ON A FAIT LA TOURNÉE DES NOUVEAUX SORCIERS

Par Laure Sattia le 23 janvier 2014 à 19h56

PSYCHOMAGICIENS, REBOUTEUX, PASSEURS D’ÂME, ÉNERGÉTICIENS : LES FORCES DE L’OCCULTE S’OFFRENT UN GROS RETOUR DE HYPE. COMMENT ? VOUS N’AVEZ PAS ENCORE VOTRE PERSONAL DEVIN ?

On a fait la tournée des nouveaux sorciers© GETTY IMAGES

La scène se passe dans un café. Agitant leurs cuillères, mes amies retracent leur semaine. L’une d’entre elles, planeur stratégique et carriériste légendaire : « Vous vous souvenez des embrouilles avec ma supérieure ? Cette fois-ci, j’ai bien failli claquer la porte. J’en ai parlé à ma voyante, qui m’a conseillé de prendre sur moi. Selon elle, j’entre dans une phase de lâcher prise. » Au lieu de lui lancer un regard sidéré, sa voisine de droite (que pourtant tout oppose) acquiesce : « La mienne est super. C’est grâce à elle que je n’ai pas quitté Nicolas. C’était juste avant que mon guérisseur ne me débarrasse de ces migraines qui me pourrissaient la vie. » Lequel, armé d’un pendule, cherchait sur son corps la source du mal. Manifestement, les tabous de la rationalité ont sauté au pays de Descartes. On n’hésite plus à parler de son sorcier à haute voix. Pire, on se le recommande (à entendre les numéros qui circulent dans mon open space). C’est en écoutant les recommandations avisées de l’un de ses amis que Ninon s’est tournée vers un guérisseur paranormal qui lui rotait à l’oreille pour venir à bout d’un reflux gastrique la condamnant à un traitement à vie. Cette version écoeurante de L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux a pourtant soulagé l’intéressée. Si je ne la connaissais pas, j’aurais imaginé Ninon comme une militante Greenpeace, hippie portée sur le New Age qui se soigne avec des plantes. Pour comprendre ce qui peut pousser une trentenaire qui bénéficie d’une bonne mutuelle à consulter un rebouteux (ces personnages qui soignaient les gens des campagnes sans avoir fait médecine), j’interroge l’ethnologue Dominique Camus (1), qui a longtemps côtoyé les sorcières et leurs clients. « Quand ils vont consulter un voyant ou un guérisseur, les gens ne le font pas contre le système, ils s’inscrivent en son sein. On n’est pas rationnel ou irrationnel : on peut travailler sur les particules élémentaires et avoir recours à saint Michel. » Ou être président de la République (François Mitterrand) et faire entrer une voyante à l’Elysée (Elisabeth Tessier).

Gourou du Tout-Paris
Le site de l’Institut national des arts divinatoires m’apprend que les consultations de voyantes auraient doublé en dix ans. Quinze millions par an en 2011. Magiciens et guérisseurs ne sont plus de simples scories du passé. Ils sont aujourd’hui ancrés dans le quotidien de l’urbain. Présents au cinéma, dans le dernier film de François Dupeyron,Mon âme par toi guérie. Détournés à la télévision, quand La Connasse réalise une caméra cachée chez une voyante pour Canal+. Mais aussi dans les hôpitaux, de plus en plus nombreux à faire appel à des coupeurs de feu qui auraient le don de stopper la douleur des brûlures avec leurs mains. « Ces pratiques n’ont jamais vraiment disparu, m’explique l’ethno-historien Yvan Brohard. Les gens s’étaient tournés vers la science pendant des siècles. Aujourd’hui, ils reviennent à la tradition et à la nature. » Défiants face à la médecine contemporaine. Inquiets par la multiplication des scandales sanitaires. J’entends parler d’un homme qui guérit par manipulation. Jean-Paul Moureau n’officie pas au fond d’un bois mais dans un immense appartement bourgeois du 16e arrondissement. Le Tout-Paris s’y presse, des people, des politiques et même des médecins. On dit qu’il est le gourou de Nicolas Sarkozy. Et qu’il a sorti Klaus Kinski du coma. L’affiche dédicacée par le comédien encadrée dans son bureau témoigne de leur relation. « L’étiopathie envisage le corps dans son ensemble et soigne avec la main, l’instrument le plus puissant de l’univers. J’agis aussi bien sur les sciatiques que sur la chimie du cerveau. » Un don ? Le praticien calme mes ardeurs. « Je ne crois pas du tout au surnaturel », coupe-t-il. Pourtant, alors que je m’allonge sur sa table d’auscultation, m’apprêtant à lui décrire 1,60 mètres de douleurs, il pose sa main sur mon ventre, comme si quelqu’un lui avait soufflé l’existence de mes ulcères à répétition. « Je sais où les gens ont mal en les voyant entrer dans mon cabinet », m’avait-il glissé plus tôt. « Il est impressionnant, commente Julia, patiente qu’il a délivré de douleurs au dos qu’elle traînait depuis dix ans. Il y a quelque chose de mystique en lui. Si tu insistes un peu, il admet qu’il a un pouvoir.  Je retourne le voir souvent alors qu’à l’origine, j’y allais vraiment juste pour tester. »

