Chine – Les mesures de répression contre la secte s’intensifient après la tuerie au McDonald

Par : LIANG Chen

Les mesures de répression contre le culte « l’Église du Dieu Tout-Puissant » et l’enquête à son égard se dérouleront principalement dans la province du Shandong, et il n’y a aucun plan de les étendre à une opération d’envergure nationale, a déclaré le ministère de la Sécurité publique mardi.

Ces commentaires surviennent après l’arrestation de cinq personnes de cette secte qui sont soupçonnées d’avoir battu à mort une femme du nom de Wu dans un restaurant McDonald à Zhaoyuan, province du Shandong, le 28 mai.

Le ministère a également déclaré que la police chinoise va « sévèrement attaquer » les sectes religieuses et punir ceux qui participent à ces mouvements.

Le ministère a ajouté que certaines sectes religieuses recrutent des membres et les contrôlent en fabriquant des rumeurs et en diffusant des superstitions dans le but de nuire aux gens et de « ramasser de grosses sommes d’argent. »

Il a également ajouté qu’il est encore possible que des sectes religieuses se développent, et il y en a des milliers dans le monde.

La police de Zhaoyuan a déclaré que les suspects – y compris quatre membres d’une même famille – auraient attaqué une femme après qu’elle eut refusé de leur donner son numéro de téléphone, alors qu’ils collectaient des coordonnés dans le but de recruter de nouveaux membres.

Du matériel religieux et d’autres éléments de preuve incriminants ont été trouvés dans leur maison, et ils ont été accusés d’homicide volontaire.

Selon le ministère, la secte de l’Église du Dieu Tout-Puissant a commencé dans la province du Henan, en Chine centrale, dans les années 1990, et par la suite, elle s’est étendue à d’autres régions du pays.

Zhao Weishan, fondateur du groupe, a fui aux États-Unis en 2000, et l’Église du Dieu Tout-Puissant a été répertoriée comme secte par l’Administration d’État des affaires religieuses de Chine.

Source: french.china.org.cn