Voir l’aura : ou comment porter à la connaissance des spiritualistes New-age un cours d’anatomie de 4e

Il est extrêmement intéressant de voir comment se propagent de fausses informations via internet. Ces fausses informations peuvent partir d’un site tout ce qu’il y a de normal, ou de Facebook ou là, les idioties se propagent telle une traînée de poudre.

Au hasard de mes recherches, je suis tombé sur cet article particulièrement instructif… que nous allons étudier ensemble.

Christophe Jaming

 

Comment voir l’aura
PORTÉ À VOTRE CONSCIENCE PAR ARCTURIUS,
LE 8 JUIN 2013

Ça c’est sympa de nous le porter à notre conscience… C’est vrai que l’on se sent un peu nœud-nœud quelquefois !

Si vous désires vraiment voir l’aura et apprendre quelque chose à son sujet, je vous suggère d’abord la lecture d’un livre ou deux sur les traitements par la gamme chromatique. Ainsi, vous vous familiariserez avec les significations des diverses couleurs.
En fait, Drunvalo Melchizédek a découvert que nous possédons déjà cette connaissance dans notre subconscient. Il y a très peu de différences dans les différents livres qui traitent de traitements par la couleur.
Les militaires entraînent maintenant certains soldats d’élite à voir les auras.

Première nouvelle ! Par contre on ne sait absolument pas d’où cette personne tire cette information. Surement d’un : »j’ai entendu dire que… je connais quelqu’un qui… ». C’est donc une allégation sans preuve et sans fondement.

Ainsi, ils sont capables de savoir exactement ce que l’ennemi pense et ressent, ce qui s’avère évidemment un avantage majeur en cas de conflit.

Comment commenter une pareil ânerie ? Et encore je pèse mes mots…

Voici leur technique…

Et c’est parti !!!

A cette fin, procurez-vous plusieurs feuilles de papier cartonné en couleur, ainsi qu’une grande feuille de papier cartonnée blanche d’environ 90 centimètres de longueur et 60 centimètres de largeur. Bous allez maintenant être les témoins d’un phénomène de vision qui n’a absolument rein à voir avec l’aura : cependant, nous pouvons apprendre à distinguer l’aura humaine grâce à cette technique.
Posez la grande feuille de papier blanc à plat sur le sol et éclairez-la du dessus, toujours avec une lampe directionnelle de type table à dessin et branchée au préalable sur un rhéostat. Posez maintenant une des feuilles de couleur au milieu du papier blanc. Choisissez d’abord une feuille rouge et fixez là pendant 30 secondes sans cligner des yeux. Une fois ce temps écoulé, continuez à regarder fixement le même endroit, même après avoir brusquement retiré cette feuille et l’avoir placée hors de vue. En moins d’une seconde, la couleur complémentaire apparaîtra devant vos yeux, c’est-à-dire le vert. Ce double sera toujours d’une couleur différente e l’original, mais la forme restera la même.

Ceci s’appelle la persistance rétinienne ! Mais voyons voir comment cela fonctionne :

Persistance rétinienne. (source : http://pignolos.pagesperso-orange.fr/college/4e_en+_illusions.htm)

La rétine est une membrane couverte de millions de cellules sensibles aux couleurs primaires (cônes) et à la luminosité (bâtonnets). Lorsqu’une image s’y forme, elle ne disparaît pas immédiatement, mais reste  » imprimé  » environ un dixième de seconde avant que les cellules de la rétine redeviennent sensibles.

Plus l’image est fixée longtemps, plus elle persistera longtemps ! C’est la persistance rétinienne.

 

Fixe au moins 15 secondes le dessin ci-dessous puis ensuite fixe le point au centre du carré à droite :

Explication : la rétine conserve l’image quelques secondes ; en plus, les cellules qui ont reçu beaucoup de blanc sont pendant quelque temps  » insensibles « . Le fond blanc apparaît gris. Par contre, les cellules correspondantes à la zone noire n’ont pas reçu de lumière, elles sont en  » pleine forme  » et le blanc paraît alors éclatant !

 

Ça marche aussi avec les couleurs ! Fixe le disque rouge 15 secondes et fixe ensuite le point au centre du carré …

 

C’est grâce à la persistance rétinienne que nous voyons des objets ou des personnes en mouvement au cinéma ou sur une télévision. Les images projetées sont pourtant fixes, mais elles défilent très vite (24-25 images par seconde !) : avant qu’une image  » disparaisse  » de notre rétine, la suivante arrive !

