Normandie. Elle tombe enceinte, son « medium » lui réclame 100 000 euros

Insolite. Un prétendu gourou a abusé de la faiblesse d’un couple qui avait réussi à avoir un enfant : à la naissance, il a empoché 100 000 €. Il vient d’être condamné, à Caen.

Dernière mise à jour : 11/10/2014 à 19:28

Le prétendu médium aurait usé de magie noire pour faire avoir un enfant à ce couple de voisins... (Photo d'illustration Flickr/cc/Yannick)
Le prétendu médium aurait usé de magie noire – ou d’une boule de cristal ? – pour faire avoir un enfant à ce couple de voisins qui n’y parvenait pas. (Photo d’illustration © Flickr/cc/Yannick)

L’histoire ne dit pas si le prétendu gourou a utilisé une boule de cristal… Une chose est sûre : l’enquête a mis en lumière des prières qui n’avaient rien de magique.
Deux ans de prison dont un avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve, comportant une obligation de travailler, et surtout d’indemniser la victime, qu’il n’a par ailleurs plus le droit de recontacter. C’est la condamnation prononcée par le tribunal correctionnel de Caen, dans le Calvados, jeudi 9 octobre 2014. Pourquoi, contre qui ? Pour abus de faiblesse, contre un médium, soupçonné d’avoir gâché quelques années de la vie de ses voisins. L’affaire est révéléepar Ouest France. Explications.

Des prières magiques

Tout commence en 2004, lorsque ce couple s’installe à Caen, et fait la connaissance de son voisin, un mage, assure-t-il, doté de pouvoirs exceptionnels, comme celui de provoquer la naissance d’un enfant, voulu par ces amoureux, qui ne parviennent pas à réaliser leur rêve. « Comme elle a beaucoup de mal à tomber enceinte, Erwan aurait organisé des prières magiques dans un temple, aménagé dans son garage, avec des robes noires et des cagoules façon Ku Klux Klan ». Quand elle met au monde un enfant en 2006, Erwan prétend que c’est grâce à lui. Il commence à réclamer de l’argent, relatent nos confrères.

« Une amitié à 100 000 €, ce n’est pas commun »

De refus de payer en intimidations, le couple finit par se soumettre. À son procès, le prévenu a affirmé que les accusations d’abus de faiblesse contre lui étaient fausses, « que c’est le mari qui lui donnait cet argent, de sa propre volonté, « par amitié. » « Une amitié à 100 000 €, ce n’est pas commun », relève le président Christophe Subts, rapporte le quotidien.
Décision ? En plus de la prison, le médium devra indemniser la victime à hauteur de quelque 40 000 €. Et il n’a plus le droit d’exercer comme voyant, pendant cinq ans.

Source : Normandie Actu

Canada – Des cours de «médium» au cégep

La conférencière France Gauthier assure que ses cours ne... (Photo Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD

La Presse

Un cégep proposait cet hiver des cours d’«éveil à la médiumnité» et de «compréhension de l’énergie universelle» offerts par une conférencière dirigeant ses clients vers des médiums qui communiquent «avec les personnes décédées» et «avec les animaux».

Les quatre cours figuraient dans l’offre officielle du Collège Montmorency, à Laval, jusqu’à ce que La Presse communique avec l’établissement. Dans les heures qui ont suivi, l’institution a procédé à leur annulation et à leur retrait du site internet.

La conférencière, France Gauthier, est l’auteure de livres sur la communication avec les morts et de deux recueils d’entretiens avec l’esprit d’un noble français du XVIIIe siècle (le Maître Saint-Germain), qui parle par la bouche d’un ex-professeur du cégep québécois. Elle offre aussi des conférences, notamment sur la «fin d’un grand cycle d’évolution de 26 000 ans» que représentait l’année 2012.

Les quatre cours qu’elle donnait correspondent à autant d’ateliers qu’elle offre toute l’année dans différents milieux.

Au Collège Montmorency, les cours étaient offerts par la direction de la formation continue et étaient classés dans la catégorie «loisir», aux côtés de cours de dessin ou d’introduction aux réseaux sociaux. Aucun crédit n’y était associé, a assuré Pierre Tison, directeur de la formation continue.

Quatrième dimension

Après l’appel de La Presse, «on a recueilli de l’information et on a annulé les cours qui étaient annoncés. Je ne ferai pas la promotion des compétences d’une personne dans un domaine comme la « médiumnité » », a indiqué M. Tison. Comme un seul cours n’avait pas encore été donné, un seul a été annulé: «La classe des maîtres», qui vise à «atteindre le premier niveau de maîtrise tant recherché par ceux qui empruntent un chemin d’éveil» et «retrouver les sensations associées à l’état d’être du maître, qu’on nomme aussi la quatrième dimension».

