HBO PRÉPARE UN DOCU CHOC SUR L’ÉGLISE DE SCIENTOLOGIE

HBO prépare un docu choc sur l’église de scientologie
© Visual

Pour anticiper d’éventuelles poursuites, la chaîne a engagé 160 avocats. Selon le « Hollywood Reporter », HBO prépare un documentaire sur les coulisses de l’église de scientologie. Prévu pour 2015, le film contiendrait de nouvelles révélations sur la secte et ses plus célèbres disciples comme John Tavolta et Tom Cruise. S’il est terminé à temps, il pourrait être soumis au festival de Sundance en janvier, précise le site.

Les méthodes de L.Ron Hubbard

Le documentaire de HBO sera adapté du livre « Going Clear » de Lawrence Wright. Le journaliste, lauréat d’un prix Pulitzer, y dresse le portrait du fondateur de la secte L.Ron Hubbard. Un homme avide d’argent, violent avec son épouse et coupable de nombreux abus sur les membres de l’organisation. Il aurait notamment séparé des parents de leurs enfants ou enfermé ses disciples les plus désobéissants dans le sous-sol des locaux de l’église à Los Angeles.  Des allégations démenties par Karin Pouw, la porte-parole de la scientologie. En 2013, elle avait affirmé à CNN qu’il s’agissait de « mensonges ».

tom cruise scientologie

Source : elle

Au Népal, début d’un sacrifice de masse d’animaux malgré les protestations

Des hindouistes ont commencé vendredi 28 novembre à sacrifier des milliers d’animaux dans une zone reculée du Népal, en l’honneur de la déesse Gadhimai et malgré les protestations d’Organisations non gouvernementales (ONG) de défense des animaux. Le village de Bariyapur à environ 160 kilomètres au sud de la capitale Katmandou, près de la frontière avec l’Inde, va devenir le plus grand abattoir du monde pendant les deux jours de ce rituel, avec le sacrifice d’innombrables animaux allant du buffle au rat.

« C’est très festif, tout le monde est enthousiaste », dit le prêtre hindou Mangal Chaudhary, qui dirige la cérémonie, depuis le site des sacrifices situé près du temple dédié à la déesse Gadhimai. « Les rituels se sont déroulés sans incident toute la matinée et nous avons maintenant commencé les sacrifices », précise-t-il. Le prêtre qui déclare que sa famille gère le temple depuis dix générations, assure que le nombre de fidèles augmente.

Environ 300.000 animaux ont été abattus lors de la précédente édition de la fête, en 2009 (photo AFP).

Les fidèles devaient commencer par sacrifier des buffles, parqués par milliers dans un grand champ adjacent au site, avant de passer à d’autres animaux. Environ 5 millions de personnes participent à la fête qui a lieu tous les cinq ans, dont la majorité sont des Indiens des États de l’Uttar Pradesh et du Bihar.(…)

E.U. – Les Témoins de Jéhovah condamné à verser 13,5 millions de dollars pour victime présumée de l’enseignant de la Bible

L’Organisation nationale pour les Témoins de Jéhovah a été condamné à verser 13,5 millions de dollars un homme San Diego qui dit qu’il a été abusé comme un enfant par son enseignant de la Bible. NBC 7 Rory Devine rapporte le 30 octobre 2014. (Publié le jeudi 30 octobre 2014)

Un homme de San Diego qui dit qu’il souffrait «abus très agressif » comme un enfant par son professeur d’étude de la Bible a reçu un jugement $ 13,500,000 mercredi contre l’organisation qui supervise les Témoins de Jéhovah églises.

Jose Lopez, maintenant 35, était l’un des huit enfants qui ont accusé Gonzalo Campos d’en abuser sexuellement entre 1982 et 1995, selon son procès contre la Watchtower Bible and Tract Society de New York, l’entité qui supervise les églises témoins de Jéhovah.

Campos servi dans la direction du Linda Vista espagnol Congrégation des Témoins de Jéhovah et Playa Pacifica espagnol Congrégation des Témoins de Jéhovah à Pacific Beach, l’avocat de Lopez Irwin Zalkin dit NBC 7.

Dans environ 1986, alors que Lopez avait 7 ans, Campos a été présenté à lui comme une figure paternelle qui pourrait lui enseigner la Bible. Au lieu de cela, Campos a utilisé sa position et le temps seul avec Lopez le toiletter, Zalkin dit.

