Chili – Pour conjurer l’apocalypse, il fait brûler vif un bébé

Les polices d’Amérique latine sont aux trousses d’un gourou qui a ordonné le sacrifice d’une fillette de 3 jours, en novembre dernier. Quatre de ses adeptes sont sous les verrous.

storybildLa police s’activait sur les lieux du crime, tandis que le gourou «Antarès de la lumière» restait introuvable. (photo: DR)

Les forces de sécurité chiliennes ont arrêté quatre membres d’une obscure secte pour meurtre, jeudi. La victime est une fillette de trois jours, jetée vivante dans un feu de camp, à la fin du mois de novembre dernier. Le dirigeant du mouvement aurait décrété que l’enfant était l’Antéchrist, et qu’elle devait être sacrifiée pour sauver le monde, à l’approche de la prétendue apocalypse maya du 21 décembre.

«Le bébé était nu. Ils lui ont placé une bande adhésive sur la bouche pour l’empêcher de crier. Après avoir invoqué les esprits, ils l’ont jeté vivant dans le feu», a décrit un officier de la police judiciaire chilienne.

Mère interpellée

Des restes carbonisés de l’enfant, découverts dans la localité de Colliguay, près de Valparaiso, sont analysés par la police. La mère, âgée de 25 ans et elle-même adepte de la secte, fait partie des personnes interpellées, note le site du quotidien local «El Observador». La secte comptait une douzaine de membres seulement, tous jouissant d’une bonne situation sociale.

Le groupe aurait été formé il y a quelques années par un certain Ramon Gustavo Castillo Gaete. Celui qui se faisait appeler «Antarès de la lumière» soumettait ses fidèles à des violences «quand leur niveau de vibrations positives était trop bas». Il leur faisait aussi absorber de l’ayahuasca, un produit hallucinogène. Gaete serait actuellement au Pérou, où il pourrait déjà avoir créé une nouvelle communauté. Il est recherché par les polices nationales de toute la région.

Source : http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Pour-conjurer-l-apocalypse–il-fait-br-ler-vif-un-bebe-25912419