M. Tison a indiqué que l’inscription de ces cours dans l’offre du cégep constituait une erreur malheureuse. Il a ajouté que tous les cours offerts en formation continue s’autofinancent et qu’au bout du compte, aucun argent public n’a été dépensé pour ceux-ci.

Apport de crédibilité

France Gauthier, la principale intéressée, a assuré en entrevue téléphonique que ses cours ne sont «surtout pas» liés au domaine de la voyance ou du paranormal. «Ce que je fais est vraiment le fun, c’est super apprécié et c’est surtout basé sur des années de recherche et d’expériences, a-t-elle expliqué. Ce que j’enseigne, ce sont des notions de base qui sont le dénominateur commun de toutes les grandes religions.»(…)

Source : LaPresse – Traduction Google

Plastic Bertrand : « Je fais surtout des rêves prémonitoires »

[Note de Dérive-sectaire : Un livre en préparation peut-être ? Patricia Darré n’a qu’a bien se tenir ! 😉 ]

 

  • Plastic Bertrand : « Je fais surtout des rêves prémonitoires »

    Voici.fr/Copyright (c)2013, Voici – Plastic Bertrand : « Je fais surtout des rêves prémonitoires »

Plastic Bertrand, le chanteur belge derrière le tube Ça plane pour moi, a confié qu’il sentait la présence des esprits autour de nous…

Ça planait pour lui à la fin des années 70, et ça continue. Plastic Bertrand, le célèbre chanteur belge qui fait remuer les foules dans les tournées Age tendre et tête de bois, croit dur comme fer aux phénomènes paranormaux. Persuadé que les esprits sont parmi nous, il serait même, à en croire certaines rumeurs, médium. Alors, vrai ou faux ? Dans une interview pour le magazine France Dimanche, Plastic l’a confirmé : oui, il a des dons pour le surnaturel.« Ça doit venir de mes origines slaves, a-t-il expliqué. Mon père était français et ma mère ukrainienne. Elle aussi avait ce don. Nous sommes doués d’une hypersensibilité qui nous permet de ressentir des choses… Je suis très ouvert aux esprits. Comme son nom l’indique, être médium, c’est être à l’intersection entre l’être humain et les esprits. »

Cela veut-il dire que Plastic Bertrand voit des fantômes se balader autour de lui ? Non, car la réalité serait très différente des films d’épouvante, et le chanteur a plutôt des sortes de flashs dans son sommeil : « Je fais surtout des rêves prémonitoires, a-t-il confié. Je n’ai pas vraiment envie de donner des détails. » On n’en saura pas plus, mais ces expériences avec l’au-delà ont suffit à lui faire croire aux esprits. « Je m’interroge beaucoup sur le sens de l’existence, et sur la vie après la mort, a-t-il expliqué. Une chose est sûre : je crois en l’aura, aux forces paranormales qui nous entourent. J’en ai déjà ressenti à un point où ça devenait pesant. Voilà pourquoi je tiens à en faire bon usage. On ne rigole pas avec ces choses. » Comme dirait Ben Parker, le tonton de Spider-Man, « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».

Retrouvez cet article sur voici.fr

Canada – Un médium pour trouver l’avion disparu?

Première publication 21 mars 2014 à 15h26
Un médium pour trouver l'avion disparu?
Crédit photo : Capture d’écran HLN News
Le médium Lisa Williams
 TVA Nouvelles

Une chaîne de télévision affiliée à CNN tente le tout pour le toutpour retrouver le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu il y a près de deux semaines.

Un médium a été invité jeudi soir par la chaîne HLN pour tenter d’obtenir de nouvelles pistes sur la disparition du vol MH370.

«Naturellement, je n’ai pas de preuves concrètes, solides» a expliqué le médium Lisa Williams aux deux animatrices Lynn Berry et Jenny Hutt.

Un pilote d’avion avait également été invité sur le plateau de l’émission. Les Abend a gentiment dit qu’il ne voulait pas être désobligeant envers la profession de Lisa Williams, mais qu’il ne «pensait pas qu’un médium pouvait résoudre un problème que la terre entière n’arrive pas à résoudre».

Lisa Williams a expliqué aux animateurs la source des informations qu’elle détenait concernant l’avion disparu. C’est lorsqu’elle donnait une séance de lecture psychique à des proches des familles des victimes du vol MH370 qu’elle a vu l’avion dans un endroit «avec beaucoup d’arbres». Le médium ajoute même qu’elle croit que plusieurs victimes seraient encore en vie.

