E.U. – Team 10 obtient une vidéo ou des Témoins de Jéhovah reconnaissent des abus pédophile

Certaines personnes disent groupe couvert les abus pendant des années

Posté le: 22/07/2013 
Dernière mise à jour: Il ya 1 semaine

SAN DIEGO – Team 10 a obtenu une vidéo que certaines personnes disent aide à prouver les Témoins de Jéhovah couverts jusqu’à la maltraitance des enfants pendant des années. Dans une déposition vidéo prise en 2011 lors d’un procès civil, a admis série pédophile Gonzalo Campos a dit qu’il a abusé de plusieurs enfants dans son San Diego congrégation du début des années 1980 jusqu’au milieu des années 90. « Je l’ai abuser de lui », a déclaré Campos dans la vidéo. «J’ai touché ses parties intimes. »Ses aveux sur-caméra et une valeur de règlement confidentielles millions, devront peut-être être suffisant pour ses victimes. Les Témoins de Jéhovah jamais dit à la police au sujet de Campos, qui était un ancien de l’église. Il n’a jamais été accusé d’un crime et il pourrait ne jamais voir l’intérieur d’une cellule de prison. Il a fui le pays et il est maintenant au Mexique. Il a également fait toujours partie des Témoins de Jéhovah. Un avocat des questions Campos sur la vidéo, «Étiez-vous autorisé à continuer d’accorder étude de la Bible aux enfants après avoir tenté de toucher (la victime) inappropriée? » « Oui », a déclaré Campos. Irwin Zalkin représente les sept victimes qui se sont manifestés. « Il est un pédophile récidiviste », a déclaré Zalkin. «C’est une question de responsabilité. C’est une question de prise de responsabilité. C’est une question de protection des enfants. Il s’agit de changer la façon dont ils fonctionnent. » Zalkin revendique la maltraitance des enfants se poursuit à l’intérieur de la communauté des Témoins de Jéhovah. Il affirme chefs religieux, connus sous le nom des aînés, et le siège de Jéhovah Témoin, connu sous le nom The Watchtower, traiter la maltraitance des enfants comme un péché au lieu d’un crime. « Les anciens sont informés qu’ils sont à signaler que la chaîne à La Tour de Garde, avant ou non aux autorités « , a déclaré Zalkin. «C’est la Watchtower qui décidera de ce qui se passe. » équipe 10 a trouvé The Watchtower a envoyé à chaque congrégation et ses anciens plusieurs mémos confidentiels sur la façon de traiter la maltraitance des enfants à partir de 1989. Cette note originale avertit de «veiller à ne pas divulguer des informations sur questions personnelles, citant l’Écriture qui dit qu’il ya «un temps pour se taire. » Un autre mémo partir d’Octobre 2012 expose la politique de l’église actuelle. Elle raconte les aînés à «appeler le service juridique» et «communiquer avec votre … Overseer ». Il dit: «aînés affectueux devraient prendre des mesures pour protéger les enfants, surtout quand … celui qui a abusé sexuellement d’un enfant … ne sera autorisé à rester membre … » Jim McCabe est l’avocat des Témoins de Jéhovah. Il a expliqué comment l’église gère maintenant les allégations d’abus. « Aujourd’hui, chaque fois qu’il ya une allégation de violence envers les enfants et une congrégation locale entend parler qu’ils appellent siège et obtenir des instructions», a dit McCabe. Équipe 10 a appris Campos est toujours membre de l’église des Témoins de Jéhovah comme il vit au Mexique, mais McCabe dit qu’il n’est pas autorisé à détenir une position de leadership.Équipe 10 également appris Campos est l’une des milliers d’agresseurs présumés des Témoins de Jéhovah connaissent. Une base de données détaillant plus de 23.000 allégations de mauvais traitements a été découvert en siège et de l’église révélé au public en 2002. Quand l’équipe 10 a demandé McCabe si l’église signale toujours des allégations d’abus à la police, il a répondu que non.« Selon la loi biblique un homme ne peut être condamné sur le témoignage de deux témoins ou plus», McCabe dit. McCabe est un Témoin de Jéhovah et aîné de son église de La Jolla. Il a dit que les Témoins de Jéhovah ont toujours fait état ​​d’allégations d’abus à la police lorsque requis par la loi. Elle est entrée en vigueur en Californie en 1997. « Notre problème est qu’il ya des hommes mauvais qui se glissent dans les organisations», a dit McCabe. «Ils se sont faufilés dans notre organisation, ils se sont faufilés dans d’autres organisations. » équipe 10 a demandé si Zalkin croit qu’il est largement connu qu’il ya des problèmes d’abus sexuels au sein des Témoins de Jéhovah. « Non, non et il doit être porté à l’attention du public», Zalkin dit. «Ils ont été exploités dans le secret et à volonté pendant des décennies. » « Nous souhaitons que nous pourrions défaire ce qui a été fait, mais il ne peut être », a déclaré M. McCabe. Zalkin a dit qu’il envisage de déposer plus de procès contre les Témoins de Jéhovah bientôt.

Source : abcten news – Traduction Google