La Russie lève l’interdiction sur des travaux littéraires de la Scientologie

La Russie a levé l’interdiction sur des travaux littéraires du fondateur de la Scientologie, Ron Hubbard, estimant que ceux-ci n’avaient pas un caractère extrémiste, a indiqué mardi l’antenne russe de l’Eglise de Scientologie.Le ministère russe de la Justice a levé cette interdiction après l’arrêt d’une cour de Sourgout, en Sibérie occidentale, qui a infirmé une décision de première instance indiquant que la littérature de la Scientologie avait un caractère extrémiste et était néfaste pour les croyants en Russie, selon la même source.

« Nous sommes sans nul doute contents de la décision concernant notre littérature », a indiqué l’institution dans un communiqué.

« Néanmoins, en tant que Russes, nous ne pouvons pas ne pas nous inquiéter de la liste croissante des travaux considérés comme extrémistes, qui concerne déjà plus de 800 titres », a-t-il ajouté.

Depuis sa fondation en 1954 à Los Angeles, la Scientologie est reconnue comme une organisation religieuse aux Etats-Unis mais toujours considérée comme une secte dans certains pays d’Europe.

La Russie a déjà été condamnée à deux reprises par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour avoir refusé d’immatriculer des églises de Scientologie en tant qu’organisations religieuses. source : MOSCOU AFP 3 mai 2011