Un grand départ chez les Esseniens

C’est avec une joie, une émotion, voir même un déchirement profond que je vous annonce qu’olivier Martin (alias Olivier Manitara), vient de partir ce jour s’installer définitivement au Panama afin d’y vivre et de continuer sa mission. Le Québec restant le centre mondial 🙂

Y a pas à dire, pour faire sa retraite, c’est quand même cool là bas non ?

 

Bon c’est vrai que le Québec c’est sympa mais l’hiver bah y fait un peu froid ! Mais on peut toujours manger de la poutine pour se réchauffer 😉

Autre mauvaise nouvelle mes amis, il y aura d’autres formations au Québec cet été mais O.M. ne sera pas là… C’est dure non ? Non mais franchement vous croyez vraiment quand on a les pieds dans l’eau à la plage que l’on a que ça à faire ???? Mais c’est TOUS LES JOURS L’ETE AU PANAMA ! ET PIS Y A PAS DE PROBLÈMES LA BAS !

En voilà un joli paradis 😉

C.J.

 

Grande promo chez les Esseniens !

Grand déstockage d’hivers !

La Ronde des Archanges
vous invite à célébrer Dieu de l’eau:
 L’Archange Gabriel

Du 4 au 8 janvier 2017

LAISSEZ ENTRER LA LUMIERE

Bon en général on dit ça quand on plus de vide qu’autre chose dans la boîte crânienne !

400 $ pour les 5 jours
sans la restauration ni l’hébergement

Oui parcqu’il faut pas exagérer quand même. Bon vous aurez le droit de coucher sous une tente avec plein de monde autours de vous… Bah oui, la terre promise ça se mérite enfin !

Spécial pour la célébration

-50% pour les mons de 30 ans

Pour faire des économies, ils enlèvent des lettres. Malin, comme ça les mails sont moins volumineux 😉

-20% si vous amenez une nouvelle personne
– 20% si vous prenez l’avion
-10% si vous vous inscrivez et payez avant le 15 novembre

Quand je lis ça, j’ai l’impression de partir dans les souks d’Afrique du nord… C’est moins chère que gratuit !
Découverte: le jeudi ou le vendredi, entrée gratuite.

Première inscription, reçois gratuitement un livre de la Tradition Essénienne.

Alors si j’ai moins de 30 ans, que je viens à 2, en avion et que je paye avant le 15 novembre et qu’en plus je ne paye pas le jeudi ou le vendredi, c’est possible ?

Oui m’sieur c’est possible !

Essénien – En route pour le Panama !!!!!!!!!!!!!!

Bonjour à tous !

En plus des ennuis que fait le gouvernement Canadien concernant le domaine d’Cookshire-Eaton, c’est avec une grande peine que nous apprenons que la communauté essénienne mondiale (forte de 3000 membres…quand même !), est en train de perdre la ferme Abondance. Leur partenaire financier vient de leur faire défaut. Alors, comme à l’accoutumé, il faut mettre la main à la poche. Oui c’est une habitude chez les esséniens car il semblerait que les archanges commence à en avoir ras la casquette d’essayer vainement de transformer les humains. Et les esséniens aussi d’ailleurs…le compte en banque n’étant pas extensible, beaucoup commence à prendre la sortie !

Bref, cette ferme étant acheté sur 4 ans, dès le début ça coince. Tout est super rentable (enfin à priori car rien n’est construit encore). Pour l’instant il y a 90 poules, 250 canards et… 8 chèvres !

Y a pas à dire, le monde profane (c’est à dire nous les méchants), est vraiment dure avec les représentants du monde divin sur terre (tel que les Mooniste, Mahikari etc, etc… Oui car ils représentent tous le monde divin !).

Néanmoins, le petit paradis appelé « Jardin de lumière » au Panama est acheté ! Oui, oui, oui… Enfin presque car au 16/07 la situation était la suivante  :

b_1_q_0_p_0

Panama, une retraite bien mérité !

