Fribourg: Deux députés UDC interpellent le Conseil d’Etat sur la scientologie

Du prosélytisme qui dérange

Fribourg, 22 août 2012 (Apic) L’ouverture d’une libraire scientologue en ville de Fribourg, fin juin 2012, et la distribution de tracts inquiètent. Les députés UDC Nicolas Kolly et Stéphane Peiry ont invité le Conseil d’Etat à se prononcer sur la scientologie, lors de la séance du 21 août.

L’enseigne du centre de l’Eglise de Scientologie à Londres (Photo:www.geograph.org.uk)

Cinq questions préoccupent les députés UDC: le statut de la scientologie, sa dangerosité pour la population, son développement dans le canton, les moyens de prémunir la population contre ses comportements prosélytes, de combattre les institutions à caractères sectaire et de prévenir leur apparitions. L’argumentaire des deux élus est le suivant: « La relation Eglise / Etat étant du ressort des cantons », selon la Constitution fédérale suisse, le Conseil d’Etat doit se prononcer sur ces questions. Il a deux mois pour le faire.

Nicolas Kolly et Stéphane Peiry rappellent que la scientologie est assimilée à une secte par la Confédération. Selon un rapport du Département fédéral de justice et police de juillet 1998, elle présente « des traits idéologiques analogues à ceux des systèmes totalitaires ». Dans de nombreux cas, « des membres pourraient se trouver […] dans une situation de contrainte psychologique », rapporte le compte-rendu de la chancellerie d’Etat de Fribourg du 20 août. (apic/com/ggc)

Source : http://www.kipa-apic.ch/index.php?pw=&na=0,0,0,0,f&ki=234614