Guérisseurs et maître reiki
Shooté à l’expérience nouvelle, amateur de virées exotiques et de drogues de synthèses, le trentenaire des années 2010 sait aussi donner sa chance à la magie. Pour la dimension expérimentale. Dans un article pour la revue Long Cours, l’anthropologue Lætitia Merli explique que « l’homme libéré des entraves judéo-chrétiennes trop strictes peut expérimenter ce qui, quelques décennies plus tôt, était considéré comme marginal, totalement décrié ou infantile. Il peut enfin courir dans les bois, embrasser les arbres, hurler comme un loup, jouer à l’indien. » C’est ce qui a conduit Roberto, 42 ans, concepteur-rédacteur « curieux sans limite » – et bluffé par sa première expérience chez un maître reiki et ses soins énergétiques – à consulter pêle-mêle un étiopathe interprète des rêves, une voyante, des guérisseuses énergéticiennes. « J’aime voir où les gens m’emmènent. Pourquoi ne pas me mettre un champignon sur la tête en dansant nu si ça peut me faire du bien ? Je teste, je n’ai rien à perdre. » Sinon quelques centaines d’euros, pour des résultats jamais garantis. En avril, une commission d’enquête du Sénat s’est inquiétée de l’influence des mouvements sectaires dans le domaine de la santé. Dans lequel la Miviludes (2) vient faire régulièrement le tri. Dans l’espoir, vain, de lutter contre les charlatans, on s’en remet à ses proches. « Alors que je suis capable d’aller chez le premier généraliste venu à côté du boulot, pour ce genre de choses, j’ai besoin que mon magicien soit cautionné par un proche », assure Roberto.

Tarologue et passeuse d’âme(…)

Suite de l’article

E.U. : Marianne Williamson, Guru New-Age, cherche siège au Congrès

Paru le 13 Novembre, 2013

REDONDO BEACH, Californie – Beaucoup dans le public lors de l’apparition de Marianne Williamson ici l’autre soir pensé qu’ils étaient venus pour une séance de dédicaces: Ils sont arrivés à la librairie du Galaxy Mysterious serrant ses textes, s’attendant à une conférence sur le chemin de la paix intérieure.

Agrandir cette image

Monica Almeida / The New York Times

Marianne Williamson, auteur de best-sellers et conférencier qui brigue un siège à la Chambre, parlant le mois dernier dans une librairie à Redondo Beach, Californie

Au lieu de cela, ils ont trouvé MmeWilliamson , auteur de best-seller connu pour son nouveau guide spirituel d’âge « Un retour à l’amour», argumentant contre les frappes de drones au Yémen, en dénonçant l’influence de l’argent en politique et solliciter des dons pour sa dernière campagne – pour le Congrès.

Après trois décennies comme un auteur et conférencier, Mme Williamson, 61 ans, se retire sur un chemin familier aux célébrités en Californie, avec un changement de carrière quarantaine dans la politique.

Il ya une abondance de transition d’artistes d’Hollywood ont cherché à faire – prendre Ronald Reagan et Arnold Schwarzenegger – certains avec plus de succès que d’autres. Mme Williamson, cependant, serait presque certainement être le premier nouveau gourou de l’âge du Congrès.

« Je suis sûr qu’ils vont dire que je suis un nouveau dingue d’âge, Dragon Lady, penseur léger», dit-elle, comme elle entra dans la foule d’environ 100 personnes.