 

Voilà, vous avez l’explication (niveau 4e collège) du fonctionnement de la persistance rétinienne… que certain appelle l’aura (mais ça, c’est surement parce-qu’il s’étaient endormis en cours !). 

 Mais continuons sur cet article passionnant.

Cette image fantôme apparaîtra donc devant vos yeux, toute reluisante et transparente, et il vous semblera même qu’elle flotte au-dessus de la surface du papier blanc. Si vous répétez la même expérience avec quatre ou cinq feuilles de couleurs différentes les unes après les autres, cela ne prendra quelques minutes avant que vous développiez une certaine capacité de percevoir ce type d’image en couleur – reluisante, transparente et flottant dans l’espace. En fait, ces couleurs sont comme le champ aurique, sauf qu’elles sont idéales, car peu de gens ont une aura dont les couleurs sont si nettes et si claires.

Toute personne sur cette planète est « victime » de la persistance rétinienne, car cela fait partie de notre anatomie oculaire. J’utilise le mot victime car, cela nous joue parfois des tours surtout lorsque l’on croise, de nuit, un véhicule pleins feux au volant d’un véhicule. Mais cela n’a aucun rapport avec le « champ aurique » qui lui, n’a aucune existence scientifique… par contre c’est un très jolie mot (et ça fait rêver vous ne trouvez-pas ?)

Pour la deuxième partie de l’entraînement, vous aurez besoin d’un partenaire et tous les deux devrez (de préférence) porter des vêtements blancs, car c’est le meilleur moyen de voir les couleurs de l’aura. Les vêtements eux-mêmes ne bloquent certainement pas l’aura, mais leur couleur (autre que le blanc) la rend difficile à percevoir. Demandez à votre partenaire de rester debout devant un écran de projection blanc ou, à la rigueur, un mur blanc (s’il y en a un dans votre environnement immédiat).
Prenez ensuite la lampe équipée du rhéostat et réglez-la pour obtenir une illumination maximale, tout en dirigeant le faisceau sur votre partenaire. Prenez maintenant une feuille de couleur et demandez qu’il la tienne à environ trois centimètres devant lui, et à hauteur de poitrine. Comme auparavant, concentrez-vous sur le papier en couleur, fixez votre regard sur lui sans battre les paupières, et comptez mentalement jusqu’à trente. Demandez à votre partenaire de retirer rapidement la feuille de papier et de la mettre hors de vue. Vous verrez alors la couleur complémentaire, comme si elle flottait dans l’espace tout autour de la personne debout devant vous.

Et ceci s’appelle toujours la persistance rétinienne sauf que l »expérimentateur’ a troqué sa feuille blanche contre des vêtements blancs. Mais le principe reste strictement le même.

Cela fait, vous pouvez demander au sujet de placer la feuille de couleur derrière sa tête ou ses épaules. Répétez le même processus quatre ou cinq fois, jusqu’à ce que vous soyez habitués à voir les couleurs dans l’espace tout autour de son corps. Ensuite, retirez le papier de couleur de sa main et continuez à observer le sujet en tournant très lentement le rhéostat de manière à avoir de moins en moins de lumière. A partir d’un certain point, le corps de votre partenaire devient très sombre et un moment magique survient bientôt, car d’un seul coup, toutes les couleurs de l’aura apparaissent devant vos yeux. Vous saurez qu’il s’agit bien de toutes les couleurs de l’aura, et pas seulement des couleurs complémentaires déjà vues, puisque vous verrez alors toute une variété de couleurs changeantes. Tout ce à quoi la personne pense et ou ce qu’elle ressent sur le moment sont immédiatement projetés sous forme de couleurs dans l’aura. […]

Bref, avec ce genre de technique, vous pourrez voir l’aura de votre grille-pain, votre machine à laver ou mieux encore, de votre éponge !

Avec un peu d’esprit critique et de recherche, on peut très facilement voir les inepties que ce genre de site raconte… et elles sont malheureusement nombreuses et ne sont pas prêtes d’arrêter de se propager sur internet.

Alors pour éviter de tomber dans ces pièges il n’y a qu’une solution : DOUTER

Christophe Jaming

Derive sectaire