Dounia Bouzar créé un centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam

 

Par H. Soutra

Publié le 21/02/2014

Selon le quotidien La Croix, la chercheuse et écrivaine Dounia Bouzar va lancer le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam (CPDSI). Destinée à aider les familles dont un enfant est attiré par l’islam radical, cette association entend fédérer travailleurs sociaux et spécialistes des dérives sectaires.

Anthropologue de formation puis chargée d’études sur la laïcité à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et membre de l’Observatoire de la laïcité, Dounia Bouzar est « convaincue d’être face à un phénomène similaire à celui des sectes » précise le quotidien catholique La Croix dans son édition du jeudi 20 février.

C’est ce qui a motivé cette ancienne éducatrice spécialisée, de confession musulmane, à fédérer « travailleurs sociaux et spécialistes des dérives sectaires pour mieux prévenir les radicalisations » dans le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam (CPDSI) qu’elle va prochainement mettre en place.

Information préventive – Objectif : créer des supports pédagogiques pour « informer et former » sur les manières de repérer un jeune qui bascule, notamment via des conférences, des publications, des ateliers…

Regrettant que rien ne bouge alors que cela fait « des années » qu’elle lance un « cri d’alarme à l’adresse des politiques », elle a décidé de lancer elle-même cette structure de recherche et de prévention sur la radicalisation des jeunes musulmans.

La France ne connaît pas la prévention (…)

Suite de l’article