En ces premiers jours de sa campagne improbable, Mme Williamson fait le cas que d’une injection de sa marque de spiritualité est ce qui doit la politique américaine. « L’Amérique a dévié de son centre éthique», dit-elle. «La plupart d’entre nous voulons sentir que nous pouvons avoir une conversation progressive et contextualiser moralement. Pour moi, l’utilisation drone est une question morale. « 

Presque comme une réflexion après coup, comme si conscient de sa nouvelle profession, elle a ajouté: «Et aussi, je pense que stratégiquement c’est tout simplement absurde. »

Mme Williamson a choisi une course inhabituelle pour sa première incursion en politique. Elle fait face à la tâche ardue de tenter de déloger représentant Henry Waxman A. , un démocrate populaire qui a côtoyé à la réélection de près de 40 ans, dans un état ​​de plus en plus démocratique. Le quartier s’étend vers le sud le long de la côte de Malibu, à travers quelques-unes des communautés les plus riches du pays.

Mme Williamson va se qualifier indépendant sur le bulletin de Juin. Mais dans une interview, elle se décrit comme une «vie démocrate » et a reconnu qu’elle avait voté pour M. Waxman plusieurs fois elle-même.

Elle a offert très peu de différences politiques importantes avec lui, et, sans surprise, elle a adopté la rhétorique plus fréquent au discours spirituel positif que les campagnes traditionnelles, refusant de se référer à lui comme son adversaire. (« Nous sommes juste deux personnes qui demandent le même travail», dit-elle.)

Comme avec la plupart des candidats de la célébrité, elle est confrontée à des questions sur lesquelles elle est en cours d’exécution, en particulier contre quelqu’un n’est pas d’accord avec si peu.

M. Waxman ostensiblement noté l’absence de différences dans une déclaration écrite, signalant une faiblesse potentielle dans son défi.

«Je suis gratifié Mme Williamson pense que je fais un bon travail et est d’accord avec moi sur la plupart des questions », at-il dit. »Et tandis que certains pensent qu’il serait plus logique pour elle de contester un républicain et nous aider à reprendre le contrôle de la Chambre, je respecte son droit de courir. »

En 2009, Mme Williamson exploré s’exécutant dans un district nord de la Californie, près de San Francisco. Elle a plutôt choisi de courir dans sa région d’origine, où elle a dit qu’elle aurait le plus de chance de modifier le discours politique, qu’elle appelait son objectif principal.

« La démocratie que nous connaissons est en cours de démantèlement en face de nos yeux», a déclaré Mme Williamson. « Je ne peux pas tout orteil plus long de la ligne que si nous votons juste ici un peu différent ou il vote un peu différent, que tout sera OK, lorsque les deux principaux partis politiques se déplacent dans une telle direction corporatiste».

Elle a ajouté, en réponse aux critiques, « Est-ce qu’un homme ait jamais être appelé vain pour dire ce qu’il pense? »

Bob Shrum, un consultant démocrate, a déclaré le candidat de célébrités avaient été couronnés de succès quand ils avaient une histoire bien établie de l’engagement politique sérieux (comme Reagan avant sa course réussie au poste de gouverneur en 1966), ou face à un autre candidat que le public ne pouvait tout simplement pas supporter (comme M. Schwarzenegger, qui a profité du rappel contre l’impopulaire gouverneur Gray Davis pour gagner le pouvoir en 2003).

M. Shrum a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi Mme Williamson était en marche.

« On dirait une candidature sans trop de raison d’être», at-il dit. « Henry Waxman fait tout ce qu’il peut pour empêcher républicains de la Chambre d’agir comme des fous, et je pense que les gens le savent. »

Avec un quartier redessiné, moins démocratique, M. Waxman peut être plus vulnérable que par le passé, si ce n’est que légèrement. Il fait face à son plus difficile réélection l’an dernier, lorsque le projet de loi Bloomfield, le co-fondateur du groupe bipartisan No Labels , a pris 47 pour cent des voix, après avoir passé des millions de son propre argent pour peindre M. Waxman comme un partisan obstiné qui avait passé trop de temps à Washington.

Mme Williamson semble être dans l’espoir de puiser dans ce même sentiment anti-Washington, une tactique populaire qui transcende les clivages idéologiques dans une année où des taux d’approbation du Congrès sont tombés dans un seul chiffre. (Brett Roske, qui a également déclaré pour la course, est également en cours d’exécution en tant qu’indépendant.)

