Grigori Petrovitch Grabovoi – Dieu

 

ФОТО

 

Nom : Grigori Petrovitch Gabovoi

Alias :  Dieu

Nom du groupe : N/A

Doctrine : Grigori Petrovitch est un scientifique, clairvoyant, chef de parti politique. Il ausculte les avions par voyance et les répare en plein vol. Il tire d’affaire des malades condamnés par la médecine officielle. Pour lui, la mort n’est pas un phénomène naturel. Il prône la vie éternelle et déclenche le phénomène de résurrection à vaste échelle. Le passage par la réincarnation, dit-il, a fait son temps.

Il propose des technologies bio informatives de restauration du corps par concentration sur des combinaisons nombrées. A chaque dysfonctionnement cellulaire, il fait correspondre un ensemble particulier de chiffres. Dans une démarche résolument unitaire, il indique comment obtenir la Norme de la santé par des concentrations sur des séries de 12 chiffres disposés en trigrammes. Grabovoï associe le travail de guérison individuel à celui du salut de tous. « Si tu veux que l’Univers te vienne en aide, pense d’abord à lui venir en aide». Ce n’est pas sans rappeler un certain Docteur Len (Ho’Oponopono) qui guérissait les malades criminels en soignant en lui même la partie de sa conscience qui avait attiré (crée) le problème initial.

Source : http://www.sante-info-russie.com/editorial.htm

Prétend être : Dieu

Antécédent judiciaire :

Le Figaro – 27 septembre 2005 – (1/5 de page)Des mères de Beslan, dont les enfants ont péri dans la prise d’otages de leur école en Ossétie du Nord, ont été victime d’une secte. Le Comité dont elles font partie affirme qu’il s’agit d’une « provocation » des « services spéciaux » pour les discréditer. Selon la presse russe, le gourou de cette secte aurait appartenu aux services de sécurité de l’ancien président Boris Eltsine.
Grigori Petrovitch Grabovoï, âgé de 42 ans, s’est proclamé Dieu en juin 2004. Il prédit qu’il deviendra président de Russie en 2008 et a fondé pour cela un parti politique (le DRUGG). « Pour l’essentiel, son message consiste à promettre la résurrection des morts. Et à terme, la vie éternelle pour les vivants. »Le scandale a éclaté parce qu’une dizaine de femmes du Comité des mères de Beslan sont devenues adeptes de la secte. « Pour les uns, les « mères » de Beslan sont victimes d’un charlatan qui profite de leur détresse. Pour les autres, l’opération a été montée par les services spéciaux dans le but de discréditer le Comité qui depuis un an se bat pour faire éclater la vérité sur la prise d’otages du 1er septembre 2004. »Grigori Petrovitch Grabovoï n’est qu’un parmi des dizaines d’illuminées et autres voyants qui opèrent en Russie. Selon ses partisans, ce vendeur de cure de jouvence, de méditation et de talisman, a réussi à maintenir « en orbite un Spoutnik. Il détiendrait aussi le pouvoir de prévenir des avaries dans les centrales nucléaires. »
Quatre des mères devenues adeptes disent ne pas avoir été convaincues par le gourou, la plupart des autres se taisent. A Beslan, que cette affaire a mis en ébullition, il est envisagé de dissoudre le Comité pour fonder une autre organisation : « La voix de Beslan ». « Nombre de « mères » sont persuadées qu’on leur a tendu un piège. « Désormais, témoigne l’une d’elles, quoique nous disions, nous allons passer pour des folles. C’était le but recherché. » »

 

Le lundi 07 juillet 2008  – Agence France-PresseMoscouUn tribunal de Moscou a condamné lundi à 11 ans de prison un gourou russe, Grigori Grabovoï, qui avait rencontré des familles de victimes de la prise d’otages de Beslan et avait promis de « ressusciter » leurs enfants, a rapporté l’agence Interfax.Grigori Grabovoï a également été condamné à une amende équivalente à 43 000 dollars, selon la même source.Selon le verdict du tribunal Taganski de Moscou, Grigori Grabovoï « a utilisé des méthodes de pression psychologique » pour escroquer quelque 1700 dollars à ses victimes pour ses prétendus services de résurrection.Grigori Grabovoï avait proposé aux membres du Comité des mères de Beslan de « ressusciter » leurs proches disparus dans la prise d’otages de l’école n°1, en Ossétie du Nord, du 1er au 3 septembre 2004, qui avait fait 331 morts (dont 186 enfants), sans compter 31 membres du commando pro-tchétchène tués.

