Danemarque – Les Témoins de Jéhovah veulent aider les hôpitaux à limiter les transfusions

Les patients recevant un trop grand nombre de transfusions sanguines sont plus susceptibles de souffrir de complications après la chirurgie, selon l’autorité de santé

 

Quand il s’agit de sang, plus n’est pas toujours mieux (Photo: Colourbox)

28 juillet 2014 
13:52 par AJ

Trop de patients reçoivent des transfusions de sang après la chirurgie ou à l’accouchement, selon l’autorité de santé Sundhedsstyrelsen.L’autorité veut limiter leur utilisation.

Rapports Jyllands-Posten que les hôpitaux danois réalisent 450.000 transfusions chaque année et utilisent des parties 48 demi-litre par 1000 personnes, tandis que le Royaume-Uni, l’Irlande, la France et les Pays-Bas  utilisent  seulement 30 à 35 parties par mille de la population.

Les patients qui ont reçu du sang sont plus susceptibles de souffrir de complications médicales, y compris les infections et les dommages aux organes. Il peut aussi conduire à un taux de mortalité plus élevé dans les hôpitaux.

Chirurgiens cherchent Jéhovah
membres du groupe religieux des témoins de Jéhovah refusent les transfusions sanguines, ce qui oblige les médecins à chercher des alternatives lors du traitement de l’un des 15 000 membres au Danemark qui vivent selon l’interdiction.

Chaque année, entre cinq et dix témoins de Jéhovah passer par une vaste chirurgie cardiaque à l’hôpital universitaire d’Aarhus Skejby, où les chirurgiens utilisent un dispositif de cellule de veille qui leur permet de nettoyer et de réutiliser le propre sang du patient au cours de l’opération.

Sundhedsstyrelsen recommande que les hôpitaux retiennent sur les transfusions et ne donnent du sang de donneur lorsque le pourcentage de sang du patient est très faible.

Source : Copenhagen post – Traduction Google