David Lynch : transcendance quotidienne

Photo de l´article

Photo: Cover Media

David Lynch

David Lynch a révélé comment la méditation transcendantale peut aider les gens. Il a expliqué au Daily Beast le sens de sa David Lynch Foundation.

David Lynch pense que les gens victimes de trouble du stress post-traumatique devraient « méditer régulièrement ». Le réalisateur légendaire s’est arrêté de tourner pour se consacrer à la peinture ces derniers temps, afin de soutenir la David Lynch Foundation, qui permet aux gens de se soigner à travers la méditation transcendantale. Il est convaincu que la pratique améliore la qualité de vie de ceux qui s’y adonnent, et que les anciens soldats en particulier ont beaucoup de choses à en tirer. « Voilà 41 ans que je pratique la MT, et si vous êtes un être humain, la méditation transcendantale aura de l’effet sur vous, a-t-il expliqué au Daily Beast. Et les soldats souffrant de troubles de stress post-traumatique, c’est comme s’ils vivaient dans une cocotte minute, et la pression est tellement importante que leur vie en pâtit – leur famille, leurs enfants, leurs amis – et la vie n’a plus de goût. En apprenant à méditer, ils arrivent à se débarrasser de la pression. Ils disent ”J’ai retrouvé ma vie”, et tout ce qu’ils doivent faire, c’est méditer régulièrement – une transcendance quotidienne – et leur vie continuera à s’améliorer. »

La David Lynch Foundation propose aussi des cours de méditation transcendantale aux enfants et aux populations « à risque », notamment les réfugiés et les prisonniers. Quand il ne s’occupe pas de son association, le réalisateur regarde des séries télé avec plaisir, notamment Mad Men, Breaking Bad et True Detective. Il est heureux de pouvoir accéder à des programmes de qualité parce que le cinéma indépendant l’intéresse moins. « Le câble, c’est devenu le nouveau cinéma d’art et d’essai, il est toujours là, mais plus sur grand écran. Si les gens ont un grand écran chez eux, un super son et qu’ils éteignent la lumière et leur téléphone, ils peuvent vivre la même expérience en rentrant dans ce monde. Mais les gens ne regardent plus les films de cette manière », a amèrement analysé David Lynch.

Source : Cover Media

« Ecoles sans stress »: un organisme sectaire s’infiltre dans l’enseignement à Bruxelles et en Flandre

"Ecoles sans stress": un organisme sectaire s'infiltre dans l'enseignement à Bruxelles et en Flandre

« Le guru des Beatles »

Maharishi Mahesh Yogi est le fondateur controversé du mouvement de Méditation transcendantale. Il a enseigné cette pratique à des personnalités publiques comme les Beatles, certains membres des Doors ou encore David Lynch. Il est décédé en février 2008.

 

Une centaine d’enseignants flamands et bruxellois, de parents et d’étudiants se sont inscrits ces dernières semaines à une conférence sur le thème des « écoles sans stress ». Mais la « méthode scientifique » présentée pour diminuer le stress relève du charlatanisme. Le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles possède un dossier sur le mouvement Maharishi, qui organise cette conférence, indique samedi le quotidien De Morgen.

01 Juin 2013 07h13

Quinze minutes de médiation transcendantale (MT) deux fois par jour à l’école et le stress disparaîtra pour les élèves et les professeurs, a assuré ces dernières semaines l’Américain Ashley Deans, représentant du Maharishi Mahesh Yogi, à des centaines de professeurs, de parents et d’étudiants bruxellois et flamands.

Méditation transcendantale

Maharishi Mahesh Yogi a conçu cette technique de relaxation il y a plus de quarante ans. Au cours d’une tournée intitulée « des écoles sans stress », l’un de ses représentants témoigne devant des élèves, notamment à Bruxelles et Gand. Plus de 600 publications scientifiques ont confirmé les effets positifs de la méditation transcendantale, explique-t-il. […]

Suite de l’article

 

E-U : Recherche sur les formes de la méditation transcendentale et autres méditation


Contre-vérification

Contre-vérification


Point de vue critique de la science dans les nouvelles

Contre-vérification Accueil À propos contact

Par John Horgan  | 8 Mars, 2013 |   Commentaires28

 

En réponse à mon dernier post, qui a proposé que la Méditation Transcendantale et autres cultes pourraient être exploitent l’effet placebo , certains lecteurs ont cité des études montrant prétendument que TM a des avantages thérapeutiques. Oui, bien sûr. Il ya beaucoup d’études qui montrent que beaucoup de formes de méditation peuvent donner beaucoup d’avantages. Mais la recherche est peu impressionnant, pour dire le moins, et est corrompu par le « effet de l’allégeance , « la tendance des partisans d’un traitement à trouver des preuves que cela fonctionne. (Le terme a été inventé par un Lester Luborsky, un chercheur en psychothérapie de premier plan.)

Pour un aperçu critique de la recherche sur la méditation, voir un article de 2000 dans le Journal of Consciousness Studies,  » Méditation rencontre Behavioral Medicine », dont j’ai parlé dans mon livre de 2003 Mysticisme Rational . Auteur Jensine Andresen, maintenant un savant religieux à l’Université Columbia, a examiné plus de 500 articles et livres sur la méditation publié au cours du dernier demi-siècle. Andresen a averti qu’il ya des milliers de techniques qui pourraient être classés comme la méditation, il est pratiquement impossible de définir l’expression d’une manière qui rend justice à cette grande diversité.

Sans surprise, dit-elle, tente de mesurer les effets neurologiques de méditation avec des moniteurs d’ondes cérébrales, la tomographie par émission de positons et d’autres techniques ont donné des résultats très divergents. La méditation a été « poussé et poussé par une variété de apparati technologiques, avec des résultats peu concluants », a commenté Andresen. Pour chaque rapport d’activité accrue dans le cortex frontal ou diminution de l’activité dans l’amygdale, il ya un constat contradictoire.

Les enquêtes sur les bénéfices thérapeutiques de la méditation ont été tout aussi concluants. La méditation a été liée à un nombre vertigineux d’avantages, notamment la réduction du stress, l’anxiété, l’hypertension artérielle, la toxicomanie, l’hostilité, la douleur, la dépression, l’asthme, le syndrome prémenstruel, infertilité, l’insomnie, la toxicomanie et les effets secondaires de la chimiothérapie. Mais beaucoup de ces études ont été mal conçus, Andresen remarquer, réalisée avec des contrôles inadéquats ou pas de contrôles à tous.

Andresen a noté que la méditation a été liée à des effets secondaires indésirables, aussi, y compris la suggestibilité, névrose, dépression, idées suicidaires, insomnie, cauchemars, anxiété, la psychose et la dysphorie. Dans une référence implicite au contexte sectaire dans lequel la méditation est souvent enseignée, Andresen a ajouté que les méditants peuvent devenir vulnérables à la « manipulation et le contrôle par d’autres», y compris «les enseignants peu scrupuleux ou délirante».

Un tableau similaire se dégage des rapports examinés par les pairs « 2007 les pratiques de méditation pour la santé: état ​​de la recherche », par le National Center for Complementary and Alternative Medicine. Le rapport a analysé 813 études sur la méditation et a conclu que la plupart étaient de «mauvaise qualité».

Le rapport a déclaré: «De nombreuses incertitudes entourent la pratique de la méditation. La recherche scientifique sur les pratiques de méditation ne semble pas avoir une perspective théorique commune et se caractérise par faible qualité méthodologique. conclusions définitives sur les effets des pratiques de méditation dans les soins de santé ne peuvent pas être tirées sur la base des preuves disponibles. « Si votre forme particulière de méditation fait vous sentir bien, faites-le! Mais ne vous leurrez pas que ses prestations médicales ont été scientifiquement prouvé.

Image: http://www.ophpen.org.

 

À propos de l’auteur: Chaque semaine, hockeyeur écrivain scientifique John Horgan pose un regard provocateur espiègle à briser la science. Un enseignant au Stevens Institute of Technology, Horgan est l’auteur de quatre livres, dont The End of Science (Addison Wesley, 1996) et la fin de la guerre (McSweeney, 2012). Suivez sur Twitter @ Horganism .Plus d’  »
Les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles du Scientific American.Source : http://blogs.scientificamerican.com/cross-check/2013/03/08/research-has-not-shown-that-meditation-beats-a-placebo/

Traduction Google

Belgique – Maharishi, le gourou des stars, attaque la commune de Walhain

(10/04/2013)

La commune a manœuvré pour contrer le mouvement connu du centre d’information sur les organisations sectaires

WALHAIN La commune de Walhain croyait avoir trouvé le moyen de s’opposer à l’implantation du mouvement Maharishi Global Financing Research qui y possède depuis 2007 à Nil-Saint-Vincent un terrain de 1,6 hectares.

