Chine – Vaste coup de filet dans le milieu des sectes

25.08.2014 10h54

La police chinoise a arrêté plus d’un millier d’adeptes de la secte de »l’Église du Dieu Tout-Puissant » dans le suivi de plus de 500 affaires depuis le mois de juin, à la suite d’une grande campagne nationale de sensibilisation menée actuellement par le ministère de la Sécurité publique.

Cette action intervient après la mise à mort le 28 mai à Zhaoyuan, dans la province du Shandong, d’une femme battue à mort par six membres présumés de la secte.

Une répression qui se poursuivra tout au long de année, ont indiqué les autorités.

«Au cours de cette vaste opération, nous avons été attentifs à la collecte des indices rapportés par le public et intensifier les efforts pour mettre à jour de nombreux cas», a déclaré le ministère.

Dans la seule province du Hebei, les villes notamment de Chengde, Handan, Langfang et Tangshan, ont découvert quatre cas de culte au cours du dernier trimestre, et la police a interpellé 191 suspects.

Pendant ce temps, les autorités du Hebei auraient détruit plusieurs repaires des membres de la secte et confisqué de nombreux produits de culte, notamment des documents audio et vidéo.

«Cette activité a nui aux personnes et à la société», a déclaré l’un des suspects, nommé Wang, natif du Hebei. «La création de cette religion est frauduleuse».

Ajoutant que ceux qui veulent vivre une vie heureuse, doivent compter sur eux-mêmes, en travaillant dur pour pouvoir accumuler des richesses.

Selon Wu Xin, un adepte d’une secte arrêté dans la ville de Handan : «Les membres du groupe m’ont dit que si je croyais en dieu, cela aiderait à guérir toutes les maladies, et me bénir pour avoir une belle vie».

Mais après cela, le cauchemar a commencé, se souvient-il. «Je ne m’occupais plus de ma famille, et quand ma mère est tombée gravement malade, je l’ai persuadé de ne pas aller à l’hôpital pour être soignée, ce qui a failli la tuer».

Le ministère supervisera la police locale pour frapper et punir les organisations de culte et se concentrera sur l’éducation des membres de la secte.

Émergents dans les années 1990 dans la province du Henan, le clan affirmait que Jésus s’était ressuscité en Yang Xiangbin, épouse du fondateur de la secte, Zhao Weishan, également connu sous le nom de Xu Wenshan. La secte s’est par la suite propagée dans d’autre provinces du pays.

Le couple a fui aux États-Unis en septembre 2000, à l’époque l’Église du Dieu Tout-Puissant, étant répertoriée comme une secte par l’Administration d’Etat des affaires religieuses.

La nature de ce genre d’organisation est «inhumaine, antisociale et contraire à la Constitution», a souligné Wang Shuli, un conseiller politique et expert en religion. «Ce n’est pas une religion, mais une hétérodoxie».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne