rejetant ainsi l’appel», a déclaré le juge.

Les avocats de la défense de Roudnev décrites plus haut la phrase comme injuste parce que le tribunal a omis de prendre en considération leurs arguments fondés sur la preuve que Roudnev n’était pas coupable. Roudnev a également nié les accusations et a déclaré qu’il n’a jamais créé une secte.

Roudnev a été arrêté dans sa maison d’été à l’extérieur Novosibirsk en Septembre 2010. Les audiences ont débuté en Juillet 2011 et ont eu lieu à huis clos.
Selon les procureurs, Roudnev lui-même le «messie», ou «l’étranger de Sirius, » qui a été envoyé sur Terre pour sauver passionnés a appelé.

Il a recruté de nouveaux membres lors de séminaires de yoga locales. Il a été accusé de promouvoir l’usage de drogues, forçant la participation à des orgies et en employant la violence psychologique, comme la privation de sommeil et la famine. De nombreux membres ont donné tous leurs biens matériels pour le culte.

Les enquêtes ouvertes à l’encontre Roudnev en 1999, 2004 et 2008, mais ont été fermés avant d’arriver à la cour, que les membres de la secte ont refusé de témoigner contre lui.

Les autorités ont déclaré que le culte a été créé en 1989 à Novossibirsk et possède des succursales dans 18 régions à travers la Russie, notamment à Moscou et Saint-Pétersbourg. Selon le bureau du procureur régional, les enseignements de Roudnev sont basés sur son livre, « The Way of the Fool ».

Le livre se moque de la famille et le désir d’avoir des enfants, une éducation, et de travailler, mais fait l’éloge de subordination aveugle à la volonté du gourou, qui prétend conduire ses partisans à un avenir meilleur grâce à l’abandon de tout ce qui n’est pas essentiel.

La secte compterait 30.000 membres. Toutefois, seuls 16 individus se sont présentés comme parties lésées dans l’affaire contre Roudnev.

Source : http://rapsinews.com/judicial_news/20130527/267570997.html

Traduction Google

Norvège – Images de violence pour les enfants Témoins de Jéhovas

bokkombo (Foto: Vakttårnet/Jehovas vitner (montasje laget av NRK))VIOLENT: Le livre pour enfants de les témoins «Mon livre d’histoires bibliques » a rendu un certain nombre d’images violentes que les psychologues répondre. En haut à gauche: Mort Malade Job, Abraham se lie Isaac sur l’autel et soulève le couteau contre lui, les bébés qui reçoivent le couteau contre lui, l’homme mort dans la piscine de sang et de mainmise.

Photo: Témoins de la Watchtower / Jéhovah (montage fait par les managers)

Comme, la lapidation, étrangler, des mares de sang, les gens qui se noient – tout peut être trouvé chez les enfants des Témoins de Jéhovah. – Manipulation et contrôle de l’esprit des jeunes enfants au point d’abus, disent les experts.

Publié 16/12/2012 21h10.

Les prédateurs, petits animaux et les enfants ensemble dans une parfaite harmonie, cadre idyllique dans le paradis. Ou une apocalypse de la guerre sanglante et brutale quand Armageddon vient? Il existe des scénarios enfants nés dans les Témoins de Jéhovah sont déjà confrontés à des parents le livre des enfants ouverts pour eux. Dans « Mon Recueil d’histoires bibliques », les Témoins de Jéhovah propres des enfants, sont des histoires de leur interprétation de la Bible ensemble riche et illustré avec de grands dessins.

 

NRK.no ont envoyé le livre à plusieurs psychologues de l’enfant pour une évaluation. Professeur Willy-Tore Mørch , Université de Tromsø est impitoyable dans leurs caractéristiques.

Video Willy Tore Mørch (Foto: Nyhetsspiller)Peuvent être blessés: Ces dessins peuvent créer de l’anxiété et le stress et peuvent causer des dommages à de nombreux égards, explique le professeur Tore Mørch-Willy.

Photo: Nouveau Joueur

– C’est un abus des enfants à créer de l’anxiété et de stress pour les enfants. Il ya peu de doute que les dessins et les histoires de assassiner et les promesses de guérison par la foi est adapté à l’anxiété et le stress chez les enfants. Les enfants qui souffrent de ce type d’abus peuvent être endommagés, tant neurobiologiques et psychologiques, affirme Mørch à nrk.no.

Couteau contre infantile

Les dessins montrent clairement comment il peut être brutal pour ceux qui vivent en Dieu, Jéhovah, l’esprit. Au centre de leurs enseignements est l’Armageddon Armageddon idée. Ceux qui prêchent la parole de l’Éternel, comme un témoin, et se réunira accident et tué à Armageddon, Doomsday, se produit. L’autre va au Paradis, où ils sont assurés de la vie éternelle.

