La famille Manson, une secte criminelle

0 71

Sharon Tate a été la victime la plus médiatique, mais pas la seule de la « Famille Manson ». Tout dans le profil de ce sinistre individu indiquait que ça allait mal finir…

Charles Manson lors de son procès

Charles Manson

Charles Manson est né en 1934 de Kathleen Maddox et d’un certain Walker Scott, qu’il n’a jamais connu. Son père était un colonel afro-américain dont la couleur noire sera une source d’aversion pour Charles, ce qui est un possible mobile de sa folie meurtrière. En 1939, alors qu’il a cinq ans, sa mère est envoyée en prison cinq ans pour vol à main armée. L’enfant est alors placé chez son oncle et sa tante. Quand sa mère revient, son alcoolisme lui interdit d’obtenir la garde de son enfant. Il est placé dans une école spéciale dans l’Indiana.

À 14 ans, il commet son premier vol. Suivra une alternance de peines d’internement en « maison de redressement » et de périodes de liberté. À 16 ans, des médecins le jugent « agressivement antisocial ». À 18 ans, un psychiatre de la prison diagnostique un traumatisme psychique et « une grande sensibilité blessée par une absence d’amour et d’affection ». Il se marie en 1957 et a un enfant. Mais sa femme le quitte lors de son incarcération suivante. En 1958, il tente de devenir proxénète et est incarcéré pour l’émission d’un chèque sans provision.

Au début des années 1960, il se tourne vers la scientologie, puis développe une fascination pour les Beatles. Il déclare à cette époque avoir une revanche à prendre sur ceux qui ont refusé de produire son disque, notamment le producteur Terry Melcher, précédent locataire de la maison de 10050 Cielo Drive (en) avant Roman Polanski et sa femme Sharon Tate. Par la suite, il fera signer l’un des meurtres commis par son groupe criminel du titre de la chanson des Beatles Helter Skelter. Petit proxénète, il a notamment éliminé certains de ses concurrents. Quand il est relâché une nouvelle fois, en 1967, il demande à rester en prison mais sa demande est rejetée. Toutefois, une fois dehors, Charles Manson découvre une société transformée. Il va vivre sur la côte ouest et se fond dans les milieux hippies où il mène la vie de musicien routard.

La famille Manson

C’est à l’âge de 32 ans qu’il fonde une communauté hippie, dont il devient le leader, en se présentant comme une réincarnation du Christ. Le groupe, qui finit par s’appeler « la Famille »,entre 30 et 50 personnes selon les périodes, essentiellement des jeunes femmes, s’établit dans une grotte et divers ranchs, notamment le Spahn Ranch (en), près de Los Angeles, appartenant à un vieillard qui les loge gratuitement contre les faveurs sexuelles des jeunes femmes de « la Famille », et le Barker Ranch (en), près de la vallée de la Mort, une région aride située à la frontière de la Californie et du Nevada. « La Famille » y vit de vols et de trafic de drogue. Les membres du groupe prennent des drogues. De nombreux enfants naîtront au sein de la communauté, les jeunes femmes servant d’esclaves sexuelles.(…)

Suite de l’article