Elle a présenté son expérience politique peu comme un atout, et au mois dernier librairie, elle a joué sur sa propre méfiance du gouvernement. (« Regardez Fukushima, » dit-elle de la centrale nucléaire paralysé du Japon. « Devons-nous ou devrions-nous pas d’accord avec le gouvernement américain que rien de tout cela énergie radioactive fait son chemin ici? Bonjour! »)

«Il ya un lock-out insidieux», dit-elle. « Effet de levier financier détermine l’influence politique d’une manière très disproportionnée. Vous cherchez à le statu quo politique pour remédier à cette situation, lorsque le statu quo politique a créé cette situation, est au mieux naïf. « 

Les électeurs de Californie du Sud ont montré une volonté de donner aux candidats de célébrités une grave écouter, mais ils sont tout aussi fréquemment l’objet de satires.

M. Schwarzenegger a enduré des blagues sans escale sur son rôle dans les films «Terminator», mais a été en mesure de capitaliser sur sa notoriété et accéder aux donateurs bien nantis.

Reconnaissant qu’elle aurait besoin de recueillir des millions de dollars pour être compétitif, Mme Williamson a commencé à exploiter son réseau national de partisans, beaucoup d’entre eux à Hollywood. Jane Lynch, star de la série télévisée «Glee», organise une fête dans une maison à la campagne.

Pourtant, dernier adversaire de M. Waxman, M. Bloomfield, qui a quitté le Parti républicain pour se présenter comme indépendant, a fait appel non seulement aux électeurs anti-Washington, mais aussi pour les électeurs conservateurs dans ce quartier redessiné.

Ce n’est pas une circonscription susceptibles de répondre à Mme Williamson, qui préconise l’université libre, soins de santé universels, préscolaire, le mariage homosexuel universel, la fin de la production nationale d’énergie nucléaire et « investissements massifs » dans les énergies renouvelables.

À la librairie mois dernier, un homme dans la foule a suggéré: «Vous avez besoin de nouveaux électeurs, je pense. »

Mme Williamson n’était pas d’accord. Mais quand on lui demande ce circonscriptions sa campagne pourrait cibler, elle a dit qu’il n’y en avait pas. «Le genre de politique qui voit certains électeurs comme plus important que les autres électeurs, ce n’est pas pourquoi je fais cela», dit-elle. « Je m’adresse à l’américaine chez les gens.

Source : New york times – Traduction Google

E.U. – l’avocat à 1000$ de l’heure était aussi guerisseur

 

Doyen de la faillite barre a New-Age Gig latérale; «Je ne suis qu’un navire ‘

Kenneth Klee littéralement écrit le livre sur la loi américaine sur les faillites. Mais quand il n’est pas la dette des entreprises de restructuration remplie, vous pourrez le trouver chakras de restructuration à sa pratique d’énergie de guérison à la maison. Michael Corkery les rapports WSJ.

Conjoint de fait de longue date de LOS ANGELES-Kenneth Klee avait passé des semaines à l’été 2010 en tapant un volumineux rapport sur ​​la Tribune Co.TRBAA  -0.08% faillite, et ses mains lui faisaient mal.

Le 64-year-old M. Klee, qui est décrit par ses pairs comme l’un des avocats de faillite les plus respectés aux Etats-Unis, ferma les yeux, regarda à travers son «troisième œil» et fit un signe de « la main de l’énergie » au-dessus des bras tendus de son collègue . Presque immédiatement, la douleur avait disparu.

« Tout ce que je sais, c’est que j’étais dans la douleur et il a fait son truc et je me suis senti mieux», a déclaré Lee Bogdanoff, l’avocat traitée par M. Klee.

En journée, M. Klee habite le monde des cas de faillite de high-stakes, la charge des clients tels que le comté de Jefferson, en Alabama, environ 1000 $ l’heure pour des conseils juridiques. La nuit, M. Klee détient guérisons énergétiques dans une petite pièce de sa élégant, maison de plain-pied dans la partie verdoyante de Brentwood à Los Angeles.

M. Klee a dit qu’il peut parler aux esprits, réparer corps brisés et des âmes blessées et, si nécessaire, des exorcismes. Le don suggéré pour une séance de deux heures est de 300 $.

Médecine alternative et autres pratiques du New Age et philosophies ont de nombreux adeptes dans le monde de l’entreprise, en particulier en Californie du Sud.Mais il est rare de trouver un avocat blanc chaussure comme M. Klee qui embrasse publiquement pour ses liens avec la métaphysique.