« Après une période de lui toilettage, qui Campos était très habile à, un jour, il lui a fallu et il lui a sérieusement molesté dans une résidence privée », a déclaré Zalkin.Il croit Campos a pris ses victimes à une maison sa mère nettoyé à La Jolla.

Zalkin déclaré que le montant élevé, le juge a accordé après six jours de témoignage reflète l’impact de l’abus sur Lopez, qui dit-il a subi questions trouble de stress, de toxicomanie et de fiducie post-traumatique à la suite.

Il a dit dommages-intérêts punitifs ont représenté 10,5 millions de dollars le jugement, et ont été attribués à la suite de la façon dont Watchtower a répondu aux accusations portées contre Campos.

« Les dommages qui reflètent la conduite répréhensible de la Tour de Garde dans la façon dont ils ont couvert cette place depuis des années et a permis plusieurs enfants d’être blessés », a déclaré Zalkin. « Ils protégé et abrité un criminel. »

Le procès, dans lequel Lopez est le seul demandeur, accuse la Watchtower de refuser d’obéir aux ordres de la cour de produire des documents qui montrent le problème de l’abus sexuel au sein des congrégations à travers les États-Unis et de refuser un ordre de la cour pour produire un chef de file pour un dépôt .

La Tour de Garde a dit NBC 7, il envisage de faire appel du jugement, affirmant que la sentence rendue après une audience au cours de laquelle il a été empêché de participer.

« Les Témoins de Jéhovah abhorrent la maltraitance des enfants et se efforcent de protéger les enfants contre de tels actes », a déclaré l’organisation dans un communiqué. « La décision de la juge de première instance est une action drastique pour tout juge de prendre compte tenu des circonstances de l’affaire.Nous chercherons un examen complet de cette affaire en appel « .

Quant à Campos, Zalkin dit qu’il est au Mexique, où il se installe dès qu’ils ont commencé à enquêter sur cette affaire.

Source : NBC Sandiego – Traduction Google

Paraguay – La secte Moon réunit 18 ex-présidents latino-américains

Dix-huit présidents latino-américains et des Caraïbes se sont rassemblés hier à Asuncion (Paraguay) pour participer à la 6ème Convention mondiale pour la paix internationale organisée par Global Peace Foundation de Hyun Jin Preston Moon, fils du fondateur de l’Eglise de l’Unification, Sun Myung Moon.

La réunion vise à « l’analyse et l’échange d’expériences » des anciens présidents, sous le thème « Vers la transformation nationale: la liberté, la prospérité et l’intégrité grâce à un leadership moral et innovant ».

Interviendront les anciens présidents guatémaltèque Vinicio Cerezo et Alvaro Colom, les uruguayens Luis Alberto Lacalle et Jorge Batlle, les boliviens Jaime Paz Zamora et Carlos Mesa, le colombien Ernesto Samper, l’équatorien Gustavo Noboa, les panaméens Nicolás Ardito Barletta et Martin Torrijos et Hipolito Mejia de la République dominicaine.

Viendront aussi au Paraguay, Laura Chinchilla et Rafael Calderon du Costa Rica, Antonio Saca du Salvador et Eduardo Duhalde d’Argentine. Les Présidents du Paraguay, Juan Carlos Wasmosy, Raul Cubas et Luis Gonzalez Macchi prendront la parole lors de conférences.

La Convention présentera des ateliers comme « l’esprit d’entreprise: clé du développement durable et de réduction de la pauvreté », « familles solidement constituées, bases de sociétés plus éthiques» ou «Le rôle des médias dans la promotion de sociétés éthiques ». Il y aura aussi une table dédiée au « leadership des femmes dans la transformation nationale ».

Ancien membre de la Cour suprême de justice du Paraguay, José Altamirano, directeur de l’Institut pour le développement de la pensée Patrie Rêvée, l’un des promoteurs de l’événement, a déclaré que la réunion « vise à réunir les meilleurs esprits du Paraguay et d’autres pays » .

L’organisation vise à défendre un modèle de «famille traditionnelle entre l’homme et de la femme », a déclaré Altamirano. « Il est vrai qu’il existe de nouvelles redéfinitions de ce qu’est une famille, mais elles ne sont pas faciles à assimiler» a-t-il ajouté.

