Congo – Scientologie: Mampaka dément formellement !

(17/01/2013)

« Si un homme public comme moi, à qui on a compté 100 fois les poils de cul, est cité dans un rapport de la Sûreté, c’est qu’elle doit être réformée et a besoin de contrôle ! »

BRUXELLES Ce jeudi, nous vous révélions en exclusivité l’information suivante: l’Eglise de scientologie a pour objectif d’étendre ses activités au Congo à partir de Bruxelles.

On apprend dans ce rapport de la Sûreté de l’État que l’Eglise souhaiterait favoriser « l’ascension politique » de Bertin Mampaka (cdH), vice-président du Parlement bruxellois et conseiller communal à la ville de Bruxelles, et encourager le « retour » de Justine Kasa-Vubu, fille de l’ancien président congolais Joseph Kasa-Vubu sur la scène politique congolaise.

Un rapport fustigé par Bertin Mampaka: “Je démens formellement le contenu du rapport. Je ne connais personne appartenant à la scientologie. Si un homme public comme moi, à qui on a compté 100 fois les poils de cul, est cité dans un rapport de la Sûreté, c’est qu’elle doit être réformée et a besoin de contrôle ! Je demande que l’on réalise un audit de l’institution. Elle a déjà été manipulée par des adversaires congolais ou belges pour noircir le dossier de demandeurs d’asile.”

Pierre Migisha est également surpris par ce rapport

“Je tombe des nues… Sincèrement, je n’ai jamais eu de contact avec qui que ce soit à propos de la scientologie. Les seules fois que j’en entends parler, c’est avec Tom Cruise ou lorsque le parquet ouvre une enquête à son encontre… Peut-être ai-je été abordé sans m’en rendre compte ? En tout cas, si je devais un jour avoir un contact avec eux, je peux vous dire qu’ils seraient vite éconduits !”

De son côté, Celine Fremault s’est dite mécontente de la manière dont les choses ont été présentées et de « l’atteinte à la dignité de parlementaires » en qui elle « maintient sa confiance ».

La députée bruxelloise Gisèle Mandaila a elle aussi démenti « avec force avoir eu le moindre contact avec l’Eglise de scientologie ». Elle a dit se réserver le droit de « porter l’affaire en justice si certains persistent à vouloir associer son nom à ce mouvement dont elle dénonce la dangerosité ».

Antoine Clevers

© La Dernière Heure 2013

Source : http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/421513/scientologie-mampaka-dement-formellement.html