«Je crois aussi que l’avion a été détourné et qu’il y a une organisation bien plus grande derrière tout ça et qui nous mène sur de fausses pistes» a raconté Lisa Williams. Le médium croit que les débris trouvés s’avéreront aussi être de fausses pistes.

La voyante croit que nous saurons toute la vérité sur la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines d’ici les trois prochaines semaines.

Source : tva nouvelles

E.U. : La médium controversée Sylvia Brown est décédé à l’âge de 77 ans.

 

Selon le rapport de CNN, Brown a affirmé qu’elle a découvert ses capacités présumées quand elle avait 3 ans. En 1974, elle fonde la Fondation Nirvana pour Psychic Research.

Elle a également mis en place la société de Novus Spiritus afin de former «des ministres », et a créé le Centre de Formation d’hypnose Sylvia Brown.

Comme d’autres médiums, Brown a été discrédité à maintes reprises .

 Sur un épisode 2004 de « The Montel Williams Show », elle a dit à la mère d’une jeune fille disparue que sa fille était morte, et qu’elle était « dans le ciel, de l’autre côté. ». Cette fille, Amanda Berry, a été secouru en mai dernier de la maison d’Ariel Castro, où elle et deux autres jeune fille avait été séquestrée pendant la plus grande partie de la décennie.

Notons que le sceptique James Randi a longtemps essayé d’obtenir de Brown de tenir une promesse qu’elle lui aurait faite de tester sa prétendue capacité à parler aux morts. Chose qu’elle n’a jamais faite.

Source : religion news – Traduction Google

Canada – Un médium lisant l’aura coupable

Première publication 11 avril 2013 à 07h54 

Mise à jour : 11 avril 2013 à 12h34
TVA Nouvelles

Pour une quatrième fois en quinze ans, un homme de Repentignya plaidé coupable à des accusations d’exercice illégal de la médecine.

Marcel Yelle se présente comme un médium et un guérisseur qui peut lire votre aura.

Le 27 mars dernier, il a plaidé coupable au palais de justice de Joliette à quatre accusations de pratique illégale de la médecinesuite à une plainte du Collège des médecins du Québec.

L’homme avait déjà été reconnu coupable d’accusations similaires en 1997, 2001 et 2004.

Cette fois, il a reçu des amendes de 2500 dollars par chef d’accusation et a accepté de signer une injonction permanente de ne plus pratiquer la médecine.

La plaignante dans le dossier avait consulté Marcel Yelle pour traiter un kyste ovarien du côté gauche.

Après diverses gesticulations, M. Yelle lui avait affirmé que le kyste se situait du côté droit. Cette information erronée a semé un doute dans l’esprit de la femme.

Un mois plus tard, elle rencontre le médium de nouveau. Le charlatan lui affirme que la guérison suit son cours. Il lui a alors prescrit de réciter un texte le matin et le soir.

Quelques mois plus tard, une échographie a confirmé que la femme avait toujours un kyste du côté gauche.

Invité à réagir à cette histoire, le ministre de la SantéRéjean Hébert, a dénoncé la faiblesse des amendes auxquelles Marcel Yelle a été condamné.

Elles lui ont été données en référence au Code des professions.

«Il faut continuer de prévenir la population sur l’utilisation des services d’un charlatan sous la protection d’un ordre professionnel», a dit le ministre.

Source : http://tvanouvelles.ca/lcn/judiciaire/archives/2013/04/20130411-075442.html

E.U. – Le médium James Van Praagh poursuvit par sa soeur pour utiliser le nom de famille


ReligionNewsBlog.com • Jeudi Janvier 31, 2013


«Psychique» James Van Praagh poursuit soeur pour utiliser le nom de famille

James Van Praagh , qui prétend être une voyante et médium, est poursuivait sa sœur, Lynn van Praagh-Gratton , sur l’utilisation de la famille de «bonne réputation».

Sur son site internet Lynn dit qu’elle est un «médium spirituel» qui a le «don de communiquer de l’autre côté avec ceux qui ont passé » –à peu près les mêmes balivernes son frère vend .

James dit que sa soeur se sert de son nom de jeune fille pour encaisser dedans sur son succès, même si elle a pris le nom de son mari, Gratton, quatre dacades auparavant. Il affirme dans les documents judiciaires que l’utilisation de sa sœur du nom de Van Praagh se confondre et tromper le public .

Une source de confusion psychique et tromper le public? Le nerf!

Source : http://www.religionnewsblog.com/27035/james-van-praagh-sues-sister

Traduction Google