Canada – Sudation mortelle : enquête préliminaire fixée pour les accusés

Chantal Lavigne de Saint-Albert avait 35 ans au moment de son décès lors d'une expérience de sudation. (photo d'archives)

Chantal Lavigne de Saint-Albert avait 35 ans au moment de son décès lors d’une expérience de sudation. (photo d’archives)

Publié le 19 Avril 2013 
Claude Thibodeau  RSS Feed
 Deux jours ont été prévues, les 30 septembre et 1er octobre au palais de justice de Drummondville, pour l’enquête préliminaire des trois accusés relativement au décès de Chantal Lavigne survenue le 29 juillet 2011 lors d’une expérience de sudation dans un centre de thérapie énergétique de Durham-Sud.
Gabrielle Fréchette de Victoriaville, Ginette Duclos de Saint-Germain-de-Grantham et Gérald Fontaine de Danville subiront une enquête préliminaire conjointe. «Neuf témoins devraient être entendus lors de cette enquête préliminaire», a indiqué auwww.lanouvelle.net Me Denis Lavigne qui assure la défense de Gabrielle Fréchette.

Deux avocats de Trois-Rivières, Me René Duval et Me Jean-François Lauzon représentent respectivement Ginette Duclos et Gérald Fontaine.

Les trois accusés, rappelons-le, font face à des accusations de négligence criminelle causant la mort dans un cas et de négligence criminelle causant des lésions dans un autre cas.

Source : http://www.lanouvelle.net/Actualites/Justice/2013-04-19/article-3223880/Sudation-mortelle-%3A-enquete-preliminaire-fixee-pour-les-accuses/1