L’Eglise de Scientologie met la pression sur « The Master »

 

Le nouveau film de Paul Thomas Anderson, « The master », qui relate l’ascension d’un gourou dans les années cinquante et n’est pas sans rappeler celle de Ron Hubbard, le fondateur de la Scientologie, fait l’objet des foudres de l’Eglise de Scientologie aux Etats-Unis, qui multiplierait les manoeuvres d’intimidation.

Tout juste auréolé de ses prix obtenus à la 69e Mostra de Venise (Prix ex-aequo d’interprétation pour Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phoenix et Lion d’argent du meilleur réalisateur pour Paul Thomas Anderson), The Master fait à nouveau parler de lui, mais pour des raisons sensiblement différentes. L’équipe du film et la production ont beau assurer la main sur le coeur qu’il ne s’agit pas de la vie de Ron Hubbard, le fondateur de l’Eglise de Scientologie, pas grand monde n’est dupe. Encore moins l’Eglise de Scientologie justement, qui aurait semble-t-il décidé de passer à l’action en se lançant dans des manoeuvres d’intimidations et de harcèlement vis-à-vis de la Weinstein Company, distributrice du film.

Des personnes soupçonnées d’appartenir au mouvement religieux auraient passé des appels anonymes ou tordus, inondation de mails…Tout semble bon pour tenter de torpiller le nouveau film de Paul Thomas Anderson. L’Eglise de Scientologie préparerait même une contre-offensive au Marketing mis en place par la Weinstein Company, en mettant systématiquement en face de toutes les publicités sur le film une contre-publicité promouvant l’action de la Scientologie aux Etats-Unis.

Rappelons pour ceux qui l’ignore que celle-ci est parfaitement légale aux USA. Reste que ce harcèlement est pris au sérieux : des gardes du corps supplémentaires ont été embauchés pour protéger Harvey Weinstein, ainsi que des membres de l’équipe du film.

source : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18616655.html