Promesses de dons :
€ : 209 658.00
$CAD :  105 823.84
CHF : 15 500.00
$ US : 21 365.00
Total converti en $US : 350 061.00

Reste encore à recevoir :
€ 60 160.00
$ US : 1500.00
$ CAD : 1360.00

Ca va être sympa ce petit havre de paix… Certains vont être heureux de prendre leur retraite là bas 🙂

Entre temps, vous pourrez bientôt les voir ici :

The Essenian road show :

Affiche-A4-festival-201616 au 18 septembre Salon santé nature Toulouse Flourens
16 au 18 septembre salon bien-être Toulouse Labège
23 au 25 septembre festival pour l’école de la vie Montpellier
23 au 25 septembre salon bien-être et médecines naturelles à Périgueux
23 au 25 septembre salon Iris mieux-être à Lyon
8 au 9 octobre salon bien-être Limoges
14 au 16 octobre salon bio Alès
19 et 20 novembre festival naissance sacrée Nîmes
25 au 27 novembre salon bien-être Bordeaux
2 au 4 décembre salon bio harmonies Montpellier
Belgique
19 et 20 novembre salon Parallèle à Ciney
Québec
1 et 2 octobre salon Moca à Terrebonne

Et dans d’autres salon à venir !

C.J

Un salon du bien être chez les Essénien.

Affiche-A4-festival-2016Le groupe des Esséniens met en place pour la 4e année son salon du bien être et du prosélytisme.

Vous trouverez :

-Loïc Air, conférence « La grande fête de la Terre-Mère ».
-Gérard Sagesse, conférence « Tout ce que vous avez voulu savoir sur la religion sans
jamais avoir osé le demander ».
-Isabelle Renaissance, conférence « La sophrologie dans tous ses états. »
-Catherine Communion, atelier « Trouver la paix intérieure par les mouvements d’énergie ».
-Élise Beauté, atelier « Thérapie essénienne : le cœur, le grand guérisseur. Une méthode puissante pour guérir ses blessures du cœur et sortir de la souffrance… »
-Sonia Guérison, conférence « La nouvelle éducation : un chemin vers le bonheur », atelier « chants et musique pour petits et grands ».
Etc, etc…
Avez vous remarquer les noms propres ?
Selon le rapport annuel de la MIVILUDE du 29/04/2015,
« Le groupe des Esséniens ou Fondation Essénia, créé en 2005 par Olivier Martin, dit «Olivier Manitara», s’inscrirait dans une synthèse des tradi-
tions ésotériques de la fin du xixe siècle, utilisant le terme «essénien» datantde l’époque du Christ, ainsi qu’au courant New Age via la composante mystique liée à l’angéologie. Ce groupe avait déjà attiré l’attention de la Miviludes dans son rapport de 2010, et il semble indispensable de continuer à suivre avec vigilance ce mouvement et ses activités empreintes de New Age pour l’avènement d’une ère nouvelle aujourd’hui (http://mystikalidonie.canalblog.com/archives/2013/08/23/27879323.html), connexion avec l’archange Gabriel (http://www.oliviermanitara.org/Articles -de-presse/larchange-gabriel.htm).
Ainsi, depuis 2010, le mouvement des Esséniens s’est propagé et renforcé avec une présence importante du groupe sur Internet avec sa propre
chaîne de télévision (Essenia TV), qui permet des accès privilégiés aux discours du leader charismatique. D’ailleurs, un documentaire de Canal + diffusé le 20 décembre 2012 intitulé «Les gourous de l’apocalypse» montre, en caméra cachée, l’envers du mouvement. C’est ainsi un autre discours que l’on peut entendre, rempli de prédictions angoissantes, sur fond d’«annonce d’une apocalypse et d’une nouvelle ère à venir pour l’après-2012 avec passage à un autre monde et annonce de relation directe avec le monde de certains archanges». Aujourd’hui, ce mouvement semble intensifier ses activités sous forme de «loges esséniennes» en France et dans le monde, il continue de diffuser les enseignements de son maître lors de stages et de séminaires en Espagne ou au Canada (Québec), sous l’aspect par exemple de temps de méditation et d’enseignements de mouvements d’énergie particuliers. »
C. Jaming