Le Global Peace Foundation a été fondée par Hyun Jin Preston Moon, fils du révérend Sun Myung Moon, afin de coopérer avec des initiatives de « promotion et mise en place d’une culture de la paix. »

Fondé en 1954, l’Eglise de l’Unification par Myung Moon, prétend avoir 3 millions d’adeptes dans 194 pays. Père de 15 enfants et grand-père de plus de 40 petits-enfants, le Révérend Moon a levé un empire de plusieurs millions d’affaires autour de son église, et a gagné en visibilité internationale dans les années 70 en raison des mariages de masse, dans laquelle des dizaines de milliers de couples disaient le « oui, je le veux» au même moment.

Source : La nouvelle Gazette Française

Chine : procès en appel de cinq membres d’une secte accusés de meurtre

Par : LIANG Chen

Le Tribunal populaire supérieur du Shandong a conclu vendredi le procès en deuxième instance de cinq membres d’une secte accusés d’avoir battu à mort une femme dans un restaurant McDonald’s au mois de mai.

Zhang Fan et Zhang Lidong avaient été condamnés en octobre à la peine de mort par un tribunal intermédiaire de la province du Shandong. Leur complice Lyu Yingchun avait écopé d’une peine de prison à perpétuité.

Les deux autres membres, Zhang Hang et Zhang Qiaolian, avaient quant à eux été respectivement condamnés à dix et sept ans de prison.

Le tribunal supérieur n’as pas précisé à quelle date il annoncerait le maintien ou non du verdict.

Source : French China Org

Espagne – Une «secte de prêtres pédophiles» à Grenade

Le pape François fait de la lutte contre la pédophilie dans l’Eglise une de ses priorités. (Reuters)

Le pape François fait de la lutte contre la pédophilie dans l’Eglise une de ses priorités. (Reuters)

Le pape François en personne s’est intéressé à l’appel au secours d’une ancienne victime. Celle-ci avait envoyé une lettre à l’archevêché de la ville andalouse, qui a dû réagir

La scène se passe le 10 août dernier. Quelque part dans le nord de l’Espagne, un enseignant de 24 ans répond au téléphone. «Bonjour, je souhaite vous parler de votre lettre […]. Elle m’a bouleversé.» «Mais… qui êtes-vous?» «Le pape François.» On peut imaginer le désarroi mêlé de stupeur qui s’est alors emparé de ce jeune professeur. Le souverain pontife en personne s’intéresse à son cas. Jamais Daniel* n’aurait pu l’imaginer. La lettre à laquelle le saint-père fait référence est une missive envoyée par ce jeune homme au début de l’été à l’archevêché. Dans celle-ci, Daniel décrit le calvaire qu’il a vécu entre 12 et 18 ans.

A l’époque, ce croyant zélé vit à Grenade, en Andalousie, dans une paroisse – connue comme celle des Romanones – où le curé est réputé pour ses sorties en plein air avec des jeunes. Avec d’autres prêtres, il forme un groupe, actif, dynamique. C’est en tout cas ce que croient alors les parents de ces jeunes ouailles. Dans sa lettre, Daniel évoque des séjours prolongés dans trois villas situées dans les environs de Grenade et aussi sur le littoral méditerranéen; dans celles-ci, après des «lavages de cerveau sur les effets bénéfiques du sexe», les adolescents étaient amenés à subir des attouchements intimes de la part du groupe des curés de Romanones. «Ils profitaient clairement de leur statut et de leur autorité pour réaliser leurs fantasmes sexuels avec ces jeunes», précise aujourd’hui une source judiciaire.

Dans un premier temps, la lettre de Daniel est logiquement envoyée à l’archevêché de Grenade, connue pour ses prises de position ultra-conservatrices. Celui-ci ne donnant pas suite à la missive, la plainte est ensuite transférée au Tribunal supérieur de justice d’Andalousie. Avant d’atterrir au Vatican, où le pape François prend personnellement connaissance du contenu de la lettre.

Bouleversé, semble-t-il, par une lettre extrêmement détaillée, le souverain pontife décide de s’investir dans cette affaire. D’où son appel téléphonique du 10 août. La plainte est d’autant plus frappante que Daniel est aujourd’hui membre de l’Opus Dei et enseigne dans un des centres de cette organisation aussi puissante que secrète. Cela explique que le jeune homme tienne absolument à son anonymat. «Je crois que personne ne peut imaginer le cauchemar par lequel je suis passé. Je panique à l’idée d’être identifié, et d’être marqué à vie par ce scandale», a-t-il confié à l’Ideal, le grand quotidien local de Grenade.(…)

Suite de l’article

Revenu Canada réclame 4,4 M$ à la secte Lev Tahor

Hugo Joncas

HUGO JONCAS

PUBLIÉ LE: | MISE À JOUR:

Tahor families

PHOTO COURTOISIE

Uriel Goldman, président de l’organisme

Après la Protection de la jeunesse et la Sûreté du Québec, le fisc se lance à son tour aux trousses de la secte ultra-orthodoxe juive Lev Tahor.