Dessins plus colorés illustrent cette perception de la réalité dans le livre d’enfants à travers des images telles que:

  • Est-ce que les gens dans la mare de sang et des soldats morts sur le champ de bataille
  • L’homme étrangle des femmes et des personnes qui se noient sous le déluge
  • Abraham se lie Isaac sur l’autel, tenant devant ses yeux alors qu’il tenait un grand couteau à la main en face de lui
  • Mort d’emploi Malade avec de grands furoncles sur le corps dans le cadre des efforts de Jéhovah pour écarter les candidats potentiels à Paradise
  • Slave étant fouetté, Stephen lapidé et l’homme qui tient le couteau à un enfant

Elle ne précise pas à partir de quel âge les enfants devraient lire le livre, au-delà de se produire à partir de celui-ci est «très faible». Cependant, l’introduction met l’accent biblique chiffre Samuel comme un exemple de la crème, il a commencé à servir l’Éternel, le tabernacle à l’âge de quatre ou cinq ans.

« Donc, peu importe combien vous êtes petits, vous n’êtes pas trop petit pour servir Jéhovah, » il dit.

Sources NRK.no ont été en contact avec dire que le livre a un rôle très central dans l’éducation Témoin-parent, et souligne qu’il est prévu que les premiers seront donner aux enfants des études bibliques.

WEB TV: Rajn a grandi dans les Témoins de Jéhovah

Tue Toft (Foto: Psykologhuset Odense)Mind Control: – Témoin donne aux enfants une approche forcée au monde à travers le contrôle de l’esprit, dit le psychologue danois Tue Toft.

Photo: Psychologue maison Odense

La chose la plus importante pour un témoin est de prêcher, et le plus tôt il le comprend ainsi que les conséquences de ne pas vivre comme les Témoins de Jéhovah un bon, mieux c’est. Il est évident aussi dans les formulations à plusieurs endroits dans le livre qui peut être lu dans son intégralité ici .

Psychologue danois Tue Toft, qui a travaillé avec les jeunes dissidents de Témoins de Jéhovah pendant de nombreuses années, selon la perception des enfants de la réalité sont présentés dans les livres et ailleurs dans la communauté de foi se caractérise par le contrôle de l’esprit et la manipulation. Dans les années 1990, at-il déclaré à titre de témoin expert en garde à vue en Norvège, où sa mère était Témoin de Jéhovah éducation dans la communauté de foi pourrait être nocif pour les enfants. Il il tient toujours rapide.

– La culpabilité et la honte Feeling

– Les enfants qui grandissent dans des Témoins de Jéhovah risquent une double connexion avec le monde; Témoins contre laïque dans le monde en dehors de la communauté religieuse. Ils font leurs propres règles sur la façon de comprendre le monde, une approche forcée qui est basé contrôle de l’esprit des enfants sont très jeunes. Pour les enfants, cela peut créer un conflit entre deux mondes, en leur donnant un stress supplémentaire dans l’enfance, dit Toft à nrk.no.

Porte-parole des Témoins de Jéhovah, Tom Frisvold, prive les enfants de leur littérature est si brutal qu’il pourrait être nocif.

– Notre littérature contient de nombreuses photos. Certains très peu représentent des événements dramatiques dans la Bible. Lorsque l’on compare notre littérature avec divers jeux et enfants série montre que les enfants en général sont exposés à aujourd’hui, notre littérature très innocent, Frisvold écrit dans un e-mail nrk.no.

 

Tom Frisvold i jehovas vitner (Foto: Bjørn Mikkelsen/Enebakk avis)InnoDB: Porte-parole Tom Frisvold des témoins disent représente leur littérature comme innocent par rapport à des jeux et des programmes pour les autres enfants.

Photo: Bjørn Mikkelsen / Enebakk journal

– Avez-vous un «âge» pour quand les enfants doivent être exposés à Armageddon? 

– Nous sommes convaincus que les parents responsables et aimants savent quand et comment parler à leurs enfants au sujet des réalités de la vie, que ce soit moral ou le message de la Bible, dit-il.

NRK.no a une série d’articles axés sur la justice interne et à la protection juridique des enfants des Témoins de Jéhovah .

Aujourd’hui, c’était le déjà témoigné Rajn Bigseth Vogt (23) en avant et dit d’une enfance dans un régime strict où tout était sur ​​le point de servir l’Éternel, afin d’éviter l’Armageddon. Elle raconte comment le monde extérieur a été dépeint comme une sorte de Babylone où le péché a abondé. Elle a été constamment terrifié que Jéhovah voir à travers sa fascination avec le monde extérieur et le désir de célébrer Noël et d’anniversaire et d’autres choses avec les autres enfants à l’école.

La façon de jouer de la peur est tactique bien connue des enfants, dit Toft.En été, le bruit lors de la Watchtower a publié un film d’animation où la mère prend son fils à un sort de jouer parce que « Jéhovah déteste » .

 

Kaja Hegg (Foto: Redd Barnabvg)Pas de diversité: Kaja Hegg de Save the Children estime que les Témoins de Jéhovah ne permettent pas de diversité dans la perception de la réalité qu’ils présentent enfants.

