Canada – Trois ans de prison pour avoir fraudé le Parc Safari

Mise à jour le mercredi 21 janvier 2015 à 18 h 40 HNE

 

Un lion blanc au Parc Safari

Une femme écope de 3 ans de prison pour avoir fraudé le Parc Safari d’Hemmingford de près d’un million de dollars. Ruth Eugène avait plaidé coupable d’avoir détourné les fonds pour les remettre, en grande partie, à la fondation de l’Église évangélique Béthel, dont elle était membre.

Tout ceux qui ont profité de l’argent transféré par Ruth Eugène ont été condamnés à rembourser les sommes reçues illégalement. Certains ont toutefois déclaré faillite.

Le dirigeant et actionnaire principal du Parc Safari, Jean-Pierre Ranger, rapporte que le Parc Safari n’a récupéré que 100 000 $ sur le million volé, soit ce que l’assurance professionnelle a payé.

En tout, trois personnes ont été accusées de fraude dans cette affaire.

Ruth Eugène était la comptable du Parc Safari. Elle a fraudé son employeur entre 2005 et 2008 en effectuant 37 transferts illégaux. Ce n’est qu’en mai 2008 que l’administration du Parc Safari s’est aperçue qu’on lui avait dérobé près d’un million de dollars.

Source : Ici radio Canada