Japon – Deux adeptes d’une secte séquestrés pour conversion forcée

Tokyo – Les contraindre à quitter de force une secte afin de les faire revenir à la « vraie religion » : c’est dans ce but que deux membres de l’église de l’unification au Japon, âgés de 40 ans, ont été enlevés par leurs parents grâce à la complicité d’un ministre évangélique. C’est ce qu’apprend l’Agence Fides de l’organisation Human Rights Without Frontiers , qui rappelle que ces cas d’enlèvements d’adeptes des minorités religieuses en vue d’une « conversion forcée », ne sont pas rares au Japon. Au cours de ces dernières années, de nombreuses familles influencées par des préjudices ont cherché à faire abjurer la foi aux membres de sectes de dérivation chrétienne.
En juillet dernier, le Conseil de l’ONU pour les droits fondamentaux a exprimé sa préoccupation pour « les nouvelles d’enlèvement et de confinement de convertis aux nouveaux mouvements religieux de la part de membres de leurs familles », invitant à adopter des mesures efficaces pour garantir le droit de toute personnes à la liberté religieuse.Ainsi que l’indique HRWF, les deux personnes ont été séquestrées par la ruse et confinés dans un appartement sis à Osaka, en les arrachant à leurs enfants de 8 et 3 ans. Le pasteur évangélique Takazawa a collaboré au séquestre. Les deux personnes ont été libérées par la police grâce à une demande d’aide envoyée de nuit et ont pu regagner leur domicile.

Source : News VA