Peurs et fantasmes de la fin du monde

La peur de l’an Mil

Pour les historiens contemporains, le sujet ne fait plus débat qu’à la marge : c’est un mythe inventé de toutes pièces et popularisé au XIX e siècle. Depuis Saint-Augustin au V e siècle, l’Église avait rejeté une interprétation trop littérale de l’Apocalypse de Jean qui évoquait un règne de mille ans avant la libération de Satan.

Le passage à l’an 2000

Les années 1999 et 2000 avaient suscité quantité de prophéties de cataclysmes divers… Sans oublier le bug de l’an 2000 qui a fait craindre des pannes informatiques entraînant une série de catastrophes et les prédictions de Paco Rabanne annonçant que la station Mir s’écraserait sur Paris le 11 août 1999…

Le trou noir du CERN

Des chercheurs américains à Hawaï ou une résidente allemande en Suisse ont porté plainte contre le Centre européen de recherche nucléaire : ils craignaient que le collisionneur de particules LHC n’entraîne la formation d’un trou noir capable d’aspirer tout ce qui l’environne. Construit à la frontière franco-suisse, le LHC est entré en service le 10 septembre 2008. Les deux pays sont toujours là.

Source : http://www.dna.fr/religions/2012/10/28/peurs-et-fantasmes