Un nouveau village Esséniens au Panama

Alors que le groupe s’étend de plus en plus dans un prosélytisme enflammé sur tout les support audio visuel existant en ce bas monde, le journal web du groupe réservé à ses membres (mai-juin 2016 page 26) nous apprend la chose suivante :

[Bonjour,
Nous ouvrons un nouvel espace au Suprême Conseil, afin que nous puissions vous communiquer des informations importantes sur les dossiers en cours ou sur des décisions qui ont été prises et dont vous devez être informés.
A la fin de ce courrier, vous trouverez les noms des personnes qui actuellement dirigent ce Suprême Conseil, ce qui n’est pas définitif, puisque nous en sommes à le réactiver pour le bien de notre nation.
Aujourd’hui, nous voulions juste communiquer avec vous à propos d’une réalisation qui a été faite précédemment dans notre nation.
Comme vous le savez, Olivier voudrait lors de son vivant, réaliser le jardin de la Lumière. Pour cela, certaines conditions étaient nécessaires pour que les Esséniens puissent réellement vivre dans un environnement idéal et surtout, lié à la nature.
Comme vous l’avez compris, il s’agit d’un endroit où nous pourrions cultiver nos légumes, planter nos arbres et plantes aromatiques, et bénéficier d’une qualité de vie permettant de ne pas être enfermés dans des maisons. Olivier s’est rendu au Panama, pays de liberté et au climat idéal pour un nouveau village essénien.
Aujourd’hui :
Les premiers jalons ont été posés sur cette terre. Notre Église a été reconnue par le gouvernement du Panama et nous sommes maintenant une église officielle, rattachée à notre Église mère du Canada. Bien sûr, je précise (avec toutes les infos que nous recevons des médias ces derniers temps) que notre structure est légale, rattachée à notre Église mondiale et nous permettant de tout faire au nom de notre nation.
Maintenant, nous devons faire le reste, et cela prendra encore un peu de temps.
Quoi qu’il en soit, vous en serez informés dès que nous aurons fait des pas supplémentaires.
Ce qui est important de savoir, c’est que nous souhaitons réaliser ce jardin de la Lumière, et que le Panama est une terre accueillante, ensoleillée et ouverte d’esprit pour des projets religieux ou spirituels.[…] ]

 

Et comme on a coutume de dire au cinéma : toute ressemblance avec des événements existants ou ayant existé est purement fortuite.

Espérons que ce nouveau village n’est pas implanté pour une raison purement mercantile…

Christophe Jaming

Canada – Les esseniens doivent maintenant rendre des comptes

Publié par Charles Payette pour CogecoNouvelles le mardi 14 octobre 2014 à 08h39. Modifié à 08h55.
Les esseniens doivent maintenant rendre des comptes

rcinet.ca

(Cogeco Nouvelles) – Le conflit entre la secte des esséniens et la municipalité de Cookshire-Eaton a pris un nouveau virage.

Le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry

L’inspecteur en bâtiment de la ville entre, aujourd’hui, dans le domaine essénien, pour vérifier si tous les bâtiments sont conformes.

La ville fait ainsi un suivi après une inspection effectuée en mai s’étant conclue par l’émission de 14 constats d’infraction en matière de bâtiment et d’environnement.

Le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry, estime que plusieurs édifices pourraient être démolis par le ministère de l’agriculture s’ils ne sont pas conformes.

Olivier Manitara, né Olivier Martin, dirigerait le site qui tirerait ses actifs de la présentation de séminaires présentés sur place.

