Utah: Sur les permis de conduire, il est légal d’avoir une passoire sur la tête

INSOLITE – Une femme a eu l’autorisation de porter une passoire sur un document officiel américain après avoir invoqué sa liberté religieuse…

Mais où s’arrêtera donc le Pastafarisme? Cette parodie de religion prône le port d’une passoire sur les photos des documents officiels. Après l’Autriche, l’Etat américain de l’Utah vient tout juste d’autoriser cette pratique.

Asia Lemmon, de son nom de scène durant ses jeunes années dans la pornographie, vient de bénéficier de cette autorisation, rapporte le site The Spectrum. En renouvelant son permis de conduire à Hurricane, les fonctionnaires du département des véhicules motorisés ont d’abord tiqué devant ce couvre-chef improbable… avant d’accepter quand Asia Lemmon leur a affirmé que, en tant que «pastafarienne», cette passoire constituait l’un des éléments de sa «religion».

La jeune femme a donc désormais, sur la photo de son permis de conduire, une passoire à pâtes sur la tête. De quoi ravir cette athée autoproclamée: «Je suis fière que l’Utah permette la liberté de toutes les religions, dans cet Etat considéré comme n’ayant qu’une religion», a-t-elle déclaré au média. Avant d’insister sur la satire portée par le «pastafarisme».

Le «pastafarisme» et l’Eglise «Church of the Flying Spaghetti Monster» sont nés de l’imagination d’un étudiant, Bobby Henderson. En 2005, le jeune homme a protesté après la décision d’un conseil scolaire du Kansas autorisant l’enseignement du créationnisme. Cette doctrine religieuse propagée par les fondamentalistes religieux américains explique que la vie est née d’un être divin. Elle lutte contre l’enseignement basé sur l’évolution, le «darwinisme». Pour Bobby Henderson, si le créationnisme a droit de cité, il devait donc en être de même pour les croyants du «Monstre spaghetti (…)

Lire la suite sur 20minutes.fr

Canada – R’amen, Pastaover : Les principes essentiels de Pastafarisme

CTV Vancouver: Pastafarien photo de licence refusée

Un homme de Surrey est fou que l’ICBC est lui refuse un permis de conduire avec photo, car il ne serait pas enlever son couvre-chef religieux pour la photo.
Darcy Wintonyk 

Publiée vendredi, 15 Août, 2014 14:05 PDT
Mis à jour Vendredi, 15 Août, 2014 14:09 PDT

Une bataille de couvre-chefs religieux impliquant une licence bureau de conduire provincial et un système de croyance adorer un monstre de spaghetti volant a atteint un point d’ébullition cette semaine en Colombie-Britannique.

Pastafarien Obi Canuel, un ministre ordonné dans l’Eglise du Monstre en Spaghetti Volant, a déclaré qu’il était privé de ses droits religieux quand il a dit qu’il ne pouvait pas porter une passoire à spaghetti sur la tête dans la photo de son permis de conduire. L’agence d’assurance en désaccord, et a déclaré que le 36-year-old ne serait pas publié une nouvelle photo jusqu’à ce qu’il entrât sans accessoire.

 

Bien que ce soit le premier exemple d’un combat Pastafarien de porter une passoire à spaghetti dans une photo d’identité en Colombie-Britannique, c’est une bataille qui a mijoté – et a été remporté – par les fidèles de la religion non-conformiste dans le monde entier.

Actuellement, quatre pays – les États-Unis, la République tchèque, l’Autriche et la Nouvelle-Zélande – permettent Pastafariens à porter passoires comme couvre-chef pour le gouvernement identité avec photo émise. En fait, membre de l’église Christopher Schaeffer a prêté serment en portant l’élément de cuisson lors de son investiture en tant que fonctionnaire municipal élu dans l’État de New York plus tôt cette année.

Voici un guide pour Pastafarisme, ce qui décrit par certains comme la plus forte croissance de la religion à base de glucides dans le monde.

Comment ça a commencé

L’église de la Flying Spaghetti Monster a été lancé en 2005 par un jeune diplômé de physique Etats-Unis comme un moyen de critiquer le créationnisme est enseigné dans les écoles publiques.