Photo: Save the Barnabvg

– Beaucoup d’enfants et de jeunes se sentent culpabilité et la honte de penser que les choses dans le monde séculier est cool. Et sachez que si vous pensez cela, vous risquez Armageddon et l’exclusion, qui signifie à son tour d’être séparés de leurs parents. La peur est une partie inhérente de la croissance chez les Témoins de Jéhovah, dit-il. 

En 2001, Save the Children a lancé un projet intitulé Go On, où les jeunes transfuges de communautés fermées ont été suivis.Conseiller à Save the Children et coordinateur du projet à l’époque, Kaja Hegg dit que les illustrations et le texte dans la littérature des Témoins de Jéhovah de l’enfant reflète une forme de manipulation des enfants qui favorisent la mauvaise conscience et le contrôle de l’esprit chez les enfants.

– Personnes manipulatrices existent partout, mais avec la religion comme un outil devient plus forte quand l’éducation des enfants à une telle vision du monde. Les enfants sont très vulnérables, et les points de vue et les expériences des autres et de leurs ne sont pas donnés beaucoup de poids, si elle ne correspond pas à l’image du monde des adultes. Il n’ya pas de doctrine que le monde est diversifié en témoin dit Hegg à nrk.no.

Anxiété et dépression

Cela va un long chemin vers le fait que les enfants ont le droit d’être entendus sur les questions qui les concernent sont sept années, et ont le droit de se prononcer sur les questions qui les préoccupent le plus, l’année, a déclaré le professeur Mørch. Il croit aussi que la liberté religieuse est brisé parce que les enfants sont obligés de professer une foi particulière.

– Quand les enfants sont endoctrinés à croire que leur foi et de la religion est l’, les petits enfants, le nom de la loyauté que correct et l’absence de conditions pour la pensée critique rationnelle accepter cela. Quand l’enfant grandit, ils s’interrogeront vision des parents sur la base des impulsions qu’ils reçoivent des autres documents. Environnements fermés feront ce qu’ils peuvent pour empêcher les enfants obtenant de vue équilibré. Par conséquent, ils essaient d’empêcher les enfants ont un réseau social à l’extérieur de l’église, dit-il.

Les enfants exposés à un stress supplémentaire dans l’enfance, selon Mar Toft de risque plus élevé d’anxiété, de dépression et diverses réactions de stress mental.

– C’est pas comme si c’était des histoires d’aventures qu’on leur dit. Il a utilisé l’imagerie très forte pour les convaincre, dit-il.

Tom Frisvold est incapable de comprendre qu’une enfance des Témoins de Jéhovah sera caractérisée par la manipulation et le contrôle de l’esprit sur ​​la frontière avec l’assaut.

– Les parents qui sont les Témoins de Jéhovah font de leur mieux pour élever leurs enfants comme des adultes harmonieux et socialement utile. Dans le même temps, ils se sentent responsables de leur enseigner la Bible et son message. Notre impression est que les enfants des témoins sont généralement les enfants heureux et en sécurité, at-il dit.

– Les psychologues disent que les conditions de vie des enfants des Témoins de Jéhovah peuvent être potentiellement dangereux en raison de l’Armageddon imminent. Que dites-vous à cela?

– Plusieurs psychologues disent des choses différentes quand il s’agit de l’éducation des enfants. Nous n’avons aucune preuve pour suggérer que les enfants ne soient lésés en sachant que Dieu va bientôt intervenir sur terre et en faire un endroit juste et bon de vivre.

– Les experts estiment la façon dont vous agissez envers l’enfant ressemble lavage de cerveau et la manipulation. Que dites-vous à cela?

– Il est «avis d’expert» qui nous sont inconnus.

– Dans quelle mesure stimule Témoins enfants à la pensée rationnelle et critique et vision équilibrée de vue et perceptions monde?

– C’est juste une partie de l’objectif que nous sommes étudiants de la Bible avides. La Bible préconise une humanité très positif et indique une unique espérance pour l’humanité.

– Comment vous dépeindre le monde en dehors de leurs communautés pour les membres?

– Comme les gens à respecter, peu importe d’où ils viennent et quelles croyances qu’ils peuvent avoir.

Médiateur: – Nous savons trop peu

Le Médiateur estime qu’il ya un manque général de connaissances sur les enfants qui grandissent dans des communautés isolées. Il est peut-être particulièrement difficile pour ces enfants, et comme des dissidents de pièces exprimées est celle de la foi scepticisme sur le monde extérieur, il est difficile pour les enfants à avoir confiance à d’autres personnes qui veulent se développer et aider. Ainsi, ces problèmes restent souvent dans la clandestinité. Les gouvernements ont besoin d’acquérir des équipements pour garantir que les communautés religieuses suivent la loi norvégienne dit que les enfants directeur académique Camilla Kayed.

Hovedkvarteret til Jehovas Vitner i Brooklyn, New York (Foto: Sergio Herrera/Wikimedia Commons)Siège social: Voici du siège Watchtower à New York gère sept hommes secte.

