Le blasphème, ce « crime » toujours punissable dans un cinquième de la planète

Pierre Haski | Cofondateur Rue89

Un cinquième des pays de la planète ont (encore) des lois punissant le blasphème. Et contrairement à une idée reçue, il n’y a pas que des pays musulmans : les chrétiennes et européennes Allemagne, Irlande ou Grèce, le Pérou également chrétien mais sud-américain, ou l’Inde hindouiste, font partie de la liste.

Samedi, Kenneth Roth, le directeur de l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a condamné sur Twitter les « gouvernements qui continuent à imposer des discours et opinions religieux au travers de la lois sur le blasphème ».

Kenneth Roth, Directeur de Human Rights Watch, condamne le recours au blasphème (Via Twitter)

Une condamnation accompagnée d’une carte réalisée par le site Global Post qui montre que le blasphème est punissable surtout dans le monde arabo-musulman, mais pas seulement.

La carte des pays qui pénalisent encore le blasphème (Global Post via Kenneth Roth sur Twitter)

PS : Sur Twitter, Antonio A. Casilli nous signale qu’« en l’Italie aujourd’hui le blasphème n’est plus un crime mais une infraction sanctionnée par une amende de 51 à 309€… »

Source : Rue89