Bobby Henderson, puis 24, a écrit dans une lettre ouverte au conseil Kansas de l’éducation que la notion d’un créateur surnaturel qui ressemble à des spaghettis et des boulettes de viande qui « touche les gens avec son nouilleux appendices » est tout aussi valable que le dessein intelligent est enseigné aux enfants pendant les cours de sciences.

Henderson a dit la créature « bouillie pour nos péchés. »

Pastafarisme bientôt attiré l’attention dans le monde entier, la louange et la notoriété qui est devenu un symbole contre la conception intelligente utilisée dans le système d’éducation publique.

Géant spaghetti monstre: Croyances

Les adeptes de l’église disent qu’ils adorent un monstre géant de spaghetti qui a formé la terre, il ya environ 4000 ans. Le monstre est invisible et indétectable et a dit « boire beaucoup » lors de la création de la terre, ce qui explique la flore et la faune les plus bizarres prospectifs.

Bon nombre des aspects et principes de la religion satire des croyances du créationnisme et la religion organisée, mais l’église insiste qu’il n’est pas moque de la religion organisée.

« Nous ne sommes pas anti-religion. Nous sommes non-sens anti-fou fait au nom de la religion. Il ya une grande différence. Notre idéal est d’examiner des idées et des actions, mais ignorer les étiquettes générales, « un message sur le site de l’église lit.

Fêtes et traditions

Bien qu’il n’y ait pas de rituels, des prières ou des règlements stricts impliqués dans Pastafarisme, il ya quelques notions généralement détenues: étant friands de bière, ne pas se prendre trop au sérieux, et de célébrer chaque vendredi comme un jour férié.

Au lieu de la Pâque et le Ramadan, les fidèles célèbrent Pastaover et Ramendan, ce qui implique des charges de manger de pâtes, de préférence spaghetti et nouilles ramen.

Selon l’église, le ciel implique un volcan qui crache de la bière – et un facteur de strip-teaseuse.Dans l’enfer Pastafarien, la bière est fade et édulcoré, et les décapants souffrent de maladies sexuellement transmissibles.

A la fin de dévotions, adorateurs dire « Ramen » – se référant à la nouille instantanée – au lieu de « Amen. »

L’église a une boutique en ligne vendant des T-shirts, des autocollants, des affiches et des tasses représentant sa divinité spaghetti à partir de 5,99 $.

Vous pouvez être ordonné en ligne en tant que ministre dans l’église pour 30 $.

Source :

Autriche – L’Eglise du spaghetti volant ne sera pas reconnue

L’Etat autrichien vient de rendre son verdict: l’Eglise du Monstre en Spaghettis volant, un culte parodique, n’aura pas le statut de religion dans la petite république alpine.
Sollicité par le « Macaroni Suprême » du groupe, Philip Sager, le Bureau des cultes a constaté que cette croyance ne pouvait être rattachée à aucune foi religieuse identifiée.

Les médias autrichiens soulignent que c’est un revers pour le « pastafarien » Niko Alm, un député libéral qui avait obtenu en 2011 le droit de poser sur sa photo de permis de conduire coiffé d’une passoire à pâtes.

L’Eglise autrichienne du Monstre en Spaghettis volant avait déposé au printemps sa reconnaissance officielle, avançant alors le chiffre de 450 « fidèles ».

Le groupe, également présent en Allemagne notamment, est né aux Etats-Unis de l’imagination de militants laïcs. Ceux-ci entendaient protester ainsi contre l’enseignement à l’école du créationnisme, qui conteste la théorie de l’évolution des espèces.

Source : AFP

Les huit condiments du pastafarisme

Les huit condiments du pastafarisme

 
Détournée par le designer suédois Niklas Jansson, la célèbre fresque de Michel-Ange est devenue l’emblème du pastafarisme/Creative Commons

Ils mangent de grandes quantités  de pâtes, vénèrent les pirates et portent parfois une passoire sur la tête. Leur divinité s’appelle le Monstre en spaghetti volant et c’est une boule de spaghetti avec deux boulettes de viande et des yeux d’escargot. Ces joyeux farceurs sont adeptes du pastafarisme (un mot qui fait référence aux pâtes et au mouvement rastafari), une nouvelle religion apparue il y a huit ans et qui a le vent en poupe. Née aux États-Unis, elle compte aujourd’hui plusieurs milliers de fidèles un peu partout dans le monde, qui font régulièrement parler d’eux. Ainsi, fin juillet, Lucas Novy, un jeune Tchèque originaire de la ville de Brno, a obtenu des autorités locales le droit de porter une passoire sur la photo de sa carte d’identité. En 2011, c’est son coreligionnaire autrichien, Niko Alm, qui a été autorisé à porter la même coiffe inhabituelle sur la photo de son permis de conduire. Dans les deux cas, la passoire a été considérée comme un accessoire lié à la pratique religieuse. 