Photo: Sergio Herrera / Wikimedia Commons

– Il est curieux que le gouvernement ne supervise actuellement l’argent est utilisé correctement, mais il ya peu l’accent sur la responsabilité du chef de prévenir la violence et les abus contre les enfants. Il est possible de garantir les droits des enfants dans une meilleure façon, dit Kayed à nrk.no.

POLICE: – Sachez que c’est de la violence, mais difficile à révéler

Le Médiateur a déjà traité les Témoins de Jéhovah après des rapports de gens qui disent des enfants aussi jeunes que six ont été mis sur la porte pour la prédication – avec leurs parents, mais en face.

– L’enquête du Médiateur est inconnue pour nous. Cependant, nous croyons qu’il est de la responsabilité des parents de réfléchir à ce genre d’activités qu’ils veulent que leurs enfants soient avec eux et quel âge ils seront quand ils arrivent à être avec leurs parents quand ils prêchent les enseignements de la Bible, dit Frisvold.

Il ajoute que dans l’Eglise norvégienne se font baptiser les nourrissons.

– Telle a aucune condition préalable pour «exprimer leur opinion » sur la composition qu’ils obtiennent. En foi de parents font de leur mieux pour donner à votre enfant une fondation pour vous de prendre une décision quand ils sentent qu’il est naturel pour eux de prendre une position sur la religion.

Source : http://www.nrk.no/nyheter/norge/1.10840741

Traduction Google

Norvège – Sexavhør avec des filles est scandaleux et viole les droits de l’homme (Témoin de Jéhova)

Patricia Kaatee (Foto: Gry Monica Hellevik)Conseiller politique à Amnesty Norvège Patricia Maria Kaatee croit qu’il dise la sexualité est un péché appartient à un autre siècle.

Photo: Gry Monica Hellevik

Il est scandaleux que les dirigeants posent des questions sur le sexe aux jeunes filles, fermes Amnesty. – A violations des droits de l’homme, selon l’Association pour les droits sexuels.

Publié 15/12/2012 11:04 p.m..

FAITS SUR LES TÉMOINS DE JÉHOVAH

  • Les Témoins de Jéhovah sont une dénomination dans le monde entier avec plus de 7,65 millions de membres actifs.
  • Selon Statistics Norway, il y avait 11.640 membres des Témoins de Jéhovah en Norvège en 2010.
  • communauté de foi est dirigé par les Témoins de Jéhovah, le Conseil des gouverneurs, qui est de sept vieillards à Brooklyn, New York.
  • Les Témoins de Jéhovah se disent chrétiens. Leur doctrine est basée sur leur compréhension de la Bible, et ils utilisent la Traduction du monde nouveau des Saintes Ecritures.
  • Ils pensent Armageddon ou apocalypse est imminente.
  • Les Témoins de Jéhovah croient qu’ils peuvent obtenir au paradis quand le temps se produit. Être membre des Témoins de Jéhovah ne sont pas une garantie pour arriver au paradis. Il faut travailler pour y arriver.
  • Les Témoins de Jéhovah sont peut-être mieux connu pour ses activités de prédication, car ils vont de porte en porte avec des informations sur les Témoins de Jéhovah.L’objectif du ministère est que plus de gens vont trouver ce qu’ils appellent la vérité.(Source: Encyclopédie norvégien, Wikipedia, SSB)

– Je pense qu’il est absolument scandaleux que les dirigeants des églises demandent le genre de questions aux jeunes filles et surtout avec le niveau de détail décrit. Il est totalement inacceptable que cela se passe sans parents ou du tuteur est présent pour protéger les intérêts des filles, dit le conseiller politique à Amnesty Norvège, Patricia Maria Kaatee.

NRK.no notifiée vendredi au sujet d’une jeune femme de 20 ans qui m’a parlé d’une expérience des Témoins de Jéhovah, elle caractérise aussi laid.

Elle dit qu’elle a trois avant dirigeants de l’église devaient décrire sexdetaljer, afin qu’ils puissent déterminer comment désolé qu’ils croyaient qu’elle avait commis.

– Il ne suffit pas de dire que nous avions eu une relation sexuelle orale. Je devais décrire en détail ce que je lui ai sucé, j’ai pris ma main sur son pénis et il m’a léché. Je me sentais comme l’homme le plus péché du monde, la femme dit à nrk.no.

Ve NRK.no «parlé à un certain nombre de sources indépendantes qui décrit un processus similaire avec les dirigeants des Témoins de Jéhovah.

– Appartient dans un autre siècle

Kaatee d’Amnesty estime qu’il est important de souligner que les jeunes ont le droit d’avoir des relations sexuelles, et d’accéder à l’information sur la sexualité et la contraception.

– Le fait que les jeunes apprennent que le sexe est un péché et qu’ils peuvent être punis et frappés d’ostracisme sont des attitudes qui appartiennent à un autre siècle, elle affirme.

Elle demande maintenant autorités norvégiennes arriver sur les lieux.

– Les autorités norvégiennes doivent s’assurer que les jeunes en Norvège ont les mêmes droits que préconisée au niveau international. La Norvège est un important pionnier, dit Kaatee.

