AFFAIRE PONTBRIAND : La DPJ intervient

AGENCE QMI

Publié le: vendredi 16 novembre 2012, 19H28 | Mise à jour: vendredi 16 novembre 2012, 19H44

Marcel Pontbriand

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, STÉPHAN DUSSAULT

Maison de Marcel Pontbriand à Marana, en Arizona.

LONGUEUIL – La Direction de la protection de la jeunesse du district de Longueuil pourra finalement venir en aide aux enfants qui se trouvent entre les griffes du présumé gourou, Marcel Pontbriand, qui a pris la fuite en Arizona, aux États-Unis, avec plusieurs adeptes.

Selon ce qu’a appris Claude Poirier, la DPJ a obtenu une quinzaine de mandats permettant aux policiers de la Sûreté du Québec notamment d’alerter les autorités américaines quant à la santé et la sécurité de ces personnes mineures.

Plusieurs grands-parents, dont les enfants sont endoctrinés par le présumé gourou, s’inquiétaient pour la sécurité des petits. Selon des informations de proches, ceux-ci ne fréquenteraient plus l’école depuis leur départ du Canada et seraient sous-alimentés.

Les autorités américaines devraient être alertées dès 20 h vendredi soir. Leur intervention permettrait le retour des mineurs au Québec, et ce, même s’ils étaient avec leurs parents dans cette cavale.

Gourou et fraudeur?

Pontbriand faisait des affaires à Beloeil, en Montérégie, avant d’entraîner des adeptes en Arizona, où il aurait trouvé refuge.

En mai 2010, l’Autorité des marchés financiers (AMF) l’a poursuivi pour avoir détroussé de nombreux investisseurs de 650 000 $ selon les chiffres avancés à l’époque.

En septembre dernier, par l’entremise de son avocat, Marcel Pontbriand a plaidé coupable à quelque 20 chefs d’accusations. Les plaidoiries sur la peine se dérouleront en avril prochain, mais l’AMF doutait que l’accusé revienne au Québec.

Source : http://www.journaldemontreal.com/2012/11/16/la-dpj-intervient