Inde : Un gourou indien mort gelé par ses fidèles

 

Ashutosh Maharaj
Le corps de Ashutosh Maharaj a été conservé dans un congélateur pendant près de six semaines

Les fidèles d’un gourou mort en Inde ont déclaré à la BBC qu’ils ont mis son corps dans un congélateur à le préserver car ils estiment qu’il sera de retour à la vie pour les conduire.

Ashutosh Maharaj a été déclaré mort par les autorités du Pendjab le 29 Janvier après une attaque cardiaque soupçonnée.

Mais, confiant qu’il était simplement dans un état de méditation profonde, ses disciples ont gelé son cadavre.

Il a dirigé le Divya Jyoti Jagrati Sansthan (Mission Eveil Lumière Divine) qui revendique plus de 30 millions d’adeptes.

« Il n’est pas mort. Science médicale ne comprend pas les choses comme la science du yoga. Nous allons attendre et voir. Nous sommes convaincus qu’il va revenir », a déclaré son porte-parole Swami Vishalanand la BBC.

Il a dit que bien que les médecins avaient déclaré Maharaj « cliniquement mort », il était en fait vivant et dans un état de Samadhi, qui est le plan le plus élevé de la méditation.

Le gourou est pensé pour avoir été dans sa soixante-dix.

«L’expérience spirituelle»

Swami Vishalanand dit le gourou avait «souvent indiqué qu’il ne serait pas avec nous pour longtemps, et nous aurions à gérer l’organisation en son absence ».

Il a dit après les médecins le déclarèrent mort, ses fidèles veillaient sur le corps pendant une semaine au centre de la ville de Jalandhar Punjab.

«Le corps ne se décompose pas avant de nous mettre dans le congélateur. C’était une expérience spirituelle. Nous avons pensé que l’embaumement, mais quelqu’un nous a dit que ses chances de relance étaient moins si nous l’avons fait », a déclaré Swami Vishalanand.

«Il nous a assuré qu’il va revenir», un autre dévot, Lakhwinder Singh, a déclaré au journal Indian Express.

La décision de placer le corps dans le congélateur a été contestée devant les tribunaux par un homme, qui prétend être un ancien pilote du gourou, qui ont allégué que ses fidèles n’ont pas été libérant le corps parce qu’ils voulaient une part des propriétés du gourou.

« Le tribunal a rejeté ses arguments après que le gouvernement du Pendjab a dit que l’homme est cliniquement mort et que c’est à ses disciples de décider ce qu’ils veulent faire avec le corps,« Pendjab officiel juridique Reeta Kohli déclaré à l’agence de nouvelles AFP.

Responsable de la police Gurinder Singh Dhillon dit que la police « ne peut pas interférer » maintenant que le tribunal avait rendu sa décision.

Le site du Divya Jyoti Jagrati Sansthan dit qu’il a été créé en 1983 et vise à «réaliser la paix mondiale ». Il prétend avoir 350 succursales dans 15 pays.

En 1993, les dévots d’un gourou de Calcutta Balak Brahmachari refusé d’incinérer son corps pendant près de deux mois, insistant sur le fait qu’il se remettre d’une « transe méditative ».

Finalement, quelque 450 policiers sont entrés dans sa centre religieux à la périphérie de la ville et ont emporté son corps en décomposition pour la crémation dans le visage de vives protestations par les dévots.

Source : BBC inde – Traduction Google