Le mouvement doit sa naissance à Bobby Henderson, un physicien américain, diplômé de l’Université d’État de l’Oregon, qui signe en 2005 une lettre ouverte  pour protester contre l’enseignement du dessein intelligent (Intelligent Design) dans les écoles publiques de l’État du Kansas. Dans sa missive, Henderson évoque le Flying Spaghetti Monster, parodiant ainsi la principale thèse de cette théorie néocréationniste, qui suppose que la nature est si complexe que seul un être supérieur intelligent a pu la créer. Pourquoi pas un personnage fait de nouilles aux atours d’extraterrestre? Le physicien exige également que le pastafarisme soit enseigné dans les écoles au même titre que le dessein intelligent et la théorie de l’évolution. Sa démarche fait tache d’huile sur internet et devient le symbole d’opposition à l’enseignement du dessein intelligent, prôné par les représentants de la droite chrétienne ultraconservatrice. Peu à peu, d’autres personnes rejoignent le mouvement. Les pastafariens établissent leurs fêtes religieuses et leurs textes sacrés : l’Évangile et les « huit condiments », pastiche des dix commandements dans le christianisme. Mais leur principal dogme reste le refus de « tout dogme et formalisme ».

 

Plus récemment, le mouvement a pris de l’importance en Russie, où il a ses fidèles, ses évêques et son « pastriarche ». La première église pastafarienne russe a officiellement déclaré son existence en juillet dernier. Le groupe, qui compte d’ores et déjà  9.000 adhérents, se donne pour objectif  d’obtenir le statut de religion officielle – mission compliquée dans un pays qui connaît actuellement une surenchère autour de la religion orthodoxe et semble peu enclin à plaisanter. D’ailleurs, les pastafariens russes n’hésitent pas à titiller les autorités politiques et religieuses de leur pays. Dans leurs apparitions médiatiques, ils prônent la tolérance et critiquent la loi controversée qui punit d’emprisonnement les « offenses aux sentiments religieux des croyants », en vigueur depuis le 1er juillet 2013.

En France, le mouvement fait aussi des émules, surtout sur la Toile. La page Facebook dédiée au pastafarisme francophone compte une centaine d’abonnés. La  Fédération pastafariste francophone et le pastafarisme marseillais ont leurs sites Internet. Seul bémol, les pastafariens français ne sont pas prêts de s’afficher avec une passoire sur la tête sur leurs pièces d’identité. La loi hexagonale est très stricte en la matière et exclut d’emblée « les couvre-chefs, foulards, serres-têtes et autres objets décoratifs ».

Sources: Daily Mail, Lenta.ru

 Note de Dérive-sectaire :
Ce mouvement n’a, ni de près, ni de loin, de rapport avec un mouvement sectaire.
Le pastafarisme (pastafarianism en anglaismot-valise faisant référence aux pâtes et au mouvement rastafari) est une parodie de religion1,2 dont la divinité est le Monstre en Spaghetti volant (Flying Spaghetti Monster)3,4. En 2005, Bobby Henderson, un diplômé en physique de l’université d’État de l’Oregon, écrivit une lettre ouverte concernant le Flying Spaghetti Monster pour protester contre la décision du Comité d’Éducation de l’État du Kansas de permettre au dessein intelligent (créationnisme) d’être enseigné dans les cours de science au même titre que la théorie de l’évolution5. Dans sa lettre, Henderson parodie le concept de dessein intelligent en professant sa foi en un dieu créateur surnaturel dont l’apparence serait celle d’un plat de spaghettis et de boulettes de viande. Henderson demande à ce que le pastafarisme reçoive la même durée d’enseignement que le dessein intelligent et la théorie de l’évolution.
Vous trouverez dans le lien suivant le site du Pastafarisme Francophone
Pour plus d’information :