La secte Tabitha’s Place veut convertir le Pays Basque

 

p007_02.jpg

05/11/2013

A. R.

C’est une information Euskal Irratiak : la secte Tabitha’s Place cherche à acheter une maison dans le canton de Saint-Jean-Pied-de-Port pour s’y installer, ont révélé hier les radios en langues basques. L’objectif de la secte, aujourd’hui installée dans le petit village béarnais de Sus, entre Navarrenx et Oloron, serait ainsi de toucher les nombreux pèlerins qui parcourent le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. L’intention de la secte béarnaise de s’implanter sur le chemin de pèlerinage n’est cependant pas nouvelle.

En juillet 2011, déjà, une réunion spéciale avait été organisée en préfecture pour évoquer “le problème de l’éducation des enfants de la communauté, mais aussi ses différents projets d’urbanisme et d’extension.”

Des élus locaux avaient en effet affirmé à nos confrères béarnais de la République des Pyrénées que la communauté Tabitha’s Place était sur le point de réaliser d’importantes acquisitions de biens immobiliers. Des projets qui venaient alors s’ajouter à l’intérêt de plus en plus marqué de la secte pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

L’abbé Lucien Plazanet, curé de Navarrenx et de Sauveterre, avait notamment mis en garde les pèlerins : “On leur dit de rester attentifs, notamment par rapport à des tracts qui leur sont donnés à lire”.

L’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi) définit Tabitha’s Place, comme une secte dont les adeptes sont “repliés sur eux-mêmes, coupés du monde extérieur qu’ils considèrent comme mauvais, ils vivent selon les préceptes bibliques”.(…)

Suite de l’article