Revenu Canada vient d’enregistrer une hypothèque légale sur 34 propriétés appartenant à la Société pour le développement spirituel, une organisation contrôlée par les leaders en fuite de la secte. Elles sont toutes situées dans l’ancien fief de Lev Tahor, à Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides.

Selon sa fiche d’«organisme de bienfaisance», la Société pour le développement spritiuel a reçu en 2011 près de 4,3 M$ d’un organisme de bienfaisance inconnu. Puis en 2012, elle a tanséféré 3,3 M$ (deux tiers de son actif) à une autre organisation «charitable» enregistrée, Les Amis canadiens des institutions de la Terre sainte.

Joint par notre Bureau d’enquête, le trésorier des Amis, Israël Lowen, a refusé de dire à quoi a servi l’argent, avant de raccrocher.

Selon son dossier, Les Amis a des activités en Israël et octroie des bourses et des récompenses académiques.

Le don que lui a fait Lev Tahor n’apparaît pas dans son dossier à Revenu Canada, puisque aucun des deux organismes n’a mis à jour sa fiche d’organisme de «bienfaisance» pour 2013.

Difficile de dire si ces transactions ont un lien avec la démarche qu’a entreprise le fisc contre Lev Tahor, puisque Revenu Canada a refusé de commenter.

En cavale avec leurs enfants

En novembre 2013, environ 200 membres de la secte ont fui les autorités québécoises. Ses leaders sont soupçonnés de s’être livrés à de la traite de personnes, d’avoir enlevé des enfants, ainsi que d’avoir frappé et drogué ses membres, selon une dénonciation de la Sûreté du Québec.

Les membres de Lev Tahor se sont alors installés en Ontario, avant de fuir à nouveau au Gutaemala. Des juges québécois et ontarien avaient décidé de leur enlever la garde de 14 enfants pour négligence et abus psychologiques.

En août dernier, les membres de Lev Tahor ont dû fuir à nouveau, chassés du village qu’ils habitaient.

Source : Le journal du Quebec

Inde – « God Boy », un bébé indien né avec quatre bras et quatre jambes

Alors que la science y voit une malformation rare, les indiens considèrent ce bébé né avec 4 bras et 4 jambes comme un signe de divinité.

Des milliers d’Indiens se sont rendus à Baruipur, une localité de l’est de l’Inde, pour essayer de voir « God Boy » qui, selon eux, représente une divinité. « Il s’agit d’un bébé né avec quatre bras et quatre jambes, une malformation rare qui intervient dans le cas de « jumeau parasite » : deux fœtus présents dans l’utérus s’entremêlent pour des raisons souvent inconnues laissant l’un des jumeaux en vie avec des malformations héritées de l’autre fœtus », expliqueMetronews dans ses colonnes de ce mercredi.

Pour les parents du nouveau-né, cette naissance fait référence à une bénédiction, un « signe de Dieu. » En effet, ils ont fait le rapprochement avec la divinité hindou Brahma, représentée avec quatre bras et quatre jambes, comme le précise Central European News (CEN). Cette naissance a donc entraîné une grande ferveur populaire et la foule est venue en masse pour ovationner ce symbole de la divinité. Face à l’affluence de la foule, la police s’est retrouvée dans une situation assez compliquée car elle avait du mal à contenir la population venue en nombre pour « célébrer et prier pour le nouveau-né ».

Ce « God Boy » n’est pas le premier cas d’une malformation en Inde. En 2006, une petite fille prénommée Lakshmi est devenue une célébrité en hommage à une déesse avec ses membres en surnombre. Elle a subi une intervention chirurgicale titanesque de 27 heures deux ans après sa naissance grâce à la mobilisation de médecins. Après l’opération, la fillette a pu mouvoir comme une personne normale sans ses membres supplémentaires.