Initialement situé en… zone d’habitat rural, le terrain est subitement passé l’an dernier en… zone agricole d’intérêt biologique, avec interdiction de construire.

C’était finement joué de la part de Walhain qui ne voit pas d’un bon œil l’arrivée d’un mouvement auquel le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles, le CIAOSN, a consacré en 2009 un rapport de 92 pages.

Mais Maharishi a décidé de réagir : selon nos infos, le mouvement a décidé d’attaquer la commune du Brabant wallon qui par cette manœuvre, a selon lui “gravement lésé ses intérêts”.

Ses avocats demandent au Conseil d’État d’annuler la décision du 23 janvier 2012 du conseil communal de Walhain notifiée le 15 mars suivant à la Région wallonne et qui, en classant son terrain en zone agricole d’intérêt biologique, empêche la construction éventuelle d’une école supérieure d’agriculture liée à Maharishi, un projet d’une capacité de 300 étudiants tenus d’y suivre les préceptes de Maharishi Mahes Yogi, pratiquer la méditation transcendantale et après quelque temps pour les plus doués, le vol yogique.

Me Frédéric Van Den Bosch, qui défend Walhain, croyait arriver aisément à bout des arguments de la Fondation Maharishi Global Financing Research.

Le contentieux est maintenant devant le Conseil d’État, lequel vient pourtant de donner raison à l’avocat du mouvement. Pour Maharashi, l’affectation en zone d’agriculture biologique du terrain de 1,569 ha qu’elle possède à Nil-Saint-Vincent est tout simplement contraire au plan de secteur local.

Dans sa première analyse, le Conseil d’État considère que les arguments de Maharishi ne sont pas légers. La commune de Walhain devra s’expliquer.

Maharishi veut propager la science védique du champ unifié, la méditation transcendantale sidhi et la vie spirituelle sattvique. C’est ce que la commune a lu dans le rapport final du Centre d’avis sur les organisations sectaires nuisibles. Ce rapport mentionne aussi qu’aux États-Unis, en Grande-Bretagne et à deux pas de chez nous aux Pays-Bas où le mouvement possède aussi des terrains, Maharishi y a installé des communautés où l’on constate la présence de mineurs.

Le rapport ajoute qu’entre 5.000 et 10.000 personnes auraient été initiées en Belgique à la technique de médiation transcendantale dont l’apprentissage de base, qui est payant, implique, dès le départ, d’être végétarien, d’avoir “une dévotion et une foi totale dans la culture et les activités védiques”.

Et le vol yogique ? Par une intense méditation dans la position du lotus, le corps s’élève et flotte au-dessus du sol. Bientôt à voir à Walhain ?

La commune pensait avoir trouvé la parade : elle a voulu destiner le terrain “à la pratique non-intensive de l’agriculture pour contribuer à la qualité et à la diversité du milieu naturel et des paysages”.

Bien essayé ! Maharashi attaque Walhain devant le Conseil d’État et la première phase de la procédure, qui est terminée, donne tort à Walhain.

Gilbert Dupont

 Source : http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/431053/maharishi-le-gourou-des-stars-attaque-la-commune-de-walhain.html

Le nouveau projet de David Lynch : la paix dans le monde

24lynch1-articleLarge-v2

Une question qui revient régulièrement sur les lèvres des cinéphiles : quand est-ce que David Lynch réalisera un nouveau long métrage? Ou, chez les plus anxieux parmi eux : en fera-t-il un autre? Difficile à dire. Pour l’instant, le maître de l’inquiétante étrangeté applique son esprit non pas à la représentation du monde, mais bien à son sauvetage. Son objectif principal : rien de moins que la paix mondiale.

La nouvelle vocation du fameux cinéaste est racontée dans unreportage particulièrement bien écrit, publié vendredi dans le New York Times Magazine. Le texte porte principalement sur la relation entre Lynch et la Méditation transcendantale (MT), et sur son admiration pour son fondateur, le controversé Maharishi Mahesh Yogi (1917-2008), dont le culte de la personnalité a causé pas mal d’inconfort au cours des dernières décennies.