« Je ne suis qu’un navire », a déclaré M. Klee, assis dans son bureau au dernier étage d’un gratte-ciel de 39 étages avec une vue panoramique sur l’océan Pacifique. « Je viens de faire à travers cette énergie ».

M. Klee a dit qu’il guérit certaines personnes en supprimant les mauvaises énergies et leur insufflant avec de meilleures vibrations. Pour ce faire, il utilise une combinaison d’huiles, de cristaux, un diapason et d’autres objets, comme un fossile de poisson. Il a infusé son conjoint de fait, qui est le principal auteur du rapport de l’examinateur sur la faillite Tribune en 2010, avec « cristaux liquides de vie. »

KENNETH KLEE

Lors d’une récente guérison, M. Klee a dit un entrepreneur en électricité que la douleur de l’homme sortit de sa vie passée comme une femme qui avait perdu un bébé lors de l’accouchement. M. Klee placé un plateau de cristaux sur le sol pour couper l’énergie sombre qui coule à travers les pieds nus de l’homme, puis se précipita sur eux à son arrière-cour afin de ne pas contaminer la pièce.

clients de guérison, a déclaré M. Klee a aidé à surmonter les pires des maladies. Mais les professionnels médicaux disent bien que ces types de procédures alternatives pourraient rendre les gens se sentent mieux temporairement, il n’y a aucune preuve qu’ils fournissent des cures.

« Il ya une différence entre les anecdotes et les preuves », a déclaré Richard Sloan, professeur de médecine comportementale à Columbia University Medical Center à New York. » La vraie question est de savoir s’il existe une preuve de l’efficacité thérapeutique. Pour autant que je peux vous dire que la réponse à cette question est non. « 

Un principal dessinateur du code des faillites américain dans les années 1970, qui est décrit comme un «doyen de la barre » dans un récent classement international des avocats de restructuration, M. Klee a dit qu’il essaie de séparer sa guérison et de cabinets d’avocats. Mais parfois ses compétences métaphysiques et morales se chevauchent. Pendant affaire de la faillite de l ‘Texaco Inc. à la fin des années 1980, M. Klee a dit qu’il avait la capacité de prédire ce qui allait se passer.

Son client, Pennzoil Co., a accepté un règlement 3 milliards de dollars. Comme un spectacle de gratitude, ses collègues juristes lui ont donné un ouvre-lettre gravé avec les mots «l’oracle».

Dans le coin d’une salle de conférence de son cabinet d’avocats, Klee, Tuchin, Bogdanoff & Stern LLP, se trouve un cristal blanc qui vise à contribuer à l’harmonisation des côtés opposés dans une négociation.

Un autre grand cristal sur le rebord d’une fenêtre d’un jeune avocat chargé de l’affaire Jefferson County protège le bureau de mauvaises vibrations. M. Klee croit qu’elles émanent d’un immeuble en copropriété à proximité. Il a refusé d’élaborer.

«Comment vous sentez-vous aujourd’hui, Marisela? » demandé à M. Klee, comme il passait bureau directeur des services d’un matin récent de la firme.

Marisela Atrian mentionné comment son épaule encore blessé après une chute de son vélo. M. Klee signe de la main au-dessus de son épaule, puis alluma ses doigts vers le sol comme s’il secouait l’eau.

Kenneth Klee

«Je sais que son énergie », a déclaré M. Klee, qui a travaillé sur Mme Atrian avant, surtout au téléphone. » Je peux le faire à distance « .

M. Klee s’est intéressé à la guérison en 1997, quand il a signé pour un massage à une retraite cabinet d’avocats et a connu la «technique d’éclat », dans lequel il a dit un thérapeute énergétique « activé » en lui. Depuis lors, il a étudié diverses formes de médecine alternative des enseignants dans les Philippines et Saint-Pétersbourg, Floride

Même sa femme, Doreen, l’habitude d’être sceptique au moment quant à savoir si ses guérisons ont eu un effet réel.