Source : linfo.re

Inde : un gourou arrêté, six corps retrouvés

Illustration – SIPA

Selon l’agence Press Trust of India, durant la nuit de mardi à mercredi, la police indienne a pris d’assaut un ashram où un gourou rassemblait ses adeptes. Les autorités le recherchaient pour avoir refusé de répondre à plusieurs convocations de la justice qui l’accusent en particulier de complot en vue d’un meurtre, provocation d’émeute et outrage à la justice, selon l’agence de presse. Le gourou est particulièrement accusé d’avoir ordonné à ses adeptes de tirer contre des habitants d’un village lors de heurts en 2006 qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

Répondant au nom de Rampal Maharaj, ce gourou âgé de 63 ans a été capturé, par la police dans la soirée du mercredi, avec 450 de ses partisans les plus déterminés. La police a par ailleurs déjà évacué plus de 10 000 de ses adeptes qui se trouvaient dans l’enceinte fortifiée de l’ashram, situé à Hisar, dans l’Etat de l’Haryana, dans le nord de l’Inde. Quelques adeptes déclaraient qu’elles avaient été retenues contre leur gré.

Lors de l’assaut, les corps de quatre femmes, mortes dans des circonstances encore non déterminées, ont été retrouvés dans l’enceinte de cet ashram tandis qu’un enfant de 18 mois semble avoir succombé de mort naturelle, révèle Le Figaro rapportant les déclarations du directeur général de la police SN Vashist. Une sixième personne, une femme également adepte du gourou, souffrant de problèmes cardiaques, est décédée après son transfert à l’hôpital, a-t-il poursuivi. « Tous les corps ont été emmenés à l’hôpital où ils vont subir une autopsie pour connaître les causes exactes de ces décès« .

Selon la police, certains des adeptes ont été utilisés comme boucliers humains pour protéger le gourou. « Les gens qui ont quitté l’ashram ont dit pour la plupart qu’ils avaient été retenus contre leur volonté comme un bouclier pour le gourou en cas d’action de la police« , a dit un autre responsable de la police, Jashandeep Singh, à l’AFP.

« Je suis innocent », a déclaré le gourou à la presse alors qu’il sortait, menotté, du tribunal à Chandigarh, capitale de l’Etat de l’Haryana. « Toutes les allégations contre moi sont fausses« . Le gourou Rampal est à la tête d’une secte qui vénère un poète et mystique du XVe siècle, Kabir, connu pour son message de tolérance, message suivi par des personnes de confessions diverses.

Source : linfo.re

Utah: Sur les permis de conduire, il est légal d’avoir une passoire sur la tête

INSOLITE – Une femme a eu l’autorisation de porter une passoire sur un document officiel américain après avoir invoqué sa liberté religieuse…

Mais où s’arrêtera donc le Pastafarisme? Cette parodie de religion prône le port d’une passoire sur les photos des documents officiels. Après l’Autriche, l’Etat américain de l’Utah vient tout juste d’autoriser cette pratique.

Asia Lemmon, de son nom de scène durant ses jeunes années dans la pornographie, vient de bénéficier de cette autorisation, rapporte le site The Spectrum. En renouvelant son permis de conduire à Hurricane, les fonctionnaires du département des véhicules motorisés ont d’abord tiqué devant ce couvre-chef improbable… avant d’accepter quand Asia Lemmon leur a affirmé que, en tant que «pastafarienne», cette passoire constituait l’un des éléments de sa «religion».

La jeune femme a donc désormais, sur la photo de son permis de conduire, une passoire à pâtes sur la tête. De quoi ravir cette athée autoproclamée: «Je suis fière que l’Utah permette la liberté de toutes les religions, dans cet Etat considéré comme n’ayant qu’une religion», a-t-elle déclaré au média. Avant d’insister sur la satire portée par le «pastafarisme».

Le «pastafarisme» et l’Eglise «Church of the Flying Spaghetti Monster» sont nés de l’imagination d’un étudiant, Bobby Henderson. En 2005, le jeune homme a protesté après la décision d’un conseil scolaire du Kansas autorisant l’enseignement du créationnisme. Cette doctrine religieuse propagée par les fondamentalistes religieux américains explique que la vie est née d’un être divin. Elle lutte contre l’enseignement basé sur l’évolution, le «darwinisme». Pour Bobby Henderson, si le créationnisme a droit de cité, il devait donc en être de même pour les croyants du «Monstre spaghetti (…)

Lire la suite sur 20minutes.fr