Jean-Luc Ayoun – Le gourou des cristaux n’était pas clair

L’ex-acupuncteur Jean-Luc Ayoun vendait notamment des cristaux censés favoriser la médiation vers d’autres dimensions. Il a été mis en examen.

JEAN-MARC DUCOS | Publié le 29.12.2012, 07h00

 

 

Longtemps, l’ancien acupuncteur parisien, radié de l’ordre des médecins en 2007 à sa demande pour « convenance personnelle », a tenté de se refaire une virginité en vendant ses recettes miraculeuses sur « la canalisation analytique ». Un marché florissant…

Source : http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/le-gourou-des-cristaux-n-etait-pas-clair-29-12-2012-2440725.php

Note de Prévention Sectes :

Voici un extrait de ses compétences :

Docteur en médecine depuis plus de 25 ans, il élargit très rapidement sa pratique aux médecines énergétiques et aux cristaux comme outils d’évolution de conscience et de thérapie.

Ses recherches ont également abouti à la création de produits biophysiques à base de cristaux ou encore d’un système de mesure et de grilles de lecture reliant les aspects biophysique, psychologique et spirituel de l’homme.

Parallèlement il canalise des énergies enseignant sur les nouvelles dimensions de l’homme (enseignements, libérations mémorielles …).

Libre de toute obédience (associative, religieuse, politique …), au seul service des plans pluridimensionnels qui lui ont assigné cette tâche.

—————————

Exclusivité: les gérants du site « Autresdimensions.com » mis en examens!

Le médecin new age dans le collimateur de la justice

Les deux gérants de la société Autres dimensions, dont l’un était acupuncteur, ont été mis en examen pour escroquerie et abus de faiblesse par sujétion psychologique.

Jean-Luc Ayoun, en 2009.|| photo Dr
(photo Dr)
Jean-Luc Ayoun.
 Le site Autres Dimensions donne de longues descriptions des prestations dans un langage hermétique aux néophytes|| Photo B. L.

Ce la ne saute pas aux yeux lorsqu’on se rend sur son site Internet mais la SARL biarrote Autres dimensions est immatriculée au registre du commerce en tant que société de conseil en affaires et conseil en gestion. Des conseils qui n’ont pas satisfait tous les clients (lire ci-dessous) mais qui, appliqués aux deux cogérants, Jean-Luc Ayoun et Véronique Loriot, auraient généré d’importants bénéfices.

Tous deux, bien sûr présumés innocents à ce stade de la procédure, ont été mis en examen pour abus de faiblesse par sujétion psychologique (1) et escroquerie le 7 décembre dernier ainsi que l’a confirmé à « Sud Ouest » Anne Kayanakis, procureur de Bayonne. « Jean-Luc Ayoun est en outre poursuivi pour exercice illégal de la médecine et la SARL, en tant que personne morale, doit répondre d’escroquerie et de travail illégal. »

Des victimes plutôt fortunées
L’affaire d’abus de confiance et de sujétion psychologique qui vaut leur mise en examen à Jean-Luc Ayoun et Véronique Loriot est née d’une plainte déposée, il y a un an environ, par une ancienne adepte des méthodes prônées par Autres dimensions.
Cette femme âgée d’une cinquantaine d’années, très brillante, vit au Pays basque. Elle accuse Jean-Luc Ayoun et Véronique Loriot, qui ont été en couple mais ne le seraient plus aujourd’hui, de s’être adonnés à de la manipulation mentale sur elle pour l’amener à se défaire de ses biens.D’autres plaintes ont été jointes à ce premier dossier. Les abonnés des canalisations de Jean-Luc Ayoun sont pour la plupart des personnes d’un niveau social élevé, originaires d’un peu partout en France. Elles ont pour point commun d’avoir un besoin de spiritualité que les mis en examen auraient exploité, au-delà des limites prévues par la loi.

Nos diverses tentatives pour joindre Jean-Luc Ayoun ou Véronique Loriot sont restées sans suite.

Jean-Luc Ayoun, qui se présente comme médecin et Véronique Loriot, une psychologue de 51 ans, ont été interpellés le 5 décembre au Pays basque à la suite d’une enquête préliminaire diligentée par la compagnie gendarmerie de Mauléon, associée dans cette affaire à la section départementale de recherche de la gendarmerie et l’Office central de la répression des violences aux personnes. Ce dernier organisme est spécialisé, entre autre, sur les dérives sectaires constitutives d’infractions pénales.

Jean-Luc Ayoun a été médecin acupuncteur à Paris avant d’être récemment radié de l’Ordre des médecins. Il a développé la marque « Quantic Potential Measurement » qui a donné son nom à une machine à mesurer le stress présentée dans de nombreux médias, dont le quotidien national « Le Monde » en 2007. De nombreux scientifiques ont cependant fait part de leurs doutes sur cet appareil et les mesures produites.

Canalisations des énergies

Les sites Internet sont instructifs sur l’activité déployée par les sociétés de Jean-Luc Ayoun et en particulier Autres Dimensions qui surfe sur le courant new age. La page d’accueil du site invite à un « chemin vers la 5e dimension [qui] se dévoile chaque jour davantage ».

Jean-Luc Ayoun décline ainsi son curriculum : « Docteur en médecine depuis plus de vingt-cinq ans, il élargit très rapidement sa pratique aux médecines énergétiques et aux cristaux comme outils d’évolution de conscience et de thérapie ».

Protocoles, stages et accompagnements sont proposés et de bons vœux dispensés : « Que la Fluidité de l’Unité vous accompagne ! »

Sur la boutique virtuelle, la SARL vend des livres, des cristaux… Un décodage corps/esprit, qui est un « processus d’accompagnement dynamique aux évolutions de ce que l’on peut appeler Conscience, Âme ou Esprit ». Ce décodage, par courrier coûte 80 euros. Des stages sont proposés à plus de 700 euros (sans hébergement) la semaine dans un gîte des Pyrénées-Atlantiques. Les séances de canalisation ont lieu un peu partout en France et notamment dans un centre de vacances de Biarritz. Les stages se déroulent dans un gîte des Pyrénées-Atlantiques.

Jean-Luc Ayoun n’est pas un inconnu des associations de lutte contre les sectes et les manipulations mentales qui ont enregistré, depuis 2011, des signalements. La canalisation des énergies nourrit bien son homme : crée en 2006, la SARL biarrote affiche en 2011 un chiffre d’affaires de 248 659 euros et le résultat net de 67 731 euros. Ses avoirs sont gelés dans le cadre de l’instruction en cours.

(1) Le libellé complet est « abus de faiblesse par personne dirigeant un groupement poursuivant des activités créant, maintenant ou exploitant la sujétion psychologique ». Cet article vise spécifiquement les gourous.

Source : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-eclusivite-les-gerants-du-site-autresdimensions-com-mis-en-examens-113788212.html