Cambodge: après le tronc magique, le cocotier magique

 

Un curieux cocotier possédant de soi-disant pouvoirs de guérison mais ne donnant pas les numéros du loto attire les foules au Cambodge.

Décidemment, les végétaux magiques, vivants ou morts, n’en finissent pas d’être vénérés au Cambodge. En juillet, c’était un troncmagique, censé guérir et donner les numéros gagnants de la loterie, qui avait déchaîné les passions dans la province de Pursat (ouest). A présent, c’est un cocotier à 18 troncs de la province de Banteay Meanchey (nord-ouest), près du temple du XIIe siècle de Banteay Chhmar, dans le district de Thmor Puok, qui aurait guéri son propriétaire. La petite cour de sa maison est maintenant le théâtre d’un nouveau pèlerinage de malades et d’estropiés en attente d’un miracle.

« Un diseur de bonne aventure m’a dit d’offrir au cocotier de la nourriture, de l’encens et de l’argent pour recevoir ses pouvoirs de guérison », a expliqué au Phnom Penh Post du 21 août Sar Yuk, 75 ans, qui marchait depuis trois ans à l’aide d’une canne ou se déplaçait en se traînant sur les fesses. Après une journée passée à faire les préparatifs requis et à prier, il prétend s’être remis à marcher sans aucune aide. « Je peux marcher et manger beaucoup. C’est la différence depuis que je prie le cocotier ».

Depuis, même les bonzes d’une pagode voisine se sont déplacés pour bénir le site qui ne désemplit pas. Le diseur de bonne aventure Sam Nath, pas peu fier de sa trouvaille, a expliqué au journal qu’il était persuadé en rencontrant le vieillard qu’un esprit de guérison n’était pas loin. « Plus l’esprit est spécial, plus il y a de troncs », a-t-il révélé.

Quant au chef de commune Vain Sam Oun, s’il ne pense pas qu’il  s’agisse là d’une escroquerie, il affirme qu’il n’encouragera pas pour autant ses administrés à faire confiance à un arbre. « C’est leur droit de croire en cet esprit, je ne peux pas les en empêcher », a-t-il simplement commenté.

Au Cambodge, pays majoritairement bouddhiste mais fortement teinté d’animisme, et où le merveilleux est toujours roi, des objets, végétaux ou minéraux un peu particuliers sont fréquemment taxés de magiques par la population.

Source : http://asie-info.fr/2012/08/22/cambodge-apres-le-tronc-magique-le-cocotier-magique-58371.html