Un gourou (supposé comme tel par lui-même ou les autres) est reconnaissable aux 16 points suivants. Plus y il a de point commun avec cette liste, plus la personne se trouvant devant vous est proche d’un charlatan !

Voici les 16 points récurrents.

1. Il peut changer son nom pour en choisir un plus New-Age (Tel que Rael ou Moon par exemple).

2. Il utilise un jargon ésotérique mélangeant plusieurs sources pouvant n’avoir aucun rapport. Ainsi, chaque personne peut y trouver un intérêt.

Exemple de jargon trouvé sur un forum ésotérique :

« […]Je vais essayer d’illustrer un peu la chose… C’est comme lorsque nous somnolons, en fait. Si toutes les parties qui sont en nous (prenons pour simplifier un peu la chose le corps physique dense, le physique subtil, le vital/astral et le mental) étaient reliées les unes aux autres par des interactions dénuées de tout obstacle, notre propre conscience circulerait de l’une à l’autre librement. Dit autrement : nous pourrions déplacer notre conscience à nous, en tant que personne, de l’un à l’autre de ces corps (et donc de ces plans universels à travers eux) en étant tout à fait réveillés. C’est ce que font notamment les personnes qui arrivent à se décorporer consciemment, c’est à dire sans passer par une phase transitoire de sommeil. »

3. Il peut également utiliser le syncrétisme religieux (mélange de Christianisme, Bouddhisme, etc…).

4. Il utilise des notions pseudo scientifique afin d’expliquer les théories ésotériques donnant à son explication une légitimité (même principe qu’à la publicité ou le fait d’avoir une personne en blouse blanche fait augmenter les ventes).

Exemple : Chromothérapie, magnétothérapie, etc.

5. Il peut citer des textes scientifiques semblant abonder dans son sens, mais sortis de leurs contextes.

6. Il possède la vérité (en fait, ils la possèdent TOUS SANS EXCEPTION)

7. Il refuse les débats contradictoires. Si une personne met en doute son savoir il peut répondre par :

– « Tu n’as pas encore le niveau pour comprendre » ou « Comment oses-tu me contredire? »

– Il peut également changer le sens de la discussion afin de réorienter le cours de la discussion sur un sujet qu’il maîtrise.

8. Il peut créer un système de guérison spirituel de toutes pièces. Par exemple créer un dérivé du Reiki qui lui ressemble quasiment trait pour trait. Faisant ainsi payez des stages afin que l’adepte puisse en obtenir la maîtrise.

9. Il peut faire des voyages astraux et expliquer ce qui ce passe dans d’autres dimensions. Le tout sans preuves (« ce n’est pas l’objet du voyage » ou bien « Je ne le fais pas pour ça »). Il faut le croire sur parole.

10. Il peut faire du Chanelling, c’est-à-dire être en contact avec des entités supérieures (Jésus, Bouddha, ou même des extraterrestres chefs de coalition galactiques). Il sert de guide et là aussi il faut le croire sur parole (même si il y a des contradictions dans les messages).

11. Dès que l’on connait son identité réelle, il efface ses traces. Ceci est surtout vrai sur internet ou toute divulgation de sa véritable identité est proscrite.

12. Il a une connaissance encyclopédique sur son sujet citant plusieurs Maîtres à penser différents (Maîtres qui sont eux aussi sujets à controverse dans la plupart des cas). En aucun cas il ne s’aventure vers un sujet qu’il ne maîtrise pas.

13. Il se revendique antisecte tout en citant des auteurs et des associations pro-sectaire (il ne cite jamais la CCMM, ADFI et la MIVILUDE mais plutôt la CNCS).

14. Il possède généralement plusieurs diplômes de « guérisseur » (Maître de reïki, chromothérapeute, magnétiseur, etc.). S’il n’en a pas, il dit en avoir les connaissances (innés ou acquises).

15. Il ne se revendique pas gourou ou maître spirituel se faisant passer ainsi pour une personne humble.

16. A une très mauvaise image des scientifiques (qui « ne comprennent rien au monde spirituel »)

Si vous rencontrez une personne qui satisfait la majorité des points évoqués ci-dessus, soyez extrêmement vigilant et rester sur vos gardes.

 

Version du 25/12/2012 – Prévention secte

Texte sous licence CC-BY-NC-ND

Paternité – Pas d’utilisation commerciale – pas de modification sans autorisation