Un nouveau village Esséniens au Panama

Alors que le groupe s’étend de plus en plus dans un prosélytisme enflammé sur tout les support audio visuel existant en ce bas monde, le journal web du groupe réservé à ses membres (mai-juin 2016 page 26) nous apprend la chose suivante :

[Bonjour,
Nous ouvrons un nouvel espace au Suprême Conseil, afin que nous puissions vous communiquer des informations importantes sur les dossiers en cours ou sur des décisions qui ont été prises et dont vous devez être informés.
A la fin de ce courrier, vous trouverez les noms des personnes qui actuellement dirigent ce Suprême Conseil, ce qui n’est pas définitif, puisque nous en sommes à le réactiver pour le bien de notre nation.
Aujourd’hui, nous voulions juste communiquer avec vous à propos d’une réalisation qui a été faite précédemment dans notre nation.
Comme vous le savez, Olivier voudrait lors de son vivant, réaliser le jardin de la Lumière. Pour cela, certaines conditions étaient nécessaires pour que les Esséniens puissent réellement vivre dans un environnement idéal et surtout, lié à la nature.
Comme vous l’avez compris, il s’agit d’un endroit où nous pourrions cultiver nos légumes, planter nos arbres et plantes aromatiques, et bénéficier d’une qualité de vie permettant de ne pas être enfermés dans des maisons. Olivier s’est rendu au Panama, pays de liberté et au climat idéal pour un nouveau village essénien.
Aujourd’hui :
Les premiers jalons ont été posés sur cette terre. Notre Église a été reconnue par le gouvernement du Panama et nous sommes maintenant une église officielle, rattachée à notre Église mère du Canada. Bien sûr, je précise (avec toutes les infos que nous recevons des médias ces derniers temps) que notre structure est légale, rattachée à notre Église mondiale et nous permettant de tout faire au nom de notre nation.
Maintenant, nous devons faire le reste, et cela prendra encore un peu de temps.
Quoi qu’il en soit, vous en serez informés dès que nous aurons fait des pas supplémentaires.
Ce qui est important de savoir, c’est que nous souhaitons réaliser ce jardin de la Lumière, et que le Panama est une terre accueillante, ensoleillée et ouverte d’esprit pour des projets religieux ou spirituels.[…] ]

 

Et comme on a coutume de dire au cinéma : toute ressemblance avec des événements existants ou ayant existé est purement fortuite.

Espérons que ce nouveau village n’est pas implanté pour une raison purement mercantile…

Christophe Jaming