Sri Lanka: les églises Fears peuvent être frappé par la législation sur les cultes

Publié le 15 Avril 2013 | Nouvelles ASSIST service

Selon aide Barnabas, le ministère des Affaires religieuses au Sri Lanka a annoncé son intention d’introduire une législation permettant aux autorités de prendre des mesures contre les groupes religieux qui sont considérés comme des sectes dans un mouvement qui menace certains des églises du pays.

Le groupe affirme que le Sri Lanka ministère Secrétaire MKB Dissanayake a déclaré que le dialogue avec les parties prenantes concernées avaient été entrepris en ce qui concerne l’introduction d’une telle loi. Il serait conçu pour empêcher quiconque de « distorsion » des enseignements originaux de quatre du pays principales religions: bouddhisme, l’hindouisme, l’islam et le christianisme.

Coordinateur de l’aide Barnabas pour l’Asie du Sud a déclaré que c’était «une proposition très dangereuse, car elle aura une incidence sur toutes les églises évangéliques dans le pays ». Les églises évangéliques ne sont pas reconnus par le ministère des Affaires religieuses et sont donc susceptibles d’être étiquetés comme «sectes» par ceux qui ne comprennent pas la foi chrétienne et qui veulent prévenir les activités qu’ils jugent indésirable ou menaçant.

Ce projet de loi est la dernière menace pour l’Eglise au Sri Lanka, qui a dû faire face à une opposition croissante. Le mois dernier, dix anti-chrétiennes incidents ont été enregistrés dans le pays. Il s’agit principalement impliqué le harcèlement des églises par des extrémistes bouddhistes dans ce qui pourrait être une campagne concertée.

Le 24 Mars, Galaboda Aththe Gnanasarathera du groupe extrémiste bouddhiste du Bodu Bala Sena a dit que le pays devrait être prêt à se mobiliser contre ce qu’il décrit comme des groupes extrémistes chrétiens et musulmans opérant dans le pays. Les bouddhistes sont particulièrement hostiles à l’évangélisation chrétienne et de la campagne pour des lois pour contrôler la conversion religieuse.

« Dans ce contexte d’animosité envers les groupes chrétiens, bouddhistes serait sans doute d’utiliser le projet de nouvelle législation religieuse pour faire pression sur les autorités pour cibler les églises vulnérables. Bouddhisme est déjà accordé la« première place »par le gouvernement », a déclaré le porte-parole de l’aide Barnabas.

«La nouvelle loi à l’étude au Sri Lanka n’est pas sans rappeler les efforts des gouvernements des communistes et ex-pays communistes de restreindre la liberté religieuse, en particulier le christianisme.

«En Chine, par exemple, la liberté constitution des subventions de la croyance religieuse, mais les limites des protections pour la pratique religieuse à des« activités religieuses normales. Le gouvernement détermine ce qui est «normal».

« Seuls les groupes religieux qui appartiennent à l’une des cinq sanctionnée par l’État« patriotiques »- associations religieuses bouddhistes, taoïstes, musulmans, catholiques et protestants – peuvent s’enregistrer auprès du gouvernement et légalement se réunissent pour le culte Ces organismes sont soumis à un contrôle étroit de l’État. .  »

Aide Barnabas poursuit en disant que certains groupes religieux, y compris les chrétiens, certains sont interdits, et ceux-ci sont marquées par la loi chinoise comme «sectes perverses». Les personnes impliquées dans ces groupes ont été emprisonnés ou condamnés à la «rééducation par le travail» sur des accusations telles que «la distribution de matériaux de cultes maléfiques» ou «utilisation d’une organisation hérétique pour subvertir la loi».

Le porte-parole a conclu: «La plupart des pays qui imposent des règles restrictives en matière religieuse ont signé des traités internationaux qui protègent le droit à la liberté de religion et de conviction, et ils devraient être tenus responsables de ces engagements.

« Ce n’est jamais le rôle de l’État à jouer surveillance théologique, la détermination de la validité des croyances de ses citoyens. La législation proposée au Sri Lanka doit être combattu et les droits de ses citoyens honorés. »

Source: Service d’accompagnement Nouvelles

Source : http://www.christiantoday.com/article/sri.lanka.fears.churches.may.be.hit.by.legislation.on.cults/32133.htm

Traduction Google