Pourtant, les avocats de Grabovoï ont plaidé son innocence, en affirmant que les adeptes de sa secte ne devaient payer que les séminaires organisés par le gourou, et pas la résurrection.

Certains des adeptes se sont réunis lundi près du bâtiment du tribunal pour réconforter leur gourou.

« C’est une personne qui a des forces surnaturelles, il a été envoyé sur Terre pour sauver les gens », a dit une femme âgée, dans des déclarations diffusés sur la chaîne de télévision russe NTV, qui n’a pas donné son nom.

Un avocat de Grabovoï, Viatcheslav Makarov, a indiqué à l’agence Interfax qu’il allait faire appel de la décision du tribunal en la qualifiant d’« absolument illégale et basée sur des preuves qui n’étaient pas objectives ».

 

 

Le Comité des mères de Beslan a dénoncé lundi dans une lettre au Parquet une « provocation » des « services spéciaux » visant à le « discréditer » après la diffusion par les télévisions russes d’images montrant certains de leurs membres à une réunion d’une secte.

« Ce voyage est une provocation dont le but est de nous discréditer », écrivent les signataires dans une lettre ouverte où elles demandent au Parquet général de prendre les « mesures légales nécessaires concernant les activités criminelles du charlatan Grigori Grabovoï ».

Le Comité fait référence à la présence la semaine dernière à un rassemblement de la secte de Grigori Grabovoï, dans un hôtel de Moscou, de trois membres du Comité des mères de Beslan, dont sa présidente Soussana Doudieva.

Les images de ce rassemblement avaient été largement diffusées par les télévisions publiquesrusses, de coutume plutôt avares de commentaires sur le Comité.

Selon Marina Pak, du Comité des mères, le voyage de ces femmes à Moscou était « privé ».

Selon les médias russes, Grigori Grabovoï avait proposé aux membres du Comité de « ressusciter »leurs proches disparus dans la prise d’otages de l’école de Beslan en septembre 2004.

Ella Kessaïeva, chef de la file de la tendance « dure » au sein du Comité, s’est « étonnée » dans le journal Novye Izvestia de ce que les trois mères à s’être rendues au congrès de la secte soient justement celles qui ont été reçues début septembre par le président Vladimir Poutine.

Selon le quotidien Izvestia, Grigori Grabovoï « coopérait activement » avec le service de sécurité du président Boris Elstine dans les années 90.

Les mères des victimes de la prise d’otages de l’école N°1 de Beslan (Caucase russe) dénoncent depuis des mois les insuffisances de l’enquête officielle et le manque de transparence sur les responsabilités des personnes ayant géré la crise.

La prise d’otages dans cette école d’Ossétie du Nord, du 1er au 3 septembre 2004, avait fait 331 morts (dont 186 enfants), sans compter 31 membres du commando pro-tchétchène tués. BESLAN (Russie), 26 sept 2005 (AFP)

_____________________________________________________________

Précédent groupe : Aucun

Lien internet :

  1. http://www.grigori-grabovoi.ru/index2.htm
  2. http://www.ggrig.com

Note :

Voici comment fonctionne la résurrection des morts :

PROCÉDURE DE RÉSURRECTION D’UNE PERSONNE VENANT DE MOURIR
Cette procédure est tirée du témoignage d’une personne ayant assisté un premier janvier à la mort de son hôte une femme de 74 ans.
·    Commencez par placer le code 14111963 dont les chiffres sont argentés dans une sphère de 10 cm de diamètre. Compressez jusqu’à 2cm et placez dans le coeur de la personnes à ressusciter.·    Sur un bandeau d’or placez les mêmes chiffres dans le cerveau.·    Au dessus de l’épaule droite une sphère argentée d’un diamètre équivalent à celui de la tête.Maintenez cette sphère dans laquelle vous avez placé le code argenté 2145432 tout au long du travail.·    Se forment autour de cette sphère des chiffres blanc argentés 0123456789. Ils commencent à se mouvoir suivant le sens des aiguilles d’une montre, tout en s’élongant.·    Introduire le code 2145432 dans la sphère blanc argenté et dans le plexus solaire.·    Introduire les codes de tous les systèmes vitaux : cardiaque, respiratoire…·    Rétablissement des fonctions de la tête, du cou, du torax, des bras, des jambes, et introduction du code en chiffres blanc argenté 0123456789…·    Introduction de la personne dans une sphère blanc argentée de 5 mètres et introduction du code 2145432 . Éclairez en permanence cette sphère.·    Introduction à la verticale du code 214543 le long de la colonne verticale, à l’horizontale sur les bras de droite à gauche et de l’épaule droite au dessus de la tête puis vers l’épaule gauche.·    Effacez le point de sortie de la vie et représentez vous le fil de la vie de manière ininterrompue.·    Travaillez en permanence dans le flux rose de l’Amour. Adressez l’amour à tous y compris à la mort.·    Autour de la taille de la personne introduisez une bouée de sauvetage dans la quelle vous introduisez la cellule éternellement vivante du Créateur, dans le coeur, le cerveau et le code 2145432 et le code 14111963 (date de naissance de GP. Grabovoï).·    Introduisez un cube à extrémité conique dans les artères pour donner du tonus.·    Tout cela s’effectue étape par étape en maintenant la constance du travail.Du récit dont est extrait ce témoignage il apparait que la personne revient dans son corps au bout de 30 minutes, mais que le travail a continué pendant 3 heures. Il y eu des convulsions et des vomissements puis la respiration a démarré. La première question de la ressuscitée à été : «Ou suis je? Qu’est ce qui m’est arrivé ?»Source http://edinenie.borda.ru/?1-2-0-00000010-000-0-0

