Canada – Disparition: la piste de la secte envisagée par les policiers

Agence QMI

Dernière mise à jour: 28-06-2014 | 18h56

MONTRÉAL – Les policiers étudient une nouvelle piste qui pourrait expliquer la disparition subite d’Erin Gray et ses deux enfants, qui ont été vus pour la dernière fois dimanche dans le secteur de Châteauguay.

Selon ce qu’a appris TVA Nouvelles, la femme de 33 ans aurait adhéré, il y a trois ans, à un mouvement spirituel inspiré de la Kabbale, une tradition mystique du judaïsme.

«Pour certains dans le judaïsme, la Kabbale est considérée comme une secte», a expliqué Alain Pronkin du Centre d’information sur les nouvelles religions, en entrevue à LCN.

Plusieurs grandes vedettes, comme Madonna, sont adeptes de la Kabbale. Selon la sœur d’Erin Gray, Ashley, elle aurait joint ce mouvement, justement parce qu’elle était une grande admiratrice de la populaire chanteuse et qu’elle désirait faire comme elle.

La femme aujourd’hui disparue aurait déjà participé à deux conférences de cette secte à New York et Toronto. D’après Ashley Gray, sa sœur n’avait jamais emmené ses deux enfants lors de ces rencontres, mais elle craint maintenant qu’elle ait décidé d’en faire autrement cette fois-ci.

Avant de partir, la mère de famille a vidé les garde-robes de la maison, emportant pratiquement tous les vêtements.

Déjà près d’une semaine

Erin Gray a été vue pour la dernière fois chez sa sœur, à Kahnawake, le 22 juin.

Comme tous les jours depuis la disparition, Ashley Gray s’est déplacée au poste de police de Châteauguay, samedi matin, pour rencontrer les enquêteurs et s’informer sur les nouveaux développements de l’enquête. Tout juste avant, elle a rappelé à la population l’importance de communiquer toute information aux policiers.

«Nous demandons à toute personne qui aurait un indice de contacter la police. Nous n’avons eu aucun appel et nous avons besoin de quelque chose pour faire avancer l’enquête», s’est-elle confiée à TVA Nouvelles.

L’enfant d’Ashley a également tenu à dire à quel point elle s’ennuyait de sa cousine, la petite fille d’Erin Gray. «Je souhaite vraiment qu’elle revienne à la maison, a dit la jeune Emily. Elle me manque vraiment. J’aimerais jouer avec elle.»

Vendredi, la piste voulant que la famille ait été aperçue dans un Walmart de Gatineau a finalement été démentie par le Service de police de la Ville de Châteauguay.

Erin Gray a les cheveux bruns et roux et le teint pâle et elle était accompagnée de sa fille Rachel Kaya Beckles, âgée de 11 ans, et de son garçon Robert Jr Clarke, âgé de 5 ans, qui ont tous les deux le teint foncé.

Toute personne qui aurait des informations peut communiquer en toute confidentialité avec les policiers au 450-698-3229, ou laisser un message au 450-698-1331 option 7.

Source : Canoe – Traduction Google