Le groupe d’études sur les sectes de l’Assemblée demande à Matignon de contester la condamnation de la France

Le groupe d’études sur les sectes de l’Assemblée nationale a demandé jeudi 4 avril au premier ministre Jean-Marc Ayrault de contester des condamnations de la France par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) au bénéfice de trois associations sectaires.

Le 31 janvier, la secte du Temple Pyramide, ainsi que deux autres entités liées au Mandarom, l’Association des chevaliers du lotus d’or et l’Église évangélique missionnaire, avaient obtenu de la CEDH, la condamnation de la France à leur verser quatre millions d’euros. La Cour avait estimé que les procédures fiscales intentées contre elles, portaient atteinte à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Dans une lettre à Jean-Marc Ayrault, le député UMP Georges Fenech, président du groupe d’études sur les sectes de l’Assemblée nationale, lui demande d’interjeter appel devant la Grande chambre de la CEDH d’une décision qui « soulève une profonde incompréhension et un sentiment d’injustice à l’égard de la lutte menée par les services de l’État contre les dérives sectaires ».

Georges Fenech demande au gouvernement « de poursuivre la procédure judiciaire pour mettre à bas ce qui s’apparente à une atteinte aux valeurs défendues par notre pays en matière de droits de l’homme et de défense du libre arbitre ».

Devant les députés, le président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires Serge Blisko « a particulièrement insisté sur l’importance de ne pas laisser entériner une telle décision qui constitue un signal très négatif pour la crédibilité et l’efficacité de la lutte contre les dérives sectaires », selon Georges Fenech.

AFP

Source : http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/Le-groupe-d-etudes-sur-les-sectes-de-l-Assemblee-demande-a-Matignon-de-contester-la-condamnation-de-la-France-2013-04-05-929243

Relayé par Roger Gonnet