Le projet d’implantation d’un lotissement immobilier génère un vent de panique à Sidiailles : il est en effet consacré à la « méditation transcendantale ».

Le torchon brûle entre le maire de Sidiailles, Sylvie Dériaud, et son conseil municipal. La majorité de celui-ci s’est d’ailleurs prononcée pour la démission de l’élue. Les débats sont particulièrement houleux et la dernière réunion du conseil municipal a bien failli virer au pugilat.Les raisons d’une telle mésentente ? Un projet immobilier visant à ériger quelque 37 pavillons sur la commune, que le maire a cru bon d’avaliser.

Une perspective à l’origine de laquelle on trouve MT France, une structure qui regroupe des adeptes de la « méditation transcendantale ».

Présenté par la société BGN, le projet immobilier en question ne se limiterait pas à 37 pavillons. D’après quelques indiscrétions, un parking de 134 places est également pressenti, au même titre qu’un terrain de basket et un autre de tennis… C’est donc un véritable centre de « méditation transcendantale » qui serait projeté.

De quoi faire pâlir plus d’un habitant. « Nous avons entendu dire que près de 450 personnes pourraient s’y installer. Dans un village d’un peu plus de 300 habitants, cela pourrait s’avérer dramatique pour la démocratie et pour l’avenir », souligne un habitant sous couvert d’anonymat. Source : LE BERRY REPUBLICAIN par Boris Paul