Onkelinx : gare aux gourous !

Laurence Dardenne

Mis en ligne le 16/05/2012

Un symposium prônant la biologie totale et la nouvelle médecine germanique doit avoir lieu à Bruxelles. La ministre de la Santé a été interpellée. Et dénonce.

Les ganglions, c’est une dévalorisation, ce n’est rien Lui dire de continuer la chimio, je ne lui dirais pas. Moi, je ne le ferais pas. Sauf si elle a envie de crever. C’est la mort, la chimio; ça tue 95 % des gens. [ ] Le sida, ça n’existe pas. C’est hallucinant de conneries. C’est la peur, non, non, je ne déconne pas. Personne n’a jamais vu un virus quel qu’il soit; pas plus de la grippe que du sida. Ça n’existe pas, ça a été fait pour se débarrasser des homosexuels et des drogués. Et la maladie, c’est une guérison Une semaine de travail (NdlR : tarif de « ce thérapeute »), c’est 3 000 à 4 000 euros . »

Ces propos – qu’on laissera à chacun la liberté d’apprécier – ont été tenus par le Dr Alain Scohy (1). Radié à vie de l’Ordre national des médecins en France en 1996, notamment pour avoir rédigé de faux certificats médicaux de contre-indication vaccinale, ce médecin exilé en Espagne où il dirige l’Institut Paracelse, à quelques kilomètres de la frontière française, continue d’exercer sa médecine basée sur la Biologie totale et la Médecine nouvelle germanique (voir ci-dessous). Il est l’un des intervenants du Symposium international sur « La compréhension biologique des maladies », qui devrait se dérouler le samedi 2 juin prochain à Woluwe-Saint-Lambert.

On écrit « devrait », car il nous est revenu qu’une plainte a été déposée au Cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Laurette Onkelinx (PS) quant à l’organisation de cette manifestation sur notre sol. Egalement interpellés par ce même interlocuteur, littéralement atterré, l’Ordre des médecins et le bourgmestre de la commune Olivier Maingain ont été saisis de cette même demande :  » Madame la ministre, monsieur le bourgmestre, mesdames, messieurs, allez-vous tolérer qu’un médecin radié de l’Ordre en France, exilé en Espagne, vienne à Bruxelles tenir de tels propos et propager ses théories on ne peut plus dangereuses, mettre la santé de nos concitoyens en danger et s’enrichisse par la même occasion ?  »

Donnant suite à cette interpellation, la ministre de la Santé a rapidement réagi, que ce soit auprès du bourgmestre, de l’Ordre des médecins, national et provincial, auprès du Procureur du Roi ainsi que du SPF Santé publique. A toutes ces personnes et instances, concernées à divers niveaux, Laurette Onkelinx a adressé, mardi, une missive dénonçant ces faits et informant les diverses parties de l’organisation de cette journée de conférences et de rencontres avec divers acteurs de « la nouvelle médecine du sens ». Selon leurs compétences, ils ont été invités à  » donner les suites qui s’imposeraient  » à ce courrier.

Sur la liste des intervenants, on trouve encore le Belge Eduard Van den Bogaert, docteur en médecine exerçant à Uccle. Radié de l’Ordre des médecins en 1995 suite au décès d’une patiente avant d’être réhabilité par la suite, il intervient ici au titre de « praticien en décodage biomédical » et superviseur du « Dictionnaire des codes biologiques des maladies ». Au programme encore, le Français Laurent Daillie, consultant en décodage des stress biologique et auteur du livre « La Logique des symptômes »; le Belge Quirico Blonda, docteur en médecine, praticien en biologie totale des êtres vivants; l’Italien Pellizarri, naturopathe en Toscane et auteur du livre « J’ai vérifié la Médecine nouvelle du Dr Hamer » ou encore le Belge Alain Lechat, kinésithérapeute, praticien en biologie totale des êtres vivants.

 » Tous ces ‘médecins’ et ‘praticiens’ sont des adeptes du Dr Ryke Geerd Hamer, accusé de plusieurs crimes : démagogie antijuive, homicide involontaire et exercice illégal de la médecine, frappés de l’interdiction d’exercer la médecine en Allemagne, Autriche, France, Espagne et Norvège « , selon l’auteur de la plainte envoyée à la ministre.  » Qui seront les nouvelles victimes de ces pseudos médecins dont certains exercent encore en toute impunité dans notre pays, tout en prônant la biologie totale, et ne sont pas radiés de l’Ordre ? « , s’interroge-t-il dans le cadre de cette démarche qu’il considère comme « une action citoyenne « .  » Si personne n’agit, de plus en plus de personnes se feront avoir par ces gourous de la Nouvelle médecine germanique et de la Biologie totale qui sont, à mes yeux, des individus dangereux qui mettent la santé de nos concitoyens en péril . »

(1) Extrait de l’émission « Le droit de savoir », diffusée en 1997 sur TF1 et consacrée aux guérisseurs et magnétiseurs, les dérives criminelles de la biologie totale.

source : http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/738203/onkelinx-gare-aux-gourous.html