La police effectue une perquisition chez la secte Lev Tahor en Ontario

 

par La Presse Canadienne 0

CHATHAM, Ont. – Les autorités québécoises et des policiers de Chartham-Kent ont effectué une perquisition dans les appartements occupés par la secte juive ultra-orthodoxe Lev Tahor situés au nord de Chatham, en Ontario, a révélé l’avocate du groupe, mercredi.

Patricia Duffield a affirmé que des agents d’un corps policier du Québec non identifié et de la police de Chatham-Kent s’étaient présentés sur les lieux mercredi soir.

Selon Me Duffield, les policiers avaient un mandat de perquisition mis sous scellé et cherchaient des ordinateurs et d’autres appareils électroniques en lien avec une enquête criminelle présentement en cours.

La police québécoise et celle de Chatham-Kent n’ont fourni aucun détail au sujet de cette fouille en raison de la mise sous scellé du mandat.

Les membres de Lev Tahor ont déménagé à Chatham en novembre en raison des pressions exercées par le système d’éducation du Québec sur eux.

Un juge ontarien doit décider le 3 février si les enfants faisant partie de la secte resteront à Chatham ou seront renvoyés en sol québécois pour être placés dans des familles d’accueil.

Les services de protection de la jeunesse de Chatham demandent maintenant aux tribunaux d’appliquer un jugement rendu par une cour québécoise qui permettrait le placement de 14 enfants de Lev Tahor dans des foyers d’accueil. Cette décision a été portée en appel au Québec.

Le groupe nie maltraiter ses enfants et soutient que son déménagement à l’extérieur du Québec était prévu depuis longtemps.

La secte Lev Tahor, qui signifie «coeur pur», est arrivée au Canada en provenance d’Israël en 2005 après que le gouvernement canadien eut accordé à son leader, le rabbin Shlomo Elbarnes, le statut de réfugié.

Source : lactualite.com