(Suite de l’article)

En anonym kvinne forteller om sex-avhør i Jehovas vitner (Foto: Kristine Hirsti/NRK)Une femme anonyme raconte sexavhør des Témoins de Jéhovah.

Photo: Kristine Hirsti / NRK

– Pure et torture

PDG de Sex and Politics – Société pour la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR), Solveig Hokstad, croit sexavhørene est un abus.

Solveig Hokstad i Sex og Politikk (Foto: SRHR)Solveig Hokstad dans Sex and Politics.

Photo: SDSR

– Il est bordé par l’abus physique d’avoir à répondre à des choses qui sont tellement privé à quelqu’un qui en exercent le pouvoir. C’est de la pure torture, dit Hokstad.

Elle remet en question si l’interrogation est légal.

– C’est difficile. Il est intéressant si quelqu’un avait le mettre en place contre les droits de l’homme et contre la loi pénale. Je pense que la frontière illégalement. Il n’y a pas d’autre mot que l’abus flagrant de pouvoir.

Hokstad pense que la femme décrit l’expérience de NRK pourraient être prises pour le Tribunal des droits de la personne à La Haye.

– Elle viole le droit à la vie privée et le droit à l’expression et à la liberté de pensée. Tout le monde a le droit d’explorer leur sexualité sans éprouver la peur, et tout le monde a le droit d’exprimer leurs désirs, à condition que vous n’ayez pas exposer d’autres personnes à des abus.

– Que faut-il faire?

– Il devrait y avoir une exigence pour les Témoins de Jéhovah que le type de pratique n’est pas autorisée.
Il est également important qu’il y ait des endroits où les enfants et les jeunes peuvent être aidés à faire face à ce genre de situations, ou de préférence éviter de se retrouver dans ce genre de situations, dit-elle.

Témoins: Clair que nul ne peut être questions impertinentes

NRK.no malgré plusieurs tentatives n’ont pas été en mesure de mettre la main sur les Témoins de Jéhovah afin qu’ils puissent peuvent commenter les tourbières Amnesty et SDSR.

Porte-parole du témoin Tom Frisvold a déjà dit le NRK.no que les Témoins de Jéhovah sont catégoriques qu’il ne devrait pas être trop proche de la situation des femmes dans une telle situation.

Tom Frisvold i jehovas vitner (Foto: Bjørn Mikkelsen/Enebakk avis)Tom Frisvold des Témoins de Jéhovah.

Photo: Bjørn Mikkelsen / Enebakk journal

– Nous sommes très clairs que vous devriez éviter les questions qui sont trop intime et privé lorsque de décider si une personne a commis des actes qui affectent si il ou elle peut continuer à être membre de l’église.– Comprenez-vous que les femmes trouvent qu’il est mal à l’aise que trois hommes posant des questions à ce sujet?

 

Tradu- Si quelqu’un s’est senti mal à l’aise dans ces situations, il est regrettable, dit Frisvold.

Source : http://www.nrk.no/nyheter/norge/1.10841556

Traduction Google

La prestigieuse revue médicale britannique The Lancet dénonce l’homéopathie

The Lancet en oublie le flegme légendaire des grands bretons…

En effet, pour cette publication de référence, le temps des études supplémentaires est maintenant terminé et The Lancet estime que désormais les médecins devraient avoir l’honnêteté d’expliquer à leurs patients qu’ils n’ont pas d’effet bénéfique à attendre de l’homéopathie.

L’étude décisive pour The Lancet est celle conduite par une équipe de l’institut de médecine sociale et préventive de l’université de Berne (CH), qui s’est associée avec une équipe de l’université de Zürich (CH) et une autre de l’université de Bristol (UK).

Cette étude n’était pas une étude de plus visant à comparer l’efficacité thérapeutique d’un produit homéopathique face à la prescription en double aveugle d’un placebo ; elle ne visait pas non plus à inventorier les études relatives à des produits homéopathiques pour réaliser un énième décompte des conclusions favorables ou défavorables aux homéopathes.

Cette étude est une étude méthodologique visant à comparer, pour des mêmes pathologies (asthme, allergies, problèmes musculaires), 110 plans d’essais menés en confrontation de produits homéopathiques avec des placebos, avec 110 plans d’essais menés en confrontation de médicaments avec des placebos. Les plans d’essais sélectionnés, aussi bien ceux relatifs à la médecine scientifique qu’à l’évaluation de l’homéopathie, étaient de nature variée, en particulier menés à grande ou petite échelle.

Tant pour les médicaments que pour les produits homéopathiques, les résultats montrent que les études de faible échantillonnage et de faible qualité statistique conduisent à surévaluer l’effet bénéfique du traitement testé comparativement à ce qui se mesure avec des échantillonnages plus importants.

