Approche psychanalytique du discours sectaire

La recherche porte sur les collectifs sectaires contemporains et la participation psychique singulière de l’adepte au sein du collectif. Après avoir déconstruit l’idée de manipulation mentale et d’une emprise transitive du gourou à l’égard de l’adepte, nous interrogeons, par la rencontre clinique (d’adeptes et d’ex-adeptes) et le paradigme du transfert qui s’en déduit, les enjeux psychiques du lien sectaire de l’adepte. Nous soutenons que la notion d’adepte, empruntée à la sociologie des religions, est impropre à indexer avec justesse une spécificité psychique du vécu d’emprise. En réponse aux approches psycho-victimologiques, les conditions de possibilité d’un discours non traumatique sont également explorées dans les rapports du sujet de l’individu avec le sujet du collectif. La thèse vise in fine l’écriture logique de la (ou des) discursivité(s) sectaire(s).

 

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/86/86/81/PDF/2013NICE2019.pdf