Source : Cogeco

Ordre des Esséniens : Ottawa a tenté d’expulser le gourou

Le gourou de l'ordre des Esséniens Olivier Manitara a... (Photo courtoisie)

Le gourou de l’ordre des Esséniens Olivier Manitara a dû faire face à deux assauts juridiques de la part des services d’immigration en 2008 et 2009, peu après son arrivée en sol canadien.

PHOTO COURTOISIE

Ma Presse

 

Philippe Teisceira-Lessard
PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD
La Presse

Il y a cinq ans, le gouvernement fédéral a tenté – sans succès – d’expulser du Canada le gourou de l’Ordre des Esséniens, installé en Estrie, pour «grande criminalité».

De nationalité française, Olivier Manitara (Olivier Martin de son vrai nom) a dû faire face à deux assauts juridiques de la part des services d’immigration en 2008 et 2009, peu après son arrivée en sol canadien.

Leur arme principale: une condamnation criminelle datant de 2003, prononcée et confirmée par des tribunaux français. Olivier Martin et sa conjointe ont été trouvés coupables d’abus de bien sociaux, soit l’utilisation des fonds d’une société par un administrateur de cette société. Ils ont été condamnés à huit et dix mois de prison avec sursis.

Le ressortissant français est le leader spirituel de l’Ordre des Esséniens, un groupe considéré comme une secte par la principale association des victimes de sectes en France. Depuis 2008, il est installé avec quelques dizaines de disciples sur un domaine de Cookshire, près de Sherbrooke.

«Le tribunal n’a pas de preuve que les actes de M. Martin ont été malhonnêtes ou qu’ils aient causé ou pouvaient causer un préjudice», a tranché une commissaire de l’immigration en mai 2009. Une décision précédente allait dans le même sens.

Deuxième tentative d’Ottawa

À sa première tentative, Ottawa a évoqué une disposition qui lui permet d’expulser tout immigrant qui a commis un crime qui – s’il avait été commis au Canada – aurait été punissable ici de 10 ans de prison. La loi qualifie ces infractions de «grande criminalité».

À sa deuxième tentative, le gouvernement fédéral a évoqué une disposition qui permet l’expulsion de certains immigrés arrivés récemment et qui ont commis un crime à l’étranger.

Selon l’avocat des Esséniens, il est extrêmement rare de voir le gouvernement revenir ainsi à la charge après un premier échec. «Ça fait 20 ans que je suis avocat en immigration et c’est la première fois que je vois ça», a dit Me Stéphane Handfield en entrevue avec La Presse.

Devant la Commission de l’immigration, Me Handfield a plaidé, avec succès, qu’un abus de biens sociaux (en France) n’est pas l’équivalent d’une fraude (au Canada). S’il avait commis les mêmes gestes au Canada, Olivier Manitara n’aurait donc pas nécessairement été reconnu coupable. «On avait bien documenté notre dossier et le tribunal a déterminé qu’on avait raison», s’est réjoui Me Handfield.

Appelé à commenter le dossier, le bureau du ministre fédéral de l’Immigration a fait valoir que le gouvernement Harper est ferme envers les ressortissants étrangers qui traînent un dossier criminel.

«Nous avons adopté des lois très sévères contre les criminels étrangers et nous continuerons de mettre des mesures en place pour protéger l’intégrité de notre système d’immigration», a indiqué Kevin Ménard, porte-parole du ministre Chris Alexander.

Sa femme et un coreligionnaire aussi

En plus d’Olivier Manitara, les autorités fédérales ont aussi tenté en vain d’expulser sa conjointe, Magali Guérin.

Dans un dossier distinct, Ottawa avait entrepris des procédures d’expulsion à l’encontre de Goulwen Marot, cité comme dirigeant du regroupement religieux d’Olivier Manitara.

Le gouvernement fédéral s’appuyait sur une condamnation à un mois de prison avec sursis pour voies de fait, en France. Après avoir gagné en première instance, M. Marot a perdu en appel. Un processus de réhabilitation lui a toutefois permis de demeurer au Canada.

Source : La presse