Comment se prévenir des manipulations mentales

Il est primordial que, lorsque l’on rencontre des personnes qui tentent (ou non) de nous faire participer intellectuellement à leur cheminement de pensée (secte, forum etc…) d’avoir toujours un sens critique aiguisé. Henri Broch fondateur du laboratoire de Zététique nous donne ici les règles d’or de l’auto-défense intellectuelle.

Les Facettes de la Zététique
.
Henri BROCH

Les règles d’or de l’auto-défense intelectuelle :
· Vérifier la (les) cohérence(s)

· Les anomalies ne sont pas un fondement

· Un scénario n’est pas une loi

· Quantité n’est pas qualité

· Un mot écrit n’est pas auto-validant

· L’analogie n’est pas une preuve

· L’inexistence de la preuve n’est pas la preuve de l’inexistence

· La non-impossibilité n’est pas un argument d’existence

· Possible n’est pas toujours possible

· Compétitif n’est pas forcément contradictoire

· La bonne foi n’est pas un argument

· Positionner le curseur vraisemblance

· Situer l’hypothèse sur l’échelle vraisemblance

· Accorder toute son importance à l’incertitude d’un résultat

· Une analyse globale ou statistique est souvent concluante

· Se montrer prudent dans l’interprétation

· Ne pas oublier l’exposition sélective et la validation subjective

· La nature est sûre

· La parcimonie est de règle

· Le mode de rejet des données est significatif

· Une théorie scientifique est testable, réfutable

· L’inférence est nécessaire

· Une allégation extra-ordinaire nécessite une preuve plus qu’ordinaire

· Le bizarre est probable

· L’erreur est humaine, la faillibilité permanente ne l’est pas

· L’origine de l’information est fondamentale

· La compétence de l’informateur est également fondamentale

· La force d’une croyance peut être immense

· L’illusionnisme a un rôle critique important

· L’histoire des sciences et techniques a son utilité

· Le contexte est important

· L’alternative est féconde

· La charge de la preuve appartient à celui qui déclare

© H. Broch
Pour plus de détails sur ces Facettes, ces Règles d’Or de l’auto-défense intellectuelle,
se reporter à l’ouvrage « Comment déjouer les pièges de l’information » et au support de cours téléchargeable © H.B.

——————————————————

Les Effets de la Zététique

· Effet Bof : Egaliser sans raison suffisante
Principe de « raison insuffisante » ou principe d’indifférence (schématisé par un haussement d’épaules). Effet intervenant fréquemment dans la détermination de l’hypothèse nulle Ho.

· Effet Boule de neige : Accumuler les détails dans un récit de nième main
Untel déclare que Machin a dit que Chose avait appris chez Truc que… Témoignage de énième main où chaque intermédiaire rajoute un élément de son cru à l’histoire de départ.

· Effet Escalade : Adhérer au comportement et non aux raisons
C’est un effet d’adhérence, d’escalade d’engagement : adhérence au comportement même de décision et non adhérence aux raisons, bonnes ou mauvaises, qui sont censées orienter ce comportement (i.e. Effet « 50 centimes », « en vouloir pour son argent »…). Persévération de l’activité de décision. Errare humanum est, sed perseverare diabolicum.

· Effet Bi-Standard : Modifier les règles en cours de jeu
Consiste à modifier les règles du jeu en fonction des réponses (et/ou des joueurs) pendant le cours du jeu. Cette ambiguïté du double standard est souvent présente chez les tenants des pseudosciences et plus encore chez ceux (l’intersection des deux groupes n’est pas nulle) des médecines « parallèles ».

· Effet Petits ruisseaux : Permettre, par de petits oublis, de grandes théories
Si les petits ruisseaux font les grandes rivières, les petits oublis (ou erreurs) permettent les grandioses théories. Question à se poser: tous les paramètres sont-ils donnés et donnés correctement (unités utilisés, cohérence globale, valeur fonction du temps,..) ?

· Effet Bipède : Prendre l’effet pour la cause
Raisonner d’une ferme conviction vers une cause possible, raisonner à rebours, est un des effets les plus pervers et des plus difficilement identifiables. Très souvent il consiste à prendre l’effet pour la cause.

· Effet Cerceau : Admettre au départ ce que l’on veut ensuite prouver
Cercle vicieux assez répandu chez les « paranormalistes » qui consiste à admettre au départ ce que l’on entend prouver par la démonstration que l’on va faire. Le point de départ est quelquefois sous-entendu et l’ Effet devient ainsi un type de raisonnement circulaire difficile à détecter.

· Effet Puits : Faire un discours profond – creux – est efficace
Plus un discours est « profond » (dans le sens de… creux), plus les auditeurs peuvent se reconnaître, et se reconnaître majoritairement, dans ce discours. L’effet Puits (effet « Barnum ») offre ainsi une succession de phrases creuses qui peuvent être acceptée comme foncièrement vraies par toute personne car cette personne y ajoutera elle-même les circonstances qui, seules, en font des phrases ayant un sens.

· Effet Impact : Utiliser le poids des mots, la connotation
L’effet Impact consiste à utiliser la connotation, ce que l’on peut appeler le poids des mots, pour induire une idée un peu (ou très !) différente de celle que les mots prétendent représenter.

· Effet Cigogne : Confondre corrélation et causalité
L’Effet Cigogne consiste à tout simplement confondre un lien statistique (corrélation) entre deux variables avec un lien de cause à effet (causalité).
Un sous-ensemble de l’effet Cigogne, l’Effet Lotus, consiste à supposer une corrélation directe et à en tirer une fausse causalité, alors que l’on est en présence d’une corrélation inverse.

· Effet Paillasson : Faire un choix trompeur des mots utilisés
Avec l’importance du poids des mots illustrée par l’Effet Impact, il faut également bien prêter attention au choix des mots utilisés. L' »Effet Paillasson » consiste à désigner une chose ou un objet par un mot qui se rapporte à autre chose et permet ainsi de tirer des implications sans aucune commune mesure avec celles que l’on serait en droit de tirer; c’est l’Effet fondamental dans le domaine des phénomènes « paranormaux ».

© H. Broch

Pour plus de détails sur ces Règles d’Or de l’auto-défense intellectuelle, Effets & Facettes de la Zététique,
se reporter à l’ouvrage « Comment déjouer les pièges de l’information » et au support de cours téléchargeable © H.B.

Source : http://webs.unice.fr/site/broch/enseignement.html#au_coeur