Il faut noter qu’il n’y a aucunes preuves de ses « miracles » ni même de ses relation avec l’ONU ou l’UNESCO (il n’y a que des témoignages très…obscur). Il existe actuellement des stages pour apprendre les « techniques » de Grabovoï dont le prix est de 250€ pour 2 jours. Vous apprendrez la résurrection des morts et… la multiplication des euros pour la personne qui pratique ces stages ! Un bon business très lucratif par les temps qui court.

 

Mise à jour du 26/04/2016

G.G. met en vente une machine permettant de développer ses dons : Le prk-1u

Son prix, défiant toute concurrence, est de 9700€ ! Prix proposé au séminaire du 22 au 24/04/2016 en Suisse effectué par son nouveau représentant officiel le Dr Konev.

____________________________________

La fiche suivante est de source psiram france

Grigori Grabovoi

Titre sans valeur de Grand Doctor of Philosophy
Titre décerné par le Moulin à diplômes « World Distributed University » (WDU)

Grigori Grabovoi (en russe Григо́рий Петро́вич Грабово́й, ou autres écritures Grigorij Petrovich Grabovoï, Grigory Petrowitsch Grabowoj, né en 1963 dans le Kazakstan) est un guérisseur russe, inventeur d’une méthode thérapeutique pseudo-médicale « Guérir avec des séries de chiffres », aussi appelée « Méthode russe ». Grabovoi a fait à ses clients la promesse de régénérer leurs organes, mais aussi de ressuciter des morts. A cause de cette escroquerie, Grabovoï a été condamné à plusieurs années de prison.

En Russie, GrabovoÏ a été soutenu par son « Mouvement pour l’Extension de l’enseignement de Grigori Grabovoï » (DRUGG), qui à un moment tendait vers le statut de parti politique. Grabovoï voulait même se porter candidat à la Présidence. Un jury d’examen interacadémique de l’organisation opaque moscovite « International Interacademic Union » (IIU)[1] lui a décerné, en juillet 1999, l’attestation sans valeur de titre de « professeur ». Également sans valeur un titre de Dr (Grand Doctor of Philosophy) revendiqué par lui et décerné par un « World Distributed University » (WDU) du Dr Eduard Evreinov, de nationalité russe, qui vit en Belgique[2].

Grabovoi a aussi trouvé une attention non-critique dans le magazine ésotérique Raum & Zeit[3], chez l’Association de l’énergie libre[4] Binnotec[5] (nov. 2010), chez Alpenparlament.TV[6] de Martin Frischknecht[7] tout comme dans le blog d’extrème-droite d’Ernst Köwing[8] (« homme de miel »).

Courte biographie

Selon ses propres indications, Grabovoï est né le 14 novembre 1963 dans le village de Bogara dans la circonscription de Kirov dans le Kazakstan. Il aurait étudié la mécanique jusqu’en 1986. Ensuite, il aurait travaillé dans un bureau d’études secret à Tachkent (Ouzbékistan) dans lequel auraient été développés des vaisseaux spaciaux.

