Kenya – Des villageois s’en prennent à un sorcier qui «rate» une résurrection

Très vite mercredi matin, le petit village de l'ouest du Kenya, niché dans les collines à une soixantaine de km du lac Victoria, a convergé chez "Mama Sarah".
Très vite mercredi matin, le petit village de l’ouest du Kenya, niché dans les collines à une soixantaine de km du lac Victoria, a convergé chez « Mama Sarah ». – Tony Karumba afp.com

20 Minutes avec AFP

Des villageois kényans se sont plaints vendredi de la résurrection «ratée» d’un cadavre par un sorcier, trop «fatigué» pour réussir.

Des dizaines d’habitants du district de Kwale, dans le sud-est du Kenya, dansaient et chantaient jeudi en attendant de voir le «miracle» se produire, selon le quotidien kényan Star. «Nous n’avons jamais vécu une chose pareille, nous voulons le voir de près», a déclaré le doyen du village, Ndaro Kokota, avant que le sorcier Samuel Kanundu ne commence son œuvre.

Les villageois ont commencé à s’énerver

Samuel  Kanundu dit avoir à son actif la résurrection de cinq personnes. Il a assuré jeudi aux villageois qu’il ferait revivre «avant le coucher de soleil» un homme mort en octobre 2013.

A mesure que la journée avançait, et que rien ne se passait, les villageois ont commencé à s’énerver. Le sorcier leur a demandé d’attendre, leur disant qu’il était «fatigué». «Dites-nous la vérité», a crié la foule, selon le journal. «Vous ne devriez pas nous faire perdre notre journée comme ça».

La famille de l’homme décédé avançait cependant que le processus de résurrection avait pu être compliqué par les circonstances de son décès: l’homme aurait été «tué par une sorcière qui a caché son cadavre» sous un bananier, selon le journal.

Source : 20mn