L’implication soutenue de Lynch dans la MT a commencé peu de temps après la sortie de son chef-d’oeuvre, Mulholland Drive, en 2001. L’année suivante, il s’est rendu dans un enclos isolé à Vlodrop, aux Pays-Bas, pour y passer un mois en compagnie de Maharishi dans le cadre d’un «Enlightenment Course» offert à ses adeptes. Malgré les frais d’admission de 1 million $, il n’a jamais rencontré le gourou en personne; ce dernier demeurait à l’étage du dessus, et communiquait avec le groupe via téléconférence.

Lynch est retourné à Los Angeles un «homme transformé». En 2003, il a fait connaître son intention de construire des «palais de la paix» partout dans le monde, où des milliers de fidèles méditeraient nuit et jour. Deux ans plus tard, le cinéaste a été approché par des collaborateurs de longue date de Maharishi, avec l’idée de lancer une fondation qui aiderait les enfants en difficulté à travers la méditation. De là est née la David Lynch Foundation for Consciousness-Based Education and World Peace, qui aurait permis de décupler la pratique de la Méditation transcendantale.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=6gM_sXiUPvo]

Après la sortie de INLAND EMPIRE, en 2006, Lynch a entamé une tournée mondiale de deux ans l’ayant mené dans 30 pays, discutant de méditation, de créativité et de paix lors de conférences bondées de jeunes participants. Pour ses événements de levées de fonds, il est souvent accompagné sur scène par le comédien britannique Russell Brand, prêchant la bonne nouvelle à des mécènes de New York et de Los Angeles. Des personnalités comme Howard Stern, Laura Dern, Clint Eastwood, Jerry Seinfeld et Martin Scorsese ont filmé des témoignages dans l’espoir d’aider Lynch à récolter son objectif de 7 milliards $.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2Ic-ioVxyGA]

L’auteure de l’article du Times, Claire Hoffman, pratique la MT depuis l’âge de trois ans. Si elle apprécie ses bienfaits thérapeutiques, elle demeure sceptique par rapport à ses prétentions holistiques à l’échelle globale. Elle rejette le prosélytisme qui transparaît de la part de ses plus ardents adhérents, dont son sujet principal, qui semble croire au Maharishi Effect. Selon cette hypothèse paranormale, la paix mondiale pourrait survenir si «1% de la racine carrée de la population du monde méditait et irradiait la positivité».

Dans une entrevue menée avec Lynch dans une limousine roulant sur Mulholland Drive – en écho à la scène d’ouverture du film du même nom – elle lui a demandé de décrire la MT en ses propres mots :

Des choses comme le stress traumatique, l’anxiété, la tension, le chagrin, la dépression, la haine, la colère amère et égoïste, et la peur commencent à s’envoler. Et c’est un immense sentiment de liberté lorsque ce poids lourd de la négativité commence à s’envoler. C’est comme de l’or circulant depuis l’intérieur et les ordures qui sortent. Les choses dans la vie qui étaient près de vous tuer, qui vous stressent, vous dépriment, vous rendent triste, vous font peur – elles ont de moins en moins de pouvoir. C’est comme si vous construisez un gilet pare-balles de protection. Vous commencez à briller de l’intérieur.

Sur le front cinéma, Hoffman rappelle une déclaration d’Abel Ferrara qui date de 2011, alors que le réalisateur de Bad Lieutenant a assuré que Lynch n’était plus intéressé à faire du cinéma, et qu’il plaçait dorénavant tous ses efforts à promouvoir sa fondation. Mais elle termine son reportage sur une note d’espoir, relatant une discussion téléphonique avec un associé de Lynch, Bob Roth, qui lui a dit que le cinéaste travaillait sur un nouveau scénario «typiquement sombre».

Le principal intéressé a d’abord répondu en s’en prenant au messager, «Bobby a une grande gueule», avant d’ouvrir une porte. Son «prochain film» n’aura rien avoir avec la MT (en 2009, il avait annoncé sont intention de réaliser un documentaire sur Maharishi) et sera bel et bien lynchien. «Je crois que les gens vont probablement le reconnaître» a-t-il conclu, sans vouloir en dire davantage.