Activités en tant que guérisseur spirituel et ressuciteur de morts

Avant d’être connu par le public en Europe de l’Ouest, Grabovoï s’était déjà fait un nom en Russie. « Il porte le même prénom que Raspoutine, dépasse de loin en impudence le guérisseur de la dernière famille impériale. » Pouvait-on lire en 2006 dans le journal Tagesspiegel[9]. Sa personne a été considérée comme un exemple de la mesure dans laquelle des élements irrationnels se répandent actuellement dans la Russie[10]. L’interdépendance du contenu de la foi et d’éléments pseudo-scientifiques est typique de la situation en Russie. La chaîne publique russe RTR a cautionné la doctrine du salut de Grabovoi et a laissé la parole à des gens qui ont affirmé que, grâce à Grabovoï, des membres de la famille déjà décédés seraient maintenant de nouveau vivants. Toutefois, il n’était pas possible de les contacter, car ils séjourneraient tout simplement « à l’étranger ». La plupart des non-morts, prêche Grabovoï, ne veulent revenir que lorsque les conditions de la Russie se seront améliorées. Presque chaque ésotériste russe allègue que son savoir aurait été vérifié par une institution à consonance scientifique (un exemple pour de telles organisations est la « Russische Akademie der Naturwissenschaften » RANS[11], ou en français : Académie Russe des Sciences Naturelles, qui a été crée en 1990. Grigorij Grabowoj aussi exhibe de tels « diplômes », y compris la preuve de son affiliation à la RANS, ainsi que des confirmations de festivals ou des preuves de marques déposées[12]. Les inscriptions GRABOVOI et GRIGORI GRABOVOI sont en Allemagne, depuis 2010, des marques verbales enregistrées de Grabovoi.

Guérir avec des séries de chiffres

L’invention de Grabovoï, relativement populaire aussi dans les pays occidentaux, passe pour être en mesure de guérir une maladie en se concentrant sur certaines séries de chiffres. Avec l’utilisation des chiffres, un « contrôle de notre réalité environnante » serait possible, qui ne se limiterait pas à la santé.

Quelques exemples de codes chiffrés :

  • Cancer du sein: 5432189
  • Cancer de la peau : 8148957
  • Sclérose en plaques: 51843218
  • Protection contre les maladies viruelle (sic) : 7794218
  • Myopie : 548132198
  • Hypermétropie : 5189988
  • Hypertension : 8145432
  • Obésité: 4812412
  • Empoisonnement : 4165412
  • Maladies inconnues : 1884321
  • Les fractures dentaires : 814454251
  • Normalisation des problèmes budgétaires : 137142133914
  • Normalisation des Situtation financière : 71427321893
  • Protection contre les attaques terroristes – les bombes : 718914391
  • Protection contre le terrorisme – gaz toxiques : 99817
  • Transformation de la négativité en quelque chose de positif : 1888948

D’autres nombres sont cités sur la page de discussion de cet article. La méthode est parfois aussi appelée « traitement de l’information ». On trouve aussi des variantes dans lesquelles l’utilisateur ne se concentre pas sur le nombre correspondant mais doit l’écrire sur la partie malade du corps. Dans la « Pulsion de guérison », une invention de la Heilpraktiker bavaroise Silke Hess inspirée par Grabovoï, les « codes magiques » jouent un rôle et seraient à employer « avec un sourire et une bonne posture corporelle ». L’auteure Petra Neumayer[13] a recours explicitement à Grabovois pour son concept de « guérison avec des chiffres » pour lequel, depuis 2011, elle fait de la publicité avec un livre éponyme.

Régénération d’organes

Grabovoi promet aussi des « régénérations d’organe » miraculeuses vu qu’une « information » sur des organes sains ont été enregistrés dans un « champ informatif » de l’homme. La connaissance de ces données est suffisante pour faire repousser l’organe manquant ou défaillant à cause de la maladie.

Grabovoï et la prise d’otages de Beslan

Grabovoi s’est fait connaître internationalement en promettant aux parents d’enfants qui ont été tués lors de la prise d’otages de Beslan dans le Caucase en 2004, de ramener leurs enfants à la vie pour une somme de 1.000 euros[14]. En 2006, il a été arrêté et en 2008 a été condamné en raison de cette situation et autres fraudes à 11 ans de prison. En 2009, un tribunal de Moscou a réduit sa peine à huit ans et a également réduit son amende initiale de 1 million de roubles à un quart de la somme initiale[15][16]. Entretemps, Grabovoi a été libéré pour bonne conduite après ses quatre premières années de prison.

L’escroquerie sur les pseudo-ressucitations a été révélée lorsque le journaliste Vladimir Worsobin (« Komsomolskaïa Pravda ») a présenté une photo de son beau-frère soi-disant défunt à Grabovoi. Pour € 1300, Grabovoi devait faire revivre ce beau-frère soi-disant défunt, et a annoncé que le défunt aurait « ressuscité » et se serait caché au sud de Saint-Pétersbourg. Worsobin, qui n’a pas de beau-frère, a décrit le cas dans un reportage et déposé plainte pour escroquerie. A la suite de quoi, Grabovoi a été arrêté en 2006.

