Canada – La rougeole surgit dans une communauté non vaccinée

La rougeole surgit dans une communauté non vaccinée

Québec songe à réclamer des preuves de vaccination pour l’entrée à l’école

12 février 2015 |Isabelle Paré | Santé
Photo: Thinkstock

Les dix cas de rougeole confirmés dans la région de Joliette seraient associés à une communauté non vaccinée, et malgré la visite de certains patients malades à l’urgence de l’hôpital régional, la Direction de la santé publique (DSP) de Lanaudière juge peu probable que l’éclosion se propage dans la région.

Dans un communiqué très succinct, la DSP a fait savoir mercredi que ces 10 cas étaient tous liés entre eux et que le premier malade observé avait contracté le virus de la rougeole lors d’une visite à Disneyland en Californie, à l’origine de l’éclosion de plus de 100 cas de rougeole aux États-Unis.

« Les malades contagieux sont assignés à leurs résidences et ceux en contact avec eux doivent surveiller leurs symptômes. Notre enquête révèle qu’aucun des adultes ou enfants malades n’a eu de contacts avec des milieux scolaires ou de garde », a ajouté le Dr Joane Desilets, responsable des maladies infectieuses à la Direction de la santé de Lanaudière.

Certains de ces cas ont été gérés à l’urgence de l’hôpital de Joliette, mais un tri rapide a permis d’isoler ces patients. Toutes les personnes fréquentant certains milieux de travail font l’objet d’une surveillance, affirme ce médecin. Compte tenu des détails de l’enquête, il y a peu de chance que la maladie se propage, et cela, bien que la période d’incubation de toutes les personnes ayant été en contact ne soit pas écoulée, ajouté le Dr Desilets. Par souci de confidentialité, la DSP a refusé de donner plus d’informations sur ce groupe d’adultes et d’enfants non vaccinés, mais plusieurs informations laissent penser qu’il s’agit d’une communauté fermée dont les convictions antivaccins sont fort connues.Changer la loi?(…)

Suite de l’article