Mais il a surmonté ses doutes quand il a dit, elle a été « possédé par un esprit terre à terre et j’ai fait un exorcisme pour le sortir d’elle. »

Après un grave accident de voiture à la fin de 2004, Mme Klee a développé une éruption cutanée. Elle a accepté de se coucher sur la table de M. Klee dans sa chambre de guérison, alors qu’il placée disques appelés « pulseurs » sur elle. Après un moment, elle devint mou et a dû être aidé dans son lit. Le lendemain, elle a dit, l’éruption a disparu. L’esprit a disparu, lui aussi, M. Klee dit.

« Il ya ces esprits, et ils cherchent des corps chauds, » M. Klee a expliqué au cours du dîner avec sa femme. » Certains d’entre eux veulent aller vers la lumière … Celui-ci est allé sur le plan astral. C’était un type vraiment lowlife de l’esprit « .

«C’est toujours me fait peur », a déclaré Mme Klee.

M. Klee ne cherche pas à cacher son travail de guérison de clients légaux. Dans le comté de Jefferson, qui a demandé la protection de la faillite en Novembre 2011, un journal local et un blogueur ramassés sur le passe-temps de guérison de M. Klee, mais les auteurs ont salué le travail juridique de M. Klee Tribune faillite examinateur et avocat de faillite de plomb du comté. Plus tôt cette année, M. Klee a aidé à trouver un accord avec les créanciers qui pourraient contribuer à la sortie de faillite du comté.

« Dites ce que vous voulez. Ce mec a son doigt sur le pouls ou agitant quelque part au-dessus de la pulsation de ce qui indispose ce comté », écrit Birmingham Nouvelles chroniqueur John Archibald.

Pourtant, certains clients disent M. Klee que les avocats rivaux en lice pour les entreprises ont essayé d’utiliser son œuvre de guérison contre lui.

«Je n’ai jamais eu un client nous tourner vers le bas, » à cause du travail de guérison, a déclaré M. Klee, dont le cabinet se disputaient sans succès pour représenter la ville de Detroit dans son dossier de faillite.

Quand il se retire de sa pratique juridique, M. Klee dit, il veut aider à développer un appareil capable de mesurer l’énergie contenue dans les personnes et les objets. Ce dispositif, dit-il, serait de convaincre les sceptiques que l’énergie qu’il ressent à travers ses mains est réel. «Ce serait changer le monde, » at-il dit.

Taimie Bryant n’a pas besoin d’être conquis. Un professeur de droit à l’Université de Californie, Los Angeles, Mme Bryant rappelle perdre sa patience à certains étudiants pour arriver en retard en classe. M. Klee, qui enseigne également à l’école de droit, convenu d’harmoniser la classe et leur professeur.

« Le lendemain, il y avait tellement l’aise dans la salle de classe », a déclaré Mme Bryant.« C’était étrange « .

Source : the wall street journal – Traduction Google

Le procès d’un gourou New Age s’est ouvert
aux Etats-Unis. Il est accusé d’avoir massacré une de ses admiratrices à coups de poêle à frire.

 

Michael Victor Lane, Britannique installé à Las Vegas, n’a pas le physique d’un psychopathe. Pourtant, Lane croupit depuis quatre ans dans la prison de Clark County, en attendant son procès. Il est accusé d’avoir tué en 2009 Ginger Candela, une de ses admiratrices qu’il avait prise comme élève. Car l’homme est un de ces gourous arnaqueurs dont la côte Ouest américaine raffole. On se souvient de Charles Manson, l’assassin de l’actrice Sharon Tate, qui se cachait avec sa famille dans le désert du Nevada. Dans le même décor de cinéma, Michael Victor Lane se décrivait lui-même en gourou New Age. Auteur de livres fumeux sur le développement personnel, il attirait essentiellement déjeunes femmes cabossées par la vie. Las ! La police du Nevada ne peut surveiller en permanence tous les gourous de son désert. Lane ne présentait pas plus de signes de dangerosité que les autres. Ce n’était qu’un escroc, qui devait tomber, un jour ou l’autre, pour un délit financier. Jusqu’au jour où Ginger Candela, 44 ans, a emménagé chez lui afin qu’il devienne son « coach de vie » à temps plein. Ginger, envoûtée, a payé de ses économies et de sa personne. Il est difficile de savoir si elle s’est rebellée lorsque les exigences du gourou devenaient un peu trop lourdes.