***

Pour ceux qui ne seraient pas trop enchantés par la mission spirituelle de David Lynch, je vous propose de vous rabattre sur cet hommage-vidéo intitulé Beautiful Nightmares, publié il y a deux semaines sur le site Press Play :

[vimeo 58998722 w=560 h=300]

(Photo : un auto-portrait de David Lynch réalisé en décembre dernier alors qu’il travaillait à l’atelier de lithographie Idem Paris, une expérience qui lui a inspiré ce court métrage, que j’ai présenté récemment).

Source : http://blogues.lapresse.ca/moncinema/siroka/2013/02/26/le-nouveau-projet-de-david-lynch-la-paix-dans-le-monde/

Australie : Le gourou et les millions de $

Leader spirituel indien Prem Rawat Maharaji

MISSION DE PAIX: leader spirituel indien Prem Rawat a été l’achat de biens, dans le sud du Queensland.
Source: The Courier-Mail

Un gourou de la jet-set indienne a garé un peu de sa fortune personnelle dans le Queensland côté des revenus de plusieurs millions de dollars et des actifs générés par la branche locale de son entreprise paix dans le monde.

Prem Rawat a volé son jet privé loué dans un love-in de cinq jours cette semaine à pic Crossing, à 20km au sud d’Ipswich, de 4000 fidèles venus de 60 pays chaque payant jusqu’à à 3220 $ pour assister à l’une des plus grandes conférences de l’État.

Le «rassemblement extraordinaire» se déroule sur les propriétés valant des millions de dollars et détenues par des sociétés contrôlées par les délégués locaux de la « Maharaji », mais enregistrée dans le paradis fiscal des îles anglo-normandes.

Bien que la valeur de Malibu le chef spirituel du manoir aux États-Unis a chuté d’un sommet unique de US25 millions de dollars (23,9 millions de dollars) pour US6.5 millions de dollars cette année, un pic Traversée des biens achetés pour seulement $ 50.800 en 2000 vaut maintenant au moins $ 1,750,000.

Les mots de partisans de la paix rock conférence d'Ivoire de centre de conférence de "La Maharaji" se rassemblent à crête traversée

Field of Dreams: Des milliers de fidèles sont arrivés dans le Queensland, cette semaine, chacun ayant payé des milliers de dollars pour assister à une conférence de Prem Rawat.

The Courier-Mail peut révéler Prem Rawat est également l’unique actionnaire de Orama Holdings, une société basée à Beechmont, dans l’arrière-pays de Gold Coast, qui depuis 2010 a eu lieu actifs distincts tels que la propriété locale quelconque.

Le gourou de 55 ans, qui a été présenté aux Australiens comme un adolescent dans les années 1970, puis a dû adeptes ou « premies » la queue pour lui baiser les pieds, bénéficie également d’un accès à un manoir rivière Fig Tree Pocket sur 1.7 HA légué par un dévot et maintenant détenue par une autre société Iles Anglo-Normandes.

La conférence de cinq jours est géré par Ivory Rock Foundation, un revenu exonéré d’impôt charité australienne qui recevra plus de 2 millions de dollars des ventes de billets, allant de 400 $ de la « lève-tôt visiteur de la journée » colis à l’$ 3220 « de luxe » package.

Les mots de partisans de la paix rock conférence d'Ivoire de centre de conférence de "La Maharaji" se rassemblent à crête traversée

Les paroles de la conférence de paix pour les adeptes de « La Maharaji » se rassemblent à la propriété crête Crossing.

Orama Holdings réalisateur Jan McGregor dit que la fondation avait «pas de relations d’affaires, de transactions ou inter-relations quelconques avec Orama », qui a été « entièrement financé directement par les fonds personnels de M. Rawat des États-Unis ».

Un porte-parole de la fondation dudit frais de voyage du gourou étaient «payés par un autre organisme qui gère la logistique mondial ».

Eleni Kyriacopoulou, d’Athènes, et un suiveur depuis 1987, faisait sa cinquième visite au Pic Crossing.

Les mots de partisans de la paix rock conférence d'Ivoire de centre de conférence de "La Maharaji" se rassemblent à crête traversée

Les adeptes de «La Maharaji » se rassemblent à une propriété de crête Crossing.

« Cher? Je ne sais pas. Pour l’expérience, et non pas, » dit-elle.

Un autre dévot de 40 ans a dit ne pas en vouloir style de vie de son gourou qu’il était «la personne plus travailleur que je connais».

