E.U. – Le monde selon les mormons

SALT LAKE CITY (ÉTATS-UNIS), LE 1er OCTOBRE 2011. La population du pays compte 7 millions de mormons. Comme Mitt Romney, plusieurs milliers d’entre eux se sont<br /><br />
retrouvés dans l’Utah pour la 181e conférence générale de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours.
Ce dimanche, des milliers de mormons espèrent une intervention divine. Un courriel diffusé principalement dans leurs fiefs, en Utah, en Californie, dans le Nevada et le Colorado, incite les fidèles à jeûner pour soutenir Mitt Romney, à trois jours de son débat télévisé face à Barack Obama. « Nous savons que le jeûne et la prière peuvent provoquer des miracles », affirme l’auteur anonyme du mail.

Avec un candidat mormon à la présidentielle, l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours est sous le feu des projecteurs. Opportuniste, elle en profite pour vanter sa vitrine légale, et notamment ce qu’elle appelle : « The world without them » (le monde sans eux). Un monde sans boissons chaudes — café ou thé — et sans alcool. De la viande, mais avec « modération ». Et ni cigarettes ni gros mots. Un monde fondé sur l’entraide, où l’on assigne à chaque famille un visiteur appelé le « home teacher ». Ce « guide à domicile » vient une fois par mois pour « partager un message ».

Anne Golightly, représentante de l’église de Bethesda, à côté de Washington, fait partie de ces messagers : « Je m’assure que tout va bien, que personne n’est malade, que le frigo est bien garni. » A 50 ans, cette consultante, mariée à un mormon, a poussé sa fille et ses neveux à partir en centre de formation. Dès 19 ans pour les garçons, 21 ans pour les filles. Les jeunes hommes sont « encouragés, même si ce n’est pas une obligation », précise-t-elle. Pendant trois mois, ils étudient la religion et se voient attribuer un pays dont ils vont apprendre la langue. Chaque année, ils sont ainsi 30000 à s’envoler pour l’une des 120 contrées. Un des neveux d’Anne Golightly a passé deux ans en Corée, un autre en Inde, le dernier au Zimbabwe. « Ils abandonnent beaucoup en quittant leur foyer. Ils n’ont pas le droit de parler au téléphone à leur famille plus de deux fois par an. Ça leur permet d’être concentrés sur leur mission », explique-t-elle. A l’étranger, les journées sont denses. Lever à 6h30. Vingt minutes d’exercice, puis deux heures d’étude. A 9heures, flanqués d’un compagnon, ils s’en vont vanter, six jours sur sept, les vertus du « Livre de Mormon » jusqu’au soir… où ils n’ont pas le droit de regarder la télé.

A 19 ans, Mitt Romney a fait comme eux, en Gironde, en 1966. Aujourd’hui, il y a près de 60000 mormons en France, 14 millions dans le monde. La moitié est aux Etats-Unis (environ 2% de la population). « C’est une religion qui réussit. L’Eglise croît très vite, a beaucoup d’argent et plein de membres influents », assure LaVarr Webb, un stratège républicain mormon.

Mais elle doit aussi faire face à ses détracteurs, qui raillent ses croyances. Selon les mormons, le paradis se trouve dans le Missouri, Dieu vit sur la planète Kolob et c’est grâce à un ange que Joseph Smith, le fondateur de l’Eglise, a déterré en 1824 des plaques d’or écrites en « égyptien réformé » qui sont devenues « le Livre de Mormon ». Il y a aussi des pratiques insolites : les mormons portent des sous-vêtements sacrés, bouclier contre la tentation. Ils baptisent les non-mormons, comme la mère de Barack Obama, pour leur permettre d’accéder au royaume de Dieu. Et ils ont pratiqué la polygamie. « C’est fini depuis 1889! Ceux qui persévèrent dans cette voie sont excommuniés », rectifie Anne Golightly.

Et même si un électeur sur quatre se déclare hostile à un candidat mormon, elle pense le contraire : « Les électeurs ne s’intéressent pas à la religion du candidat. Kennedy a bien été le premier président catholique. Obama, le premier Afro-Américain. Les Américains aiment casser les stéréotypes », affirme-t-elle. Un ultime vœu mormon avant l’élection.

Le Parisien

Source : http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/le-monde-selon-les-mormons-30-09-2012-2190657.php