Selon le rapport de police, Lane a commencé par l’étrangler lors d’une séance de méditation, à l’aide d’un câble électrique. Comme son esprit ne s’élevait pas assez vite, le saint homme s’est résolu à la frapper à plusieurs reprises avec une poêle à frire. Pour un chef spirituel, l’instrument semble un peu prosaïque, à la limite de la vulgarité. 11 s’est ensuite rattrapé : il a découpé le cadavre en deux avant de le cacher dans une poubelle. Michael aurait pu en rester là. Mais, pour des rai- sons indéchiffrables, il a utilisé la voiture de sa victime pour tenter d’écraser une transsexuelle. Motif ? L’intéressé n’a pas donné d’explications, bredouillant que la victime avait ramené cette personne pour des raisons sans rapport avec la charité. Mais les juges ne croient pas àla démence de Michael Lane. Les détectives ont retrouvé la trace de l’une de ses précédentes copines en Angleterre. Celle-ci affirme que Lane lui a fait perdre 220 000 livres (258 000 €) en la forçant à investir dans des cybercafés asiatiques. Après quoi, il s’est enfui en Californie où il s’est établi comme diseur de bonne aventure sous le nom de Michael Bodhi. « Bodhi », un terme bouddhiste signifiant « illumination »… •

Marianne, samedi 24 août 2013

La police mène l’enquête sur un groupe New age

Une communauté New Age accusé d’être un » » culte par ses détracteurs est sous enquête par les autorités sanitaires sur une gamme de compléments à base de plantes qu’elle vend en ligne.

Universal médecine, basé à Lismore, sur la côte NSW nord, est l’objet d’une révision » » urgence par la Therapeutic Goods Administration.

Le chef de la médecine universelle, Serge Benhayon, un ancien entraîneur de tennis qui a prétendu être la réincarnation de Léonard de Vinci et de Pythagore, vend trois différents cm Eso-Herbes » – Harmony, Re-équilibrage et de connexion – pour 40 $ un plastique baignoire.

Une porte-parole a déclaré que les produits TGA répondaient à la définition des produits thérapeutiques parce qu’ils ont fait des allégations thérapeutiques générales et ont été vendus dans un emballage de dosage plutôt que d’être herbes crues.

Publicité

 » La TGA s’inquiète du fait que ces marchandises ne sont pas inclus dans le Registre australien des produits thérapeutiques et n’ont pas été évaluées par le TGA comme la loi l’exige, » at-elle dit.

 » Afin de protéger le public, cette question est une enquête urgente de la TGA avec le promoteur soit nécessaire pour assurer la conformité avec les exigences réglementaires de l’Australie législation sur les produits thérapeutiques. »

M. Benhayon a dit qu’il allait coopérer avec la TGA.

 » Je voudrais qu’ils ont vient de me dire: «Hé, vous faites la bonne chose ‘, » at-il dit.

Le Sun-Herald a révélé hier que M. Benhayon, 48, a jusqu’à 1000 fidèles, principalement des femmes – mais il fait face à un jeu à partir d’un groupe d’hommes qui disent qu’ils ont perdu leurs partenaires à la médecine universelle, dont elles se réclament est un culte autour lui.

La plupart des adeptes de modifier radicalement leurs habitudes alimentaires, l’exercice et faire l’amour quand ils prennent la vie ésotérique.

Un étudiant de médecine universelle, Tamara, s’est opposée à l’affirmation selon laquelle il était un culte, disant qu’elle avait récupéré sa vie à partir d’une relation de violence plutôt que de se perdre à un culte.

M. Benhayon a confirmé le groupe avait tenu un livre brûlant à la propriété de son avocat, Cameron Bell, à Billinudgel, près de Mullumbimby.

Le directeur de Melbourne à base de counselling Cult Australie, Raphaël Aron, interrogé sur la validité des traitements M. Benhayon, qui comprennent » massage des seins ésotérique » pour combattre le cancer chez les femmes et » chakra-crevaison » offert par son fils, Michael et Curtis pour 70 $ de l’heure.

Les dossiers montrent M. Benhayon possède six propriétés dans la banlieue de Lismore Goonellabah, où le centre de guérison est basé. Il est également le directeur de cinq entreprises associées à la médecine universelle, y compris les investissements Fiery Pty Ltd et Impulsions Fiery Pty Ltd

 

Read more: http://www.smh.com.au/national/new-age-groups-herbal-supplements-under-investigation-20120722-22ia9.html#ixzz21TUS1wJT

source : http://www.smh.com.au/national/new-age-groups-herbal-supplements-under-investigation-20120722-22ia9.html

traduction Google