Le Mouvement Raëlien du Canada intensifie son soutien aux peuples autochtones et aborigènes à revenir à leurs pratiques spirituelles traditionnelles

Montréal, 29 octobre.

“Cela fait plus de 15 ans que la « Commission de vérité et réconciliation du Canada » du Canada a été créée pour étudier le problème récurrent d’abus physiques et sexuels, dans les écoles chrétiennes, et depuis rien de concret n’a été fait” déclare Rodolf Samson, porte-parole du Mouvement Raëlien Canadien auprès des Premières Nations.

“De nombreux écoliers d’origine autochtones et aborigènes se rappellent avoir été battus pour avoir utilisé leur langue maternelle et avoir perdu le contact avec leurs parents et leur culture. Cet héritage d’abus et d’isolation a été mentionné par les leaders des Premières Nations comme étant la cause première de l’épidémie d’alcoolisme et de drogue qui ravage les réserves autochtones.”

Suite au rapport de La Commission déposé le 24 février 2012, Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien International, a exprimé sa surprise face aux timides propositions qui y ont été faites.

“Les excuses et l’argent ne sont pas suffisants. Le Gouvernement canadien devrait financer des écoles pour rééduquer tous ceux qu’on appelle autochtones, pour leur enseigner leur culture, leur religion et leur langue originelle, en rendant ces langues obligatoires à l’école, avec l’anglais ou le français enseigné comme seconde langue et uniquement enseigné bien plus tard. Ce système devrait inclure toutes les écoles, des écoles maternelles aux écoles élémentaires et il ne devrait fonctionner qu’en langue « autochtone ». En agissant ainsi, on assisterait à autre chose qu’un simple blabla politique, pour plutôt voir de réelles actions en vue de restaurer et réinstaller les « religions autochtones » propres à ces si merveilleuses cultures.”

En parallèle, Raël a encouragé les Raëliens du Canada à s’engager dans une vaste campagne pour promouvoir l’apostasie de la religion catholique “pour ces gens qui ont été forcés de s’y soumettre, tout en leur révélant la vérité que leurs ancêtres colonisés et abusés ne peuvent reposer en paix aussi longtemps que leurs petits-enfants persistent à faire partie de la religion de leurs tortionnaires et de leurs colonisateurs.”

“N’oublions jamais que les peuples autochtones étaient là avant nous !” rappelait Raël, le 12 octobre alors qu’une grande partie de l’Amérique célébrait l’arrivée de Christophe Colomb.

“Voila pourquoi, nous allons intensifier nos actions auprès des peuples autochtones et aborigènes à revenir à leurs pratiques spirituelles traditionnelles en enlevant toutes traces du colonialisme et particulièrement sur le plan religieux puisque le christianisme leur a été inculqué de force par leurs persécuteurs.” explique Rodolf Samson. “Leurs pratiques religieuses ancestrales sont tellement plus pures et proches des enseignements de nos créateurs les Elohim. La culture chrétienne empreinte de violence a tout à apprendre de ces cultures ancestrales”.

jeudi 25 octobre 2012

Source : http://fr.raelpress.org/news.php ?item.475.1