E.U. : Mort de Johnny Lewis : Un nouveau scandale lié à la scientologie ?

Dépêche
Samedi 29 Septembre 2012 – 20:34

L’Église de la scientologie continue d’alimenter les pires rumeurs en essayant par ailleurs de limiter la casse. Alors que leur porte-parole officieux Tom Cruise a décidé de se retirer de la scène médiatique pour la promotion de son prochain film, après les rumeurs sur le casting de sa future épouse, la plus hollywoodienne des sectes se retrouve embarquée dans la mort de Johnny Lewis, un acteur américain de 28 ans qui a assassiné une vieille dame et son chat avant de tomber (accidentellement ?) du toit d’un immeuble le 26 septembre. Car pendant que les détails sordides se multiplient sur ce fait divers insolite, le centre de désintoxication Narcocon rattaché à la scientologie a pris soin d’effacer toute trace du comédien de ses nombreux sites, laissant supposer le pire.

Mort de Johnny Lewis : Un nouveau scandale lié à la scientologie ?
Articles similaires
Le rapport entre Johnny Lewis et la scientologie n’est pas un mystère, le père de l’acteur ayant même coécrit un film sur la dianétique avec Ron Hubbard dans les années 80 avant de fonder une clinique qui se propose de conseiller les âmes perdues. Repris par tous les médias, le lien entre la secte très controversée et ce fait divers sordide a néanmoins été calmé par l’Église qui a expliqué que Johnny Lewis n’était plus actif dans la communauté scientologue depuis des années, après une escale dans leur centre de désintoxication Narcoon en 2004. Une déclaration qui a pris une tournure inquiétante lorsqu’un cliché de Johnny Lewis a disparu de web sans raison, après avoir été utilisé comme pour promouvoir le centre de désintoxication.

C’est un membre du forum WhyWeProtest, rassemblement de personnes qui s’élèvent contre la secte, qui a remarqué la disparition de la photo où Johnny Lewis serrait la main d’un homme à une réunion Narnocon. Le site TMZ a néanmoins retrouvé le cliché, illustrant une époque où l’acteur de 20 ans essayait de se sortir d’une spirale destructrice.

Très controversé, le centre Narnocon administre de hautes quantités de vitamines et des séances de sauna pour soigner ses patients, loin de méthodes communément utilisées pour la dépendance à l’alcool et aux drogues. Les résultats de l’autopsie ne seront pas révélés avant deux semaines au moins mais il semble clair que Johnny Lewis était sous l’emprise de drogues lorsqu’il est « tombé » du toit de la Villa des Artistes de Los Angeles, après avoir tué une femme de 81 ans et démembré son chat. L’enquête est en cours mais la volonté de la scientologie de ne pas être reliée à l’acteur, qui n’a vraisemblablement pas été bien soigné à la clinique Narnocon, éveille les soupçons.

Le DailyMail a laissé entrevoir le théâtre de ces événements morbides qui se sont déroulés dans la Villa des Artistes, un lieu très connu du quartier de Los Feliz à Los Angeles. Cet hôtel branché a notamment accueilli Thomas Jane, Parker Posey ou encore Matt Bomer parmi d’autres personnalités.

Connu pour son rôle dans la série Sons of Anarchy, Johnny Lewis est aussi apparu dans les films d’horreur Aliens vs. Predator – Requiem (2007) et One Missed Call (2008) ainsi que le film The Runaways (2010) avec Kristen Stewart. La sphère people se souvient de lui comme une ancienne conquête de Katy Perry, que la presse anglo-saxonne annonce très abattue…