Dès lors que l’échelle du plan d’essai (la taille de l’échantillon) est suffisamment importante, les chercheurs n’ont pas pu mettre en lumière de différence entre les produits homéopathiques et les placebos.[…]

Suite de l’article

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DU 20 ET 21 MARS 2013 RELATIF A LA « MICROKINESITHERAPIE »

Avis du conseil national de l’ordre du 20 et 21 mars 2013 : DEONTOLOGIE « La « microkinésithérapie » apparait ainsi comme une technique non conventionnelle, qui pourrait ouvrir la voie à une dérive thérapeutique ».

La « microkinésithérapie » constitue une méthode non éprouvée qui ne bénéficie d’aucune reconnaissance légale, qui fait appel à des éléments physiopathologiques non démontrés tels que « la mémorisation tissulaire de l’agression » ou « les mécanismes d’autocorrection ». Elle ne fait pas non plus l’objet d’une reconnaissance par le conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

La « microkinésithérapie » apparait ainsi comme une technique non conventionnelle, qui pourrait ouvrir la voie à une dérive thérapeutique.

L’article R.4321-87 du code de la santé publique dispose que le masseur kinésithérapeute ne peut conseiller et proposer au patient ou à son entourage, comme étant salutaire ou sans danger, un produit ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé. Le même article proscrit toute pratique de charlatanisme.

Par ailleurs l’article R.4321-80 du code de la santé publique prévoit que : « Dès lors qu’il a accepté de répondre à une demande, le masseur-kinésithérapeute s’engage personnellement à assurer au patient des soins consciencieux, attentifs et fondés sur les données actuelles de la science ».

En outre, l’article R.4321-65 CSP dispose que « le masseur-kinésithérapeute ne divulgue pas dans les milieux professionnels une nouvelle pratique insuffisamment éprouvée sans accompagner sa communication des réserves qui s’imposent. Il ne fait pas une telle divulgation auprès d’un public non professionnel ».

Nous demeurons donc réservés sur la pratique, par nos confrères, de la « microkinésithérapie ».

source : Ordre des masseurs- kinésithérapeutes Conseil Départemental du Morbihan 10, rue du Dr Joseph Audic 56000 VANNES Tél . 02 97 63 84 68

Le «Jedisme» ou quand Star Wars devient une vraie religion

  • Par Geoffrey Saint-Joanis pour le Journal International
  • Publié le 07/05/2013 à 15:19

À l’heure où les religions n’arrivent plus à trouver leur place dans notre société, une communauté pour la moins étonnante a vu le jour depuis plus de dix ans. Leur croyance ? La Force… Avec le Journal International

 Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, existait un ordre de chevaliers, gardiens de l’ordre et de la justice. Pour les fans de l’œuvre de la saga de Georges Lucas, le rêve est devenu réalité.

Le Temple de l’Ordre Jedi, créé par John Henry Phelan, a vu le jour en 2005. Comme la fiction, le Temple est dirigé par un conseil de sept maîtres de la Force. Au sein de cette organisation religieuse, on peut y voir des chevaliers, des initiés et des apprentis, tous disciples de la Force. Mais le bon côté.

Réelle religion ou délire geek?

Lors d’un recensement en Angleterre et au Pays de Galles, datant de 2001, les Jedis créent la surprise en devançant les 56.620 païens ou encore les 29.267 athées, avec pas moins de 330.000 personnes se revendiquant Jedis. Cependant, le recensement de 2011 n’en comptait que 176.632. Le côté obscur serait-il passé par là?

Présente dans de nombreux pays, tels que le Royaume-Uni ,les États-Unis, la Pologne la Nouvelle-Zélande ou même l’Australie, la plupart des communs des mortels voient en cette organisation religieuse, constituée en société au Texas, le délire d’un groupe de fans se réunissant chaque samedi soir devant La Guerre des Étoiles.

Pour combattre cette image, les plus sceptiques pourront apercevoir sur leur site «On ne se prend pas pour les mêmes Jedi que ceux de la saga Star Wars. Nous ne pratiquons pas non plus le Role-play. Le Jediisme est différent de celui dépeint par George Lucas. Nous croyons en la paix, la justice, l’amour, la connaissance et nous utilisons nos capacités pour le Bien. Il est donc improbable que nos pratiques entrent en conflit avec vos propres croyances et traditions.»

Une image qui faillit perdre de son sérieux. Selon la BBC, «Peu avant le recensement, un e-mail qui circulait au Royaume-Uni affirmait que si 10.000 personnes mettaient Jedi sur leur formulaire de recensement, cela deviendrait «une religion légale et pleinement reconnue». Mais selon The Register, «le recensement n’apporte pas de reconnaissance aux religions dans les statistiques officielles et ne cherche pas non plus à définir la religion».

Un sérieux d’autant plus amputé par un manque de réels moyens, aucun temple n’ayant été construit à l’heure actuelle, «Puisque nous sommes répartis dans le monde, il n’y a aucun endroit qui puisse convenir à un lieu de culte. Nous communiquons sur Internet, par le chat room de notre site, notamment utilisé pour les cérémonies» nous confie Michael Kitchen, directeur des relations publiques, du marketing et de la communication du Temple.

