David Lynch cherche des fonds pour la méditation transcendentale

LOS ANGELES (AFP) – Le metteur en scène américain David Lynch cherche à lever sept milliards de dollars pour financer un ambitieux programme de promotion de la méditation transcendentale, destinée à obtenir la paix mondiale, a-t-il déclaré mercredi. M. Lynch, 59 ans, rendu célèbre par des films sombres et dérangeants comme « Blue Velvet », « Eraserhead » et « Twin Peaks », doit lancer jeudi la « Fondation David Lynch pour l’éducation basée sur la conscience et la paix mondiale ».

« Je veux lever sept milliards de dollars », a-t-il déclaré, affirmant que que cette méthode améliore la santé, empêche le stress et les tensions et réduit la violence. Le but de la fondation est de faire en sorte que la méditation transcendentale soit enseignée dans les écoles du monde entier.

« Cela fait rire les gens (…) Mais la vraie blague est que nous ne rions pas lorsque le gouvernement américain construit une bombe à deux milliards de dollars qui ne sert qu’à tuer », a ajouté le réalisateur, interrogé dans son studio du quartier de Hollywood, au nord de Los Angeles (Californie, ouest).

M. Lynch, qui confie pratiquer la méditation depuis 32 ans, a suivi dans cette voie les Beatles, qui, à l’initiative de leur guitariste George Harrison, avaient suivi les enseignements en Inde du gourou Maharishi Mahesh Yogi.

Avec 8.000 personnes en train de méditer et de propager des ondes positives, la paix va s’installer graduellement sur la terre, a expliqué M. Lynch, citant la théorie de la physique quantique à l’appui de ses dires. « C’est vrai, ça marche », a-t-il affirmé. « C’est abstrait, mais très réel ».