« J’ai essayé de lui donner de l’argent quand j’ai vendu ma maison il ya quelques années mais j’ai trouvé qu’il n’y avait pas moyen de le donner directement – toutes les portes ont été claquée au nez », at-il dit.

Enseignements de Prem Rawat sur la méditation transcendantale étaient «très facile de mal comprendre ».

« Il peut sembler comme un culte, et il n’est absolument pas », a dit le dévot.

Ipswich maire Paul Pisasale dit Prem Rawat avait «causé aucun tort à notre communauté », son groupe avait «toujours été de grandes entreprises citoyennes» et leur centre de conférence était «une installation formidable».

«Plus de gens à promouvoir la paix dans ce monde sont de bonnes nouvelles pour moi. Je suis malade et fatigué de voir nos troupes rentrer dans des cases, » at-il dit.

Cependant, fervent adversaire Jim locale Barrow dit que les plans du groupe d’louent leur centre aux écoles et aux organisations face « un obstacle énorme ».

Source : http://www.couriermail.com.au/news/queensland/guru-and-devotees-jet-in-for-a-queensland-love-in/story-e6freoof-1226473718432

Traduction Google

David Lynch cherche des fonds pour la méditation transcendentale

LOS ANGELES (AFP) – Le metteur en scène américain David Lynch cherche à lever sept milliards de dollars pour financer un ambitieux programme de promotion de la méditation transcendentale, destinée à obtenir la paix mondiale, a-t-il déclaré mercredi. M. Lynch, 59 ans, rendu célèbre par des films sombres et dérangeants comme « Blue Velvet », « Eraserhead » et « Twin Peaks », doit lancer jeudi la « Fondation David Lynch pour l’éducation basée sur la conscience et la paix mondiale ».

« Je veux lever sept milliards de dollars », a-t-il déclaré, affirmant que que cette méthode améliore la santé, empêche le stress et les tensions et réduit la violence. Le but de la fondation est de faire en sorte que la méditation transcendentale soit enseignée dans les écoles du monde entier.

« Cela fait rire les gens (…) Mais la vraie blague est que nous ne rions pas lorsque le gouvernement américain construit une bombe à deux milliards de dollars qui ne sert qu’à tuer », a ajouté le réalisateur, interrogé dans son studio du quartier de Hollywood, au nord de Los Angeles (Californie, ouest).

M. Lynch, qui confie pratiquer la méditation depuis 32 ans, a suivi dans cette voie les Beatles, qui, à l’initiative de leur guitariste George Harrison, avaient suivi les enseignements en Inde du gourou Maharishi Mahesh Yogi.

Avec 8.000 personnes en train de méditer et de propager des ondes positives, la paix va s’installer graduellement sur la terre, a expliqué M. Lynch, citant la théorie de la physique quantique à l’appui de ses dires. « C’est vrai, ça marche », a-t-il affirmé. « C’est abstrait, mais très réel ».

Le projet d’implantation d’un lotissement immobilier génère un vent de panique à Sidiailles : il est en effet consacré à la « méditation transcendantale ».

Le torchon brûle entre le maire de Sidiailles, Sylvie Dériaud, et son conseil municipal. La majorité de celui-ci s’est d’ailleurs prononcée pour la démission de l’élue. Les débats sont particulièrement houleux et la dernière réunion du conseil municipal a bien failli virer au pugilat.Les raisons d’une telle mésentente ? Un projet immobilier visant à ériger quelque 37 pavillons sur la commune, que le maire a cru bon d’avaliser.

Une perspective à l’origine de laquelle on trouve MT France, une structure qui regroupe des adeptes de la « méditation transcendantale ».

Présenté par la société BGN, le projet immobilier en question ne se limiterait pas à 37 pavillons. D’après quelques indiscrétions, un parking de 134 places est également pressenti, au même titre qu’un terrain de basket et un autre de tennis… C’est donc un véritable centre de « méditation transcendantale » qui serait projeté.

De quoi faire pâlir plus d’un habitant. « Nous avons entendu dire que près de 450 personnes pourraient s’y installer. Dans un village d’un peu plus de 300 habitants, cela pourrait s’avérer dramatique pour la démocratie et pour l’avenir », souligne un habitant sous couvert d’anonymat. Source : LE BERRY REPUBLICAIN par Boris Paul