Alors comment réussir à les dissocier de l’univers de science-fiction? «Star Wars est un mythe inspiré d’une histoire, c’est là que nous avons trouvé notre inspiration. Des idées proviennent des films, d’autres de la vraie vie. Au sein d’une religion, les croyants n’ont pas forcément la même vision de leur Dieu(x). Nous, nous avons chacun notre vision de la force.»

Une vision qui peut prendre un sens commun et une véritable légitimité puisque Georges Lucas a avoué s’être inspiré des études du mythologue Joseph Campbell, maître de la mythologie comparée et du monomythe, mais également des religions et philosophies asiatiques telles que le bouddhisme, taoïsme, confucianisme, mais aussi manichéisme et zoroastrisme. Convaincu? […]

Suite de l’article

Procès en diffamation perdu pour la Soka Gakkaï

 

En décembre 2009, je publiais l’article « Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï ». Quelque temps auparavant, le maire Jean-Claude Féraud invitait son conseil municipal tretsois dans les somptueux locaux de la Soka Gakkaï pour un repas de fin d’année. Cet événement me donnait l’occasion de dénoncer les dérives politiques de ce maire UMP, bien loin de la laïcité auquel son état d’élu le soumettait et le soumet encore.

Après la publication de cet article, le 24 décembre 2009, mon hébergeur Overblog m’informait avoir reçu une mise en demeure de la SG contre mon article, la SG estimant que ce dernier comportait des propos diffamatoires. Overblog m’indiquait néanmoins son soutien total n’ayant pas relevé le moindre élément de diffamation. Il engageait ainsi sa responsabilité et son service juridique sur toute procédure éventuelle, si besoin, pour la défense de ma publication.

Ne parvenant pas à obtenir le retrait de mon article, l’Association Cultuelle Soka du Bouddhisme de Nichiren (ACSBN) ainsi que l’association Soka Gakkaï ont porté plainte pour diffamation publique. Le 16 février 2011, je suis donc convoquée devant le juge d’instruction, à Paris, en présence de mon avocat, et ami, Me Benoît Petit. Devant le juge, je confirmais être l’auteure de l’article, assumais entièrement ma responsabilité pénale et me prévalais de la bonne foi. A l’issue de l’audition, je suis mise en examen puis renvoyée devant la 17e chambre du Tribunal correctionnel de Paris – chambre de la presse. L’audience de jugement est finalement fixée au 22 janvier 2013. Elle se poursuivra le 15 février suivant car suite à une difficulté liée aux pièces versées, un renvoi fut ordonné par la Présidente.

L’audience a été l’occasion d’approfondir tous les points de mon article. Le Ministère public a considéré que si certaines des phrases relevées par la SG pouvaient être considérées comme diffamatoires a priori, le Tribunal avait la possibilité de retenir ma bonne foi. En effet, en droit, si les propos diffamatoires sont condamnables, ils peuvent être néanmoins justifiés par la bonne foi de leur auteur, c’est-à-dire par le fait qu’ils ont été écrits sans animosité ni violence à l’endroit des plaignants, qu’ils procèdent d’une enquête de qualité, qu’ils poursuivent un but légitime et que leur auteur a fait preuve de prudence et de mesure dans l’expression.

Les deux associations plaignantes, parties civiles, ont de leur côté développé leur point de vue, à savoir que mon article était diffamant et ne respectait pas les critères juridiques de la bonne foi. Quant à mon avocat, il a défendu mon travail, replaçant l’article dans son contexte d’angle politique (la SG n’étant pas l’objet premier de l’article), soulevant les controverses relevées dans les milieux parlementaires, académiques et associatifs sur la SG et ses pratiques, et rappelant qu’en tout état de cause, les éléments de la bonne foi étaient réunis.

Par décision du 29 mars 2013, le Tribunal correctionnel de Paris prononce ma relaxe des faits qui m’étaient reprochés en caractérisant ma bonne foi au sens du droit de la presse et déboute les parties civiles de l’ensemble de leurs demandes (le retrait de l’article et le versement d’un euro de dommages et intérêts). Ma demande tendant à obtenir réparation des parties civiles pour procédure abusive a également été déboutée par le Tribunal.[…]

Suite de l’article sur le site d’origine

 

Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai

Article du blog http://cixi-helene.over-blog.com du 17/11/2009

 

———————————————————————————————————————————————-


« Jeudi 24 décembre 2009 : Une mise en demeure de « l’association cultuelle soka du bouddhisme de nichiren » considère votre article http://cixi-helene.over-blog.com/article-trets-les-feraud-et-la-secte-soka-gakkai-41364792.html comme diffamatoire. Merci de me contacter au plus vite au………………… afin de savoir si vous assumez la publication de cet article et accepterez de le défendre au tribunal si cette « association » venait à vous assigner en raison de cet article. En ce qui nous (JFG Networks) concerne, nous sommes prêts à ne pas retirer cet article comme cela nous est demandé (et donc prêts à engager notre responsabilité) si vous nous indiquiez effectivement assumer cet article. »

 Après avoir pris contact dans l’après-midi avec le service juridique d’Overblog, j’engage mon entière responsabilité dans la publication de cet article. Les documents et liens fournis sont sur des sites officiels accessibles par tous et aucune diffamation n’y apparaît en accord avec Overblog. En cas d’assignation de mon hébergeur, je me tiens à sa disposition pour venir témoigner au tribunal à ses côtés. C-H-

                                                 ———————

En 2010, la Soka Gakkai s’est porté partie civile et a porté plainte pour diffamation de cet article. Le 29 mars 2013, la 17eme chambre du Tribunal correctionnel de Paris déboutait la Soka Gakkai (deux parties)  et me relaxait. Un appel de la SG est en cours. Clic.

