Canada – les questions d’immigration continuent pour les familles Lev Tahor

Lev TahorChatham voitures de police sont vus près des maisons des membres Lev Tahor à Chatham, en Ontario. le mercredi 2 Avril 2014 (Christie Bezaire / CTV Windsor)

CTV Windsor Publié le Jeudi, 17 Juillet, 2014 18:01 HAE 

la procédure de garde impliquant la secte juive ultra-orthodoxe Lev Tahor continué à Chatham jeudi, mais le groupe continue également de combattre les questions d’immigration.

Selon l’avocat de l’immigration Guidy Mamman, la plupart des membres de la secte ont quitté Chatham.

« Il ya une demi-douzaine de familles ici au Canada qui sont sur un statut temporaire. L’CAS cherche une ordonnance de surveillance de doute une nature indéterminée. Nous ne savons pas pour combien de temps, nous avons donc un conflit immédiat. »Mamann dit Société d’aide à l’enfance soit doit renverser leurs ordres ou agents d’immigration canadiens et l’Agence des services frontaliers du Canada ont à donner aux parents plus de temps pour rester dans le pays.

Si ni peut arriver, les familles Lev Tahor seront injustement forcés de quitter sans leurs enfants, ce qu’il dit, ils ne le feront jamais.

Environ six familles Lev Tahor étaient présentes au tribunal à Chatham concernant leurs cas CAS jeudi, mais leurs questions ont été parlées que de nouvelles dates et attribuées à l’automne.

Et au groupe de maisons à l’extrémité nord de Chatham du groupe – CTV Nouvelles pouvait compter plus de 30 membres Lev Tahor restants.

Mamann dit que ses clients auraient préféré rester à Chatham, mais les gens ne devrait pas être surpris de voir que ce n’est plus une option pour la secte.

« Si CAS veut marcher une fois, deux fois, trois fois, dans leurs maisons, très bien, mais ce que c’était un rituel qui a eu lieu dans plus de 100 fois au Québec et en Ontario. Un grand nombre des allégations farfelues ont jamais été prouvé, dans fait, ils ont été réfutée.

« Il ya des perspectives à long terme pour ce groupe, en tant que groupe au Canada, en essayant de 40-50 familles d’immigrer avec succès … est au-delà des voeux pieux … Je sais que beaucoup de familles sont allés au Guatemala parce que leur immigration les lois sont beaucoup plus généreux que le nôtre « .

En Novembre, plus de 200 membres de la secte sont venus dans la région pour sortir de commandes émises par les services de protection de l’enfance du Québec – forçant 14 enfants en famille d’accueil.

Source : Windsor ctv news – Traduction google