Canada : Des enfants toujours avec leur famille malgré l’ordre de la cour

Première publication 29 novembre 2013 à 22h50
Des enfants toujours avec leur famille malgré l'ordre de la cour
Crédit photo : Agence QMI
Par Kelly Pedro | Agence QMI

Plus d’une douzaine d’enfants de la secte juive ultraorthodoxe Lev Tahor demeuraient toujours avec leur famille en Ontario, vendredi, malgré l’ordonnance d’un juge de la Cour du Québec obligeant l’hébergement des enfants en famille d’accueil.

Plus de 200 membres de la communauté Lev Tahor se sont installés à Chatham-Kent, en Ontario, récemment après avoir quitté le Québec. Des représentants de la communauté ont affirmé que ce déménagement était attribuable au manque de liberté et d’éducation religieuses au Québec.

Avant son départ, le groupe était visé par une enquête des services sociaux québécois qui estimaient que les normes en matière de santé, d’hygiène et d’éducation des enfants n’étaient pas respectées.

Il n’est pas encore établi que le jugement de la Cour du Québec s’applique également en Ontario et si les services à l’enfance de Chatham-Kent le feront appliquer.

En Ontario, les responsables de la communauté Lev Tahor ont affirmé coopérer avec les services à l’enfance et qu’une rencontre tenue jeudi s’est «très bien» terminée.

Un porte-parole de Lev Tahor, Mayer Rosner, a indiqué que la communauté a l’intention de contester le jugement de la Cour qu’il a qualifié de «vraiment bouleversant».(…)

Suite de l’article