 

 

————————————————————————————————————————————————–

Féraud 002

C’est le père, Jean Féraud, médecin aussi comme son fils Jean-Claude, l’actuel maire de Trets, qui, en 1975, a déroulé le tapis rouge à la puissante secte Soka Gakkai (soi-disant bouddhiste) en pleine ascension mercantile. Cette délégation de la Nishiren Shoshu Française (NSF) menée par son fondateur le Dr Yamasaki  était à  la recherche d’un site pour y  faire édifier un temple et pour y abriter plus tard un centre européen qui accueillerait séminaires, assemblées, conférences, logements, temple pour les adeptes en demande de lieu de culte.
Séduit par ces nouveaux humanistes, Jean Féraud vend donc à la SG une propriété de 27 hectares sur la grande ligne droite qui longe un profil splendissime de la Sainte Victoire. Elle va pouvoir construire et installer tranquillement son empire européen.De courbettes en courbettes, Jean Féraud, pendant plusieurs années, bichonne la Soka Gakkai et accepte les invitations et remerciements des puissants japonais. Le 15 septembre 1981, il part au Japon avec une partie de son conseil municipal sur une invitation du reconnaissant Yamasaki lui-même médecin. Le petit maire de Trets, accueilli comme une grande star de la politique française par les étudiants de l’Université de la Soka, reçoit le titre élogieux de Professeur Honoraire de l’Université de Soka par les mains sacrées du puissant président Ikeda, grand manitou de la Soka Gakkai et demi-Dieu déjà reconnu par ses nombreux adeptes.

 

.Féraud 003

En juin 1982, les courbettes se font dans l’autre sens. Ikeda en visite sur ‘son’ Centre européen est reçu en grande pompe par la mairie tretsoise et reçoit la médaille d’or de la ville. Après le discours emphatique de Féraud à son égard, il susurrera au micro: « A l’époque difficile qui est la nôtre, où la paix n’est pas universelle, il est réconfortant de rencontrer des hommes qui luttent pour établir des contacts d’amitié entre eux et essayent de créer entre les peuples une mutuelle compréhension. » Applaudissements béats. Que c’est beau le bouddhisme!
La suite coule de source. Ikeda érige sa multinationale européenne sur une organisation redoutable d’efficacité gérée par les fidèles des fidèles. Sa bonne parole dérivée du bouddhisme utilise un prosélytisme agressif pourtant dénoncé plusieurs fois par des rapports parlementaires français. Elle inclut surtout son propre culte et n’empêche surtout pas Ikeda en tant que Dieu vivant d’être vu aux côtés des plus grands ce monde de l’époque, Mitterrand en particulier.
Aujourd’hui, toutes sectes confondues, la Soka Gakkai est celle qui a le mieux réussi. Ses importants investissements immobiliers sont faramineux et elle caracole en tête du peloton avec ses concurrentes directes, Scientologie et Témoins de Jéhovah. En 2000, son parc immobilier était évalué à 700 milliards de francs, avoirs bancaires 100 Milliards. Ses revenus proviennent de dons annuels des disciples, de la presse, vente d’objets de culte, concessions, monuments funéraires et surtout, des séminaires de martèlements psychologiques que les fidèles doivent impérativement effectuer (au moins deux fois par an, c’est conseillé) au Centre dont ils dépendent comme celui de Trets, qui est européen… Comptez environ 500€ pour trois jours et cela peut varier selon les cas. A Trets, au pied de la Sainte Victoire, depuis des années, des centaines de cars affluent chaque mois et déposent les milliers de disciples qui transitent sur la route de Longarel. A priori, Trets commercialement n’en profite pas. La petite ville se trouve 2kms plus loin et tout est pris en charge par le Centre de la Soka. Les disciples ne sont pas là pour le tourisme mais viennent recevoir leur titre de fidélité (le Gohonzon) et se retrouvent entre eux pour psalmodier, sur différents rythmes qui les emportent à la transe collective, ce mantra « Nam Myo Renge Kyo’, lequel ne veut rien dire de particulier et qui n’est rien d’autre que de l’autosuggestion découverte depuis des lustres comme placebo pour les âmes fragiles. Un siècle plus tôt, le fin psychologue Emile Coué de la Châtaigneraie conseillait à ses patients de répéter 20 fois par jour : « Tous les jours à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux », recette efficace individuellement et sans se faire piller son compte.

Féraud 001

 […]

Suite de l’article