Clairvoyance de crash d’avions

Une autre « capacité » miraculeuse qu’Grabovoi s’auto-attribue est la capacité de détecter à l’avance par clairvoyance les carences des avions du gouvernement dûes au vieillissement de la flotte aérienne. A partir de là, il prétend avoir été « consulté » avant certains vols. Selon ses propres dires, le « directeur de l’Administration de l’aviation civile de l’Ouzbékistan », Ganij Masitowitsch Rafikov, lui aurait procuré le poste d’« inspecteur pour la sécurité des vols – expert pour ausculter extra-sensoriellement l’état technique des avions par clairvoyance ». Grabovoï aurait aussi testé « mentalement » le caractère approprié de l’avion de service de Boris Eltsine. Un « module cristallin » de son invention (datant de 1999) permettrait d’éviter les tremblements de terre et catastrophes industrielles, tout autant que le cancer et le sida… et aussi de réduire de moitié la force de l’explosion des bombes atomiques. Plusieurs cristaux ensemble seraient capables d’annuler complètement une explosion.

Séminaires

Dans de nombreuses régions russes ont lieu des « séminaires de résurrection » dont le prix serait de 2.000 roubles. Les séances individuelles coûteraient environ 1200 euros. Les méthodes de Grabovoï sont également propagées dans les pays de langue allemande au moyen de séminaires et de formations. Ainsi, il y a des séminaires traitant de « la doctrine du salut et du développement harmonieux » et des séminaires traitant de sa méthode de guérison avec des séries de chiffres. En Allemagne, on mentionnera avant tout le Centre SVET d’Hambourg[17] dirigé par Sergey Eletskiy, Dmitri et Svetlana Smirnova Rogov. On trouve aussi d’autres formateurs qui se disent agrées par le Centre SVET et proposent des cours de la « Méthode russe de guérison ». En Autriche, à Innerschwand, la société « GELA Gesundheit und Energie für Leben » (GELA Santé et Energie pour la vie) diffuse les « enseignements » de Grabovoï.

Parmi les «étudiants» de Grabovoï, on trouve Nadezhda Koroleva et son mari Vadim Korolev, ainsi qu’Igor Witaljewitch Arepjev[18] et Arkady N. Petrov[19].

Citation

« Moi, Grigori Petrowitch Grabovoï, né le 14 novembre 1964 au village de Bogara, dans le district de Kirov, dans la région de Tchimkent, dans le Kazakstan, déclare, que moi, Grigori Grabovoï, suis la deuxième incarnation de Jésus Christ sur Terre. »

Article de Psiram dans d’autres langues

Références

  1.  [http://www.psiram.com/ge/index.php/International_Interacademic_Union Article-Psiram allemand « International Interacademic Union »
  2.  http://www.lalibre.be/economie/actualite/la-genereuse-academie-europeenne-51b8982be4b0de6db9b175c2
  3.  Alexander Teetz: Neue Methode lässt Organe nachwachsen. Raum und Zeit 165, Mai/Juni 2010, 10-15
  4.  Article-Psiram allemand « Freie Energies » (énergie libre)
  5.  Article-Psiram allemand Binnotec
  6.  Article-Psiram allemand Alpenparlement
  7.  Article-Psiram allemand Martin Frischkne
  8.  Article-Psiram allemand Ernst Köwing
  9.  http://www.tagesspiegel.de/kultur/den-tod-verbieten/701208.html (allemand)
  10.  Article intitulé « Le deuxième sauveur est remis en liberté » (allemand)
  11.  Article-Psiram allemand « Russische Akademie der Naturwissenschaften »
  12.  http://www.grabovoi.de/diplome.html
  13.  Article-Psiram allemand « Petra Neumayer »
  14.  http://www.aktuell.ru/russland/news/_zweiter_heiland_grabowoj_kommt_aus_der_haft_frei_26980.html (allenand)
  15.  Elf Jahre ins Gefängnis. Süddeutsche.de, 17. Mai 2010 (allemand)
  16.  http://de.rian.ru/russia/20080707/113445125.html (allemand)
  17.  SVET UG (haftungsbeschränkt), Kanalstraße 43, 22085 Hamburg. Geschäftsführender Gesellschafter: Sergey Eletskiy
  18.  Article-Psiram allemand Igor Witaljewitch Arepjev
  19.  Article-Psiram allemand Arcady Petrov