Justice. Journée hallucinante au procès de la secte de Lisieux

C'est dans cette petite maison de Lisieux que la

Audience très étonnante depuis lundi à Lisieux où se déroule, à huis-clos, le procès de la secte du Parc d’accueil.

Le procès, qui devait se terminer ce mardi soir prend finalement du retard. Les réquisitions sont attendues ce mercredi matin.

On saura dans la matinée si le jugement est mis en délibéré.

Depuis lundi, la quinzaine de victimes défilent à huis clos devant la barre du tribunal correctionnel pour décrire les manipulations mentales, sexuelles mais aussi financières de la prévenue, une enseignante de 55 ans.

Les quelques propos d’audience qui ont filtré en disent long. Sur le petit groupe d’une quinzaine de personnes qu’elle régentait, les exigences de la « gourelle » étaient extrêmes : « Oui, j’ai demandé à des mères d’avoir des rapports sexuels avec leurs fils, a convenu la prévenue. Mais on était dans une vibration, dans une autre dimension, la cinquième… ». Et lorsque la présidente du tribunal a récapitulé la multitude d’agissements qui lui étaient reprochés, celle qui se dit « sœur de Dieu » a répondu : « Entre la loi et la vie, j’ai choisi la vie… ».

Des détournements d’argent estimés à 400000 € lui sont également reprochés.

Source : http://www.courrierdelouest.fr/actualite/justice-journee-hallucinante-au-proces-de-la-secte-de-lisieux-27-11-2012-93923