« Going Clear »: révélations sur les acteurs stars de la scientologie

Par Hermance Murgue publié le

Présenté au festival de Sundance, le documentaire Going Clear: Scientology, Hollywood and the Prison of Belief évoque les coulisses de la secte. Son réalisateur, Alex Gibney, fait également des révélations accablantes sur certaines recrues célèbres de l’organisation.

"Going Clear": révélations sur les acteurs stars de la scientologie

L’acteur américain Tom Cruise est converti à la scientologie depuis 1987.

REUTERS

Le sujet est hautement sensible. Mais pas de quoi faire peur à Alex Gibney. Pour son dernier documentaire, le réalisateur américain, connu notamment pour ses enquêtes sur Lance Armstrong ou l’organisation WikiLeaks, s’est intéressé de près à l’Eglise de scientologie et à son gourou David Miscavige. Son film a été projeté dimanche, pour la première fois, au festival du cinéma indépendant de Sundance qui se tient en ce moment dans l’Utah, aux Etats-Unis. Going Clear: Scientology, Hollywood and the Prison of Belief s’inspire du best-seller du même nom publié, en 2013, par le journaliste américain Lawrence Wright.

Si la diffusion du documentaire s’est terminée par une longue standing ovation, il fait également beaucoup parler. Alex Gibney évoquant principalement les difficultés pour enquêter mais surtout les pressions subies par les services juridiques de l’organisation durant toute la durée du tournage. Il faut dire que rien n’a échappé à l’oeil et à l’oreille du réalisateur. Hormis les coulisses et les pratiques de la secte, il révèle aussi de nombreux détails troublants, parfois accablants, sur plusieurs stars d’Hollywood, membres de l’organisation.

Des téléphones piratés

Tom Cruise est le premier visé par le film d’Alex Gibney. Converti à l’Eglise de scientologie depuis 1987, l’acteur américain de 52 ans en est l’un des membres les plus célèbres. Selon le documentaire, l’organisation controversée aurait joué un rôle prépondérant dans son divorce avec l’actrice australienne Nicole Kidman, rapporte The Hollywood Reporter. Pour avancer ces propos, Alex Gibney s’est notamment appuyé sur le témoignage d’un ancien « cadre » de la secte, Mark Rathbun. « Je devais faciliter la séparation avec Nicole Kidman », avoue-t-il. D’après lui, le numéro un de l’organisation, David Miscavige, voyait d’un très mauvais oeil cette union, ne supportant pas « la prise de distance » de l’acteur avec l’Eglise.

L’organisation aurait donc usé de plusieurs stratagèmes pour briser le mariage des deux vedettes. A la demande de Tom Cruise, elle aurait embauché un détective privé pour analyser les téléphones portables de Nicolas Kidman. Et ce n’est pas tout. L’Eglise de scientologie souhaitait aussi « rééduquer » les enfants du couple, Connor and Isabella, d’après Mark Rathbun dont les déclarations sont relayées par le Daily Beast. Objectif: que Tom Cruise puisse obtenir leur garde une fois le divorce prononcé.

